background preloader

Etes-vous plutôt cerveau gauche ou cerveau droit ?

Etes-vous plutôt cerveau gauche ou cerveau droit ?
Avant de vous parler plus longuement et dans d’autres articles de la mémoire, indissociable finalement de la lecture, j’aimerais vous parler de nos deux hémisphères… Etes-vous plutôt cerveau gauche ou cerveau droit ? Voilà un débat qui oppose régulièrement les psychothérapeutes aux spécialistes des neurosciences : y a-t-il vraiment une différence entre individus côté cerveau ? Chacun d’entre nous peut-il être mis dans des cases : « hum, toi t’es vraiment cerveau gauche ! » ? Je ne vais pas répondre à cette question car je n’en ai pas les compétences, mais je vous propose d’en savoir plus sur ces deux hémisphères qui interviennent dans notre manière de lire… Cerveau gauche, cerveau droit : les deux frères ennemis Vous n’êtes pas sans savoir que notre cerveau est composé de deux hémisphères : le gauche et le droit. Ce n’est pas tout. Cerveau droit et cerveau gauche ont également des facultés différentes, des façons de fonctionner différentes et j’en passe ! Cerveau gauche : Cerveau droit :

http://www.lectureactive.fr/cerveau-gauche-cerveau-droit/

Related:  LES NEUROSCIENCES EN EBULLITION

Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux Gaussel Marie & Reverdy Catherine (2013). Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux. Dossier d’actualité Veille et Analyses IFÉ, n° 86, septembre. Lyon : ENS de Lyon. Disponible au format PDF : 86-septembre-2013 L’optogénétique, quand la lumière prend les commandes du cerveau Depuis une dizaine d’années, le développement de l’optogénétique a bouleversé les neurosciences. En rendant les neurones sensibles à la lumière, ce nouvel outil permet d’intervenir sur le cerveau et le système nerveux. Contrôle des souvenirs, du goût, de la soif… Les domaines d’application et leurs limites sont présentées dans ce nouveau billet du blog «Aux frontières du cerveau». Le cerveau est probablement l’organe le plus complexe du corps humain. C’est un immense réseau formé de près de 100 milliards de neurones interconnectés, distribués dans différentes aires cérébrales et classés en différents sous-types selon le neurotransmetteur qu’ils libèrent en réponse à une stimulation.

Comment les émotions dirigent nos vies Les émotions dirigent notre vie… de manière très inconsciente la plupart du temps et cela en fonction des mécanismes de notre cerveau. Nous allons essayer de comprendre pourquoi et comment cela fonctionne. (Voir aussi article sur les émotions de base et leurs expressions facilales) Les émotions, le cerveau et les modes mentaux Depuis une vingtaine d’années, les neurosciences nous délivrent régulièrement de nouvelles informations sur le fonctionnement de notre cerveau. Lecture : Le cerveau attentif de Jean-Philippe Lachaux « Ce livre est le fruit de dix ans de recherche ; il traite de ce que cela me fait de faire attention et ce qui se passe dans mon cerveau quand je fais attention. » Que notre attention soit l’effet de notre vigilance, qu’elle soit provoquée, captée voire abusée par notre environnement ou pilotée par notre volonté, c’est elle qui conditionne notre capacité à observer, comprendre et agir. L’attention est le produit de notre cerveau, elle mobilise nos sens, notre mémoire et notre système cognitif. C’est un phénomène bio physique.

Comprendre le fonctionnement du cerveau avec la main (modèle de Daniel Siegel) Daniel Siegel est professeur de psychiatrie à l’UCLA School of Medicine et Directeur de Institut Mindsight. On lui doit cette modélisation de notre cerveau par la main, véritable schéma dynamique, qui vous aidera à comprendre certains comportements (comme ceux liés à la colère) et la manière de les réguler. C’est Nadine Gaudin de l’association Discipline Positive France qui nous détaille brillamment ce modèle du cerveau dans la main : L’avant-bras représente la colonne vertébrale. Le cerveau et la neuro-pédagogie digitale - Partie I Le cerveau une anomalie dans l’univers Une incroyable nature humaine L’étude du cerveau est ancienne et beaucoup de connaissances anatomiques ont été accumulées grâce à la dissection (aire de Broca, ou cerveau triunique de Mc Lean avec un cerveau organisé en cortex limbique et reptilien) : Cortex : fonctions nerveuses élaborées : sensorielles, langage action motricité mémoire;Système limbique (hippocampe, amygdale, circonvolution, hypotalamus) (limbé = frontière) : interface entre vie cognitive et vie végétative, siège des émotions;Cervelet : contrôle moteur, peur – plaisir – attention et langage;Tronc cérébral : participe du système nerveux central en continuité de la moelle épinière.

Les dernières découverts en neuroéducation Steeve Masson, chercheur canadien en neuroéducation, propose de répondre dans la vidéo ci-dessous à la question : en quoi mieux connaître le cerveau peut-il nous aider à mieux enseigner ? Cette vidéo dure 1 heure et 15 minutes et je vous en résume les grandes lignes dans plusieurs articles : Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (1/5) – Les dernières découvertes en neuroéducation « Pourquoi certains sont-ils plus capables de gérer la complexité que... Tomas Chamorro-Premuzic*, reconnu pour ses travaux liant profilage de personnalité et leadership, livrait en février 2017 The Talent Delusion , où il dénonce l’illusion du talent : ce sont les data, pas l’intuition, qui détiennent la clé du potentiel humain. Pas plus consensuel, il avance ici comment un certain quotient de curiosité serait un bien meilleur atout que le QI face à la complexité du monde. INfluencia : en 2014, dans une tribune publiée sur le site de harvard business review, vous clamiez que la curiosité est aussi importante que l’intelligence. Selon vous, trois quotients cérébraux déterminent la capacité de l’homme à gérer la complexité, dont celui de curiosité. De quoi s’agit-il ?

Related: