background preloader

Les bonnes associations de plantes

Les bonnes associations de plantes
Les bonnes associations de plantes Certaines plantes repoussent les insectes, d'autres au contraire les attirent, les éloignant ainsi des légumes… Profitons donc de leurs bienfaits en les associant dans le potager ! Associez des fleurs pour protéger les légumes Plantez des myosotis autour de vos pieds de framboisiers pour tenir éloigner les vers du framboisier.Les soucis ont la réputation de tenir éloignés les insectes, plantez-en dans votre potager en les mariant aux carottes, aux choux et aux laitues.Plantez des capucines entre vos rangs de tomates, choux, carottes, pommes de terre et haricots pour tenir éloigné les mouches blanches (aleurodes).Mariez les oeillets d'inde au feuillage odorant avec les tomates , les choux, les haricots, les carottes, les pommes de terre et les poireaux pour leur effet nématicide et contre les aleurodes. Associez des plantes aromatiques pour protéger les légumes et les fleurs Associez les légumes entre eux Lire aussi Sur la boutique

http://www.aujardin.info/fiches/associations.php

Related:  Associations de plantesBonnes ou mauvaises associations de légumesPermaculturePermacultureJardim / Horta

Les associations de culture Les associations de culture Toutes les plantes : légumes, fleurs ou fruits sont sensibles au voisinage des autres espèces végétales. Ce voisinage peut être néfaste mais est le plus souvent bénéfique. Il répond à des facteurs pouvant être expliqués scientifiquement mais aussi résulte d’observations ou de dictons populaires.Ces compagnons de culture agissent pour favoriser la pollinisation en attirant les insectes mais également comme répulsif pour éloigner les parasites.

Cultures associées Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Certaines plantes poussent mieux, ou moins bien, au voisinage d'autres plantes, notamment par un phénomène nommé allélopathie. Certaines plantes vivent en symbiose les unes avec les autres, et d'autres s'entraident... Elles sont alors dites plantes compagnes ou plantes amies. Semer des haricots verts « Haricot « Légumes-Graines Le haricot vert fait partie des légumes frileux. Il ne faut pas que la température soit inférieure à 12°. Comme le prix de ce légume reste élevé, sa culture est recommandée. Blog Jardin Alsagarden - le magazine des jardiniers curieux L’association de certaines plantes entre elles permet d’obtenir de belles récoltes et d’avoir un beau jardin en excluant l’utilisation d’engrais chimiques et pesticides. Cette technique appelée « compagnonnage » consiste tout simplement à associer, au sein de mêmes cultures, des plantes compagnes l’une de l’autre qui peuvent s’échanger divers services comme par exemple avoir une action répulsive ou toxique sur des insectes spécifiques. Le compagnonnage était pratiqué principalement avant l’invention des pesticides chimiques, mais il est à nouveau utilisé depuis quelques années dans le cadre notamment de la permaculture et du jardinage biologique. La biodiversité : L’assurance santé de votre jardin potager !

Un activateur de croissance pour vos légumes du potager. Le purin de pissenlit est utilisé principalement comme activateur de croissance du fait de sa teneur élevé en phosphore. Associé avec du purin de consoude et du purin d'ortie vous aurez là une gamme de fertilisant complète. Utilisation Association de plantes Un article de Encyclo-ecolo.com. (Redirigé depuis Cultures associées) En cours de rédaction .... Cultures associées: plantes compagnes ou amies Certaines plantes poussent mieux, ou moins bien, au voisinage d’autres plantes, notamment par un phénomène nommé allélopathie. Certaines plantes vivent en symbiose les unes avec les autres, et d’autres s’entraident… Elles sont alors dites plantes compagnes ou plantes amies. La mise en association volontaire de ces espèces par l’homme est appelée culture associée, ou encore compagnonnage botanique. La suite sur avec tableau des compagnonnages possible en bas de page. Qui n’a jamais entendu parler de l’association de la tomate et de l’œillet d’inde ?

L'inventeur génial es grands groupes agroalimentaires, Philippe Ouaki Di Giorno les connaît bien pour avoir œuvré en leur sein dans ses jeunes années, après ses études à Versailles puis à l'Institut Weizmann de Revehot en Israël. Il ne lui a pas fallu longtemps pour les prendre en horreur, avant de carrément décider qu'il en avait « marre de se faire spolier ses idées ». Il y a vingt ans, l'inventeur a donc pris ses cliques et ses claques et fondé sa propre société, POGD Développement, « plus pour protéger mes brevets et mes inventions que pour les vendre », concède-t-il, lui qui pourrait être plus riche que Crésus… C'est que Philippe Ouaki Di Giorno est le père d'une invention géniale, « une technologie tellement colossale », explique-t-il, sans que l'on puisse le soupçonner de forfanterie, qu'il reconnaît lui-même qu'elle le dépasse complètement. « J'aurais pu être milliardaire, se prend-il à rêver quelques instants, avant de se reprendre : mais je ne suis pas achetable. » Le polyter fait des miracles

Quand l'élève est prêt, le maître arrive Les cultures associées ou l’association de culture L’alternance et l’association des cultures consistent à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée « compagnonnage de plantes » Dans l’agriculture moderne, les associations d’espèces de plantes ont quasiment disparues : notamment les associations de graminées et de légumineuses qui sont très fréquentes dans la nature, notamment dans les systèmes prairiaux. Les associations de culture ont quasiment disparu des agrosystèmes du fait de l’agriculture intensive. De nos jours, avec le retour de l’agriculture biologique, avec la montée des préoccupations liées à la pollution, à la qualité sanitaire des aliments et plus généralement à l’environnement, les associations de plantes sont à nouveau à l’honneur. L’expression « cultures associés » est de Gertrud Franck, qui était la responsable du grand potager de la ferme d’Oberlimpurg dans le Bade-Wurtemberg.

recettes gratuites et naturelles ;traiter et engraisser efficacement et naturellement sans pollution La prêle est une plante sauvage dont la décoction renforce les défenses des plantes et le purin s'avère être un excellent fongicide naturel contre les maladies cryptogamiques telles que mildiou, rouille, cloque, moniliose, tavelure... Une bonne sauvage La prêle des champs (equisetum arvense) est une plante sauvage très ancienne, puisqu'on trouve sa trace dès le Carbonifère. Elle contient beaucoup de silice, élément qui améliore la résistance des cultures aux maladies.

Associations plantes Certaines plantes font des associations positives (l'une stimule la croissance de l'autre ou l'une protège l'autre contre les parasites ou maladies), d'autres plantes font des associations négatives (les plantes perturbent leur croissance mutuellement). Voici un résume des plantes amies ou ennemies dans le jardin potager... Les associations positives et négatives pour les légumes du potager Ail

Associations au potager antimaladie et antiparasites Certaines plantes et légumes émettent des répulsifs, piègent les insectes, ou au contraire les attirent, les détournant des autres plantes et légumes… Profitons de leurs bienfaits en les associant dans le potager pour une récolte de qualité produite au naturel. Rustica vous propose quelques associations pour prévenir maladies et parasites : Asperge L’odeur des feuillages des tomates, de la tanaisie, de la rue et de la sauge repoussent la mouche de l’asperge.

Related: