background preloader

Gauche

Facebook Twitter

JEAN HULK. Venezuela : la pensée mi-figue mi-raisin de la gauche intellectuelle. Ce n’est évidemment pas un hasard : il s’agissait de créer un climat favorable dans l’opinion publique pour justifier un changement de régime par la force.

Venezuela : la pensée mi-figue mi-raisin de la gauche intellectuelle

Celui ci n’ayant pas eu lieu, et le Peuple vénézuélien ayant donné une légitimité par les urnes à l’Assemblée constituante, en dépit du boycott de l’opposition et des menaces qui pesaient sur les électeurs, le Venezuela disparaît progressivement de nos médias, laissant la place à l’arrivée de Neymar au PSG et à celle d’un bébé panda au zoo de Beauval. Comme les nuages se sont désormais retirés (attention tout de même à la queue du cyclone), nous pouvons désormais constater l’ampleur des dégâts laissé par le typhon médiatique au sein de l’opinion publique, et particulièrement parmi les sympathisants et militants de la transformation sociale. Depuis quatre mois, une opération de déstabilisation antidémocratique était en cours dans le pays caribéen. Macron - Histoire d'une Haute Trahison - Les preuves accablantes. Une BD sur l'Avenir en commun ! - JLM 2017. Des écologistes d’EELV choisissent La France insoumise et Mélenchon. Les signataires de cet appel sont adhérents ou anciens adhérents à EELV.

Des écologistes d’EELV choisissent La France insoumise et Mélenchon

La liste des noms est à la fin de la tribune. Le score sans appel de la consultation des électrices et électeurs de « la primaire des écologistes » pour un rassemblement des candidats Mélenchon, Jadot, Hamon a montré leur aspiration majoritaire à l’union de toutes les forces de gauche opposées à l’extrême droite, à la droite et au libéralisme. EN DIRECT - ÉMISSION SPÉCIALE CHIFFRAGE DU PROGRAMME - #JLMChiffrage. 130912 democratie participative guide des outils pour agir. Mélenchon : « Il est venu le temps des hologrammes » par Malika Butzbach. O ù je suis ?

Mélenchon : « Il est venu le temps des hologrammes » par Malika Butzbach

À Lyon et maintenant… à Paris ! » Dans une lumière bleue, l’hologramme de Jean-Luc Mélenchon apparaît sur scène. « On dirait Obiwan Kenobi dans Star Wars », rigole Taddéo. Dans le public massé dans une salle des anciens Magasins généraux, à deux pas du périphérique parisien, l’étudiant en informatique est aux anges : « Il a parlé de mes sujets préférés ! Et puis il faut avouer que cet hologramme, c’est une prouesse technique. » Ce meeting d’un nouveau genre, où le candidat était en live à Lyon et son image projetée en 3D à Paris, a été l’occasion pour le candidat d’exposer ses propositions sur la mer, l’espace et le numérique.

À lire aussi >> Mélenchon : Le sens d'un programme Dans la salle, les tubes de Damien Saez sont repris par des nombreux jeunes, les plus vieux, eux, fredonnent les chansons de Jacques Brel. Alors, que sont venus voir les 6 000 personnes présentes, l’homme ou l’hologramme ? Frederic LORDON soutenir Melenchon La bas si jy suis. Vidéos. Capture d'écran 2016-10-16 22.46.03. Jean-Luc Mélenchon Conférence Iségoria du 2 mars 2016. Le balai comme la moindre des choses. Seuls ceux qui portent sur la politique le regard scolastique des logiciens auront du mal à comprendre qu’on puisse dire d’un même événement — comme l’affaire Cahuzac — qu’il est à la fois secondaire et principal.

Le balai comme la moindre des choses

Péripétie fait-diversière et crapoteuse, bien faite pour attraper le regard et le détourner des choses importantes (accord sur l’emploi « ANI » [1], austérité, chômage, etc.), la bouse soudainement posée n’en a pas moins le mauvais goût de tomber au plus mauvais moment — il est bien vrai que le spectacle de la cupidité déboutonnée, lors même que le corps social en bave comme jamais, donne quelques envies de coups de fourche. Lire aussi Martine Bulard, « Social-défaitisme à la française », avril 2013. 1983, 2012 : d’un basculement l’autre (de la « politique de terrain » à la « politique de service ») Les contresens du « socialisme de l’offre » Infos - mai 2014 : La gauche ne peut pas mourir, par Frédéric Lordon (Le Monde diplomatique, septembre 2014) Reconstruire une gauche en France. Combien faudra-t-il d’échecs électoraux cuisants et de désaffection populaire pour se mettre au travail, sérieusement, et faire du neuf à gauche ?

Reconstruire une gauche en France

Je le dis avec une bonne dose de colère car la responsabilité collective est engagée pour ne pas laisser la sidération, le cynisme ou la routine l’emporter. Oui, nous sommes au pied du mur. Parce que la gauche doit réussir ! Les Assassins Economiques - 1/3. Sans impôts, le service public serait hors de prix. "j'aime bien les gens qui parle sans savoirdeja un fonctionnaire peut etre licencier pour faute grave , il peux etre muter d'office aussi pour faute , ils ont aussi des objectifs qui leur sont donnés.

Sans impôts, le service public serait hors de prix

"... Mais combien sont réèllements virés, ou s'ils sont mutés c'est dans des postes bien dorés..! "les fonctionnaires cotisent pour le chomage alors qu'ils n'en beneficient pas meme en cas de licenciment pour faute. "Combien se sont retrouvés aux chômage ? "concernant leur retraite, il ne faut pas oublier que leur prime( part importante du salaire) ne compte pas pour la retraite" Encore heureux, comme vous l'avez dit, prime par-ci, prime par-là, prime de ci, prime de ça, et prime à tout va... "je pense que si certaine personnes devait vivre avec un salaire ou une retraite de fonctionnaire il changerait vite d'avis. " FILOCHE démolit MACRON.