background preloader

Etes-vous plutôt cerveau gauche ou cerveau droit ?

Etes-vous plutôt cerveau gauche ou cerveau droit ?
Avant de vous parler plus longuement et dans d’autres articles de la mémoire, indissociable finalement de la lecture, j’aimerais vous parler de nos deux hémisphères… Etes-vous plutôt cerveau gauche ou cerveau droit ? Voilà un débat qui oppose régulièrement les psychothérapeutes aux spécialistes des neurosciences : y a-t-il vraiment une différence entre individus côté cerveau ? Je ne vais pas répondre à cette question car je n’en ai pas les compétences, mais je vous propose d’en savoir plus sur ces deux hémisphères qui interviennent dans notre manière de lire… Cerveau gauche, cerveau droit : les deux frères ennemis Vous n’êtes pas sans savoir que notre cerveau est composé de deux hémisphères : le gauche et le droit. Ce n’est pas tout. Cerveau droit et cerveau gauche ont également des facultés différentes, des façons de fonctionner différentes et j’en passe ! Cerveau gauche vs cerveau droit : qui l’emportera ? Cerveau gauche : Avec lui, tout est noir ou blanc ! Cerveau droit : Related:  LES NEUROSCIENCES EN EBULLITIONApprentissage et neuroscience

Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux Gaussel Marie & Reverdy Catherine (2013). Neurosciences et éducation : la bataille des cerveaux. Dossier d’actualité Veille et Analyses IFÉ, n° 86, septembre. Lyon : ENS de Lyon. Disponible au format PDF : 86-septembre-2013 Les débats houleux entre neurosciences et éducation existent depuis quelques décennies, mais prennent un nouveau tournant depuis les progrès considérables faits en imagerie cérébrale. Vous trouverez dans ce dossier, légèrement différent de sa forme habituelle, des renvois vers des articles de blog (de notre site Éduveille) qui nous ont permis d’approfondir des aspects techniques et d’illustrer nos propos : Ce dossier inhabituel par son volume peut être lu à plusieurs niveaux, les encadrés constituant soit un apport spécialisé (certains sont développés dans des articles publiés sur notre blog Éduveille), soit plus spécifiquement une illustration des croyances autour du cerveau, les neuromythes (également regroupés dans un article de blog Éduveille). Dyslexie

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ? Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Découvrez 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux favoriser l’apprentissage dans vos formations. 1. Tous les êtres humains disposent d’une mémoire de travail. Le problème de notre mémoire de travail, c’est qu’elle dispose d’une capacité très limitée : elle ne peut conserver simultanément que 7 éléments (+/- 2 en fonction des individus) pendant une période de 30 secondes. De plus, les recherches montrent que l’attention des apprenants chute naturellement au bout d’environ 10 minutes. 2. 3. 4. 5. J.

Apprendre à être plus créatif Les présentations ci dessous rappellent les fondamentaux pour être plus créatif… - Etre créatif ne veut pas dire copier, c’est souvent s’inspirer et faire mieux / différent… Pour cela il faut jouer entre plusieurs tendances naturelles comme le passage à l’action, la créativité et l’originalité. - Faire un brief pour cadrer son projet : quel est le message / objectif, quelle est la cible, quel est le but, pourquoi faut il faire cela.. - N’oubliez pas de noter tout tout de suite car les bonnes idées arrivent généralement aussi vite qu’elle repartent. - Faites des brainstorming en respectant ces bonnes pratiques : faites des dessins, laissez le temps de trouver des idées, faites des sprints créatifs, désignez un animateur pour prendre les notes et organiser les idées, laissez tout le monde s’exprimer, faites de la quantité sans penser à la qualité, animez et participez pour déclencher les associations d’idées, notez toutes les idées même les plus folles, faites des dessins et des schémas …

La tenue vestimentaire La Newsletter VR2 - Vie professionnelle « Quand on change de vêtement, on change de comportement. » — Frederic Monneyron, Libération, Septembre 2001 Fin prête ? Vous êtes-vous déjà demandé, au moment de partir, par exemple, comment vous deviez vous habiller ? Certains vous conseillerons de suivre la mode. Un peu de tenue Une banque suisse a attiré l'attention à ce propos par des attentes qui ont pu paraître excessives. Pour ces messieurs, « la veste droite à deux boutons et le pantalon constituent les principales composantes d'un costume professionnel classique », de préférence de couleur « anthracite foncé, noir ou bleu foncé » avec chemise blanche. Et pour l'ensemble des employés, « une visite chez le coiffeur toutes les quatre semaines » est suggérée. « Adopter un comportement irréprochable implique une présentation impeccable » En lisant ces recommandations, avez-vous envie d'applaudir ou bien de vous révolter ? Tenir compte du contexte A contexte spécifique, tenue spécifique. F.

Comment les émotions dirigent nos vies Les émotions dirigent notre vie… de manière très inconsciente la plupart du temps et cela en fonction des mécanismes de notre cerveau. Nous allons essayer de comprendre pourquoi et comment cela fonctionne. (Voir aussi article sur les émotions de base et leurs expressions facilales) Les émotions, le cerveau et les modes mentaux Depuis une vingtaine d’années, les neurosciences nous délivrent régulièrement de nouvelles informations sur le fonctionnement de notre cerveau. Des programmes de recherche lancés depuis quelques années apportent maintenant des résultats dans divers domaines (1) (2). Faisons tout d’abord un survol des connaissances actuelles sur la structure fonctionnelle du cerveau. Le cerveau reptilien reste la base la plus ancienne. Viennent ensuite les territoires paléo-limbiques (la partie la plus ancienne du cerveau limbique) situé en dessous du corps calleux et qui gère les rapports de force de la vie en communauté. Pourquoi ne le fait-il donc pas ? Bibliographie :

Lecture : Le cerveau attentif de Jean-Philippe Lachaux | Obifive HR Valley le blog « Ce livre est le fruit de dix ans de recherche ; il traite de ce que cela me fait de faire attention et ce qui se passe dans mon cerveau quand je fais attention. » Que notre attention soit l’effet de notre vigilance, qu’elle soit provoquée, captée voire abusée par notre environnement ou pilotée par notre volonté, c’est elle qui conditionne notre capacité à observer, comprendre et agir. L’attention est le produit de notre cerveau, elle mobilise nos sens, notre mémoire et notre système cognitif. C’est un phénomène bio physique. Pour autant, l’attention est avant tout un phénomène mental qui contribue à notre système cognitif. L’attention filtre le flow d’informations qui submergerait notre cerveau. Nous sommes attirés par, ce que nous connaissons etce qui provoque une sensation de plaisir. Nous pilotons notre attention ou parfois nous nous laissons aller à le penser… Ce livre nous apprend à domestiquer notre attention en en maitrisant le fonctionnement. nos sens. Christian Darvogne TwitThis

27 creativity and innovation tools - in one-pagers! Les gestes qui vous trahissent Orientation du regard, mouvement des mains, balancement du corps... Autant d'attitudes et gestes anodins qui traduisent votre état d'esprit. Décryptage. C'est parce qu'on ne les contrôle pas vraiment qu'ils transmettent beaucoup d'informations à vos interlocuteurs. Les mains attestent de votre discours Si les Italiens sont très bavards et parlent à grand renfort de gestes des mains, ils demeurent néanmoins cohérents dans leur attitude. Des regards qui en disent long Le regard est ce qui est le plus expressif dans un visage. La gestuelle associée au discoursObservez par exemple une personne qui vous pose une question. Des micro-caresses apaisantesCertains gestes indiquent que la personne à besoin de se rassurer, l'aident à se sentir bien, à se détendre. Un masque identitaire L'expression du visage exprime souvent ce qui ce passe en vous. Ça vous démange ? Un vis-à-vis éloquent Les postures apprennent les relations entre deux personnes. Des pieds très bavards !

Related: