background preloader

Les associations entre légumes

Les associations entre légumes
Related:  livresque3

Eviter les mauvaises herbes par association des cultures Réagissez : Partagez : L’association des cultures est une des techniques de base du jardinage naturel. Et la prolifération de mauvaises herbes, l’un des problèmes les plus classiques. Pour éviter la prolifération de mauvaises herbes, vous pouvez jouer de cultures associées . Entre les plantes que vous voulez préserver des mauvaises herbes, il vaut mieux planter des cultures dont la principale raison d’être est d’assurer une bonne couverture du sol et de faire office d’engrais vert.. Le sarrasin contre les mauvaises herbes Semez du sarrasin en juin en rangs assez serrés : le sarrasin a un enracinement très profond et il rend le sol grumeleux. La seconde vertu du sarrasin est d’absorber le phosphore sous une forme que les autres plantes n’arrive pas à assimiler. Le sarrasin est un plante rustique qui pousse facilement sur des sols pauvres. Il n’a besoin que de peu ou pas d’engrais et d’aucun herbicide. Les oeillets d’Inde et les soucis contre le chiendent

Pratique en automassage pour l'équilibre personnel Ces exercices sont issu du Do In, technique chinoise d'auto massage à l'origine du Shiatsu. La pratique des autos massages peut s’intégrer au quotidien comme un éveil énergétique, une stimulation de la circulation énergétique du corps. Elle peut aussi être utilisé pour compléter l’échauffement musculaire avant l’activité sportive ou après, en récupération, associée à des étirements. On peut également s’en servir comme technique d’auto traitement pour maintenir l’équilibre de santé, ou pour accompagner certains symptômes (rhume, douleurs, indigestion, etc…). Le toucher sécurise, souligne la perception de notre espace intérieur et répond à notre besoin fondamental de contact. C’est une technique supplémentaire pour être proche de son ressenti. Le propos de l’auto massage est de concourir à un sentiment d’unité de soi. On peut se servir du sol comme plan dur contre lequel masser le dos pour le stimuler.

Bien marier les légumes entre eux Comme les êtres humains, les légumes ont des sympathies et des antipathies. Certaines familles se stimulent ou se protègent. D’autres s’épuisent et se fragilisent. La mise en place des légumes au potager ne se fait pas comme ça et certaines règles s’imposent pour ne pas associer des légumes qui pourraient se gêner. Au contraire, certains légumes ont l’art de se stimuler. Les grandes familles de légumes : Au potager, il existe plusieurs familles de légumes, les principales étant : les solanacées : aubergine, piment, poivron, tomate, pomme de terre, etc,les ombellifères : carotte, céleri, cerfeuil, fenouil, persil, etc,les crucifères : chou, cresson, navet, radis, raifort, etc,les légumineuses : fève, haricot, lentille, pois, etc) etles liliacées : ail, asperge, échalote, oignon, poireau, etc. Certaines familles cohabitent sans problème tandis que d’autres ne se supportent pas. Les familles qui s’entendent bien : les ombellifères, les crucifères et les légumineuses. Aubergine : haricot.

Association de plantes Un article de Encyclo-ecolo.com. Les cultures associées ou l'association de culture L’alternance et l’association des cultures consistent à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée "compagnonnage de plantes". Dans l'agriculture moderne, les associations d’espèces de plantes ont quasiment disparu. De nos jours, avec le retour de l'agriculture biologique, avec la montée des préoccupations liées à la pollution, à la qualité sanitaire des aliments et plus généralement à l’environnement, les associations de plantes sont à nouveau à l'honneur. Avec l'association des cultures, ce que cherche le jardinier ou l'exploitant agricole, c'est à "minimiser les intrants" (engrais, produits phtytosanitaires pesticides ou herbicides, azote, eau) et une plus grande efficacité des systèmes de production dans une logique de développement durable ou de jardinage écologique. Pourquoi associer les cultures ? L'association des plantes compagnes Pin :

Comment fabriquer votre électricité ? << Retour au sommaire de l'espace conseils et FAQ Pour fabriquer de l’électricité... Il faut un générateur de courant Ce générateur de courant peut être : Une éolienne qui transforme la force motrice du vent en électricité. Un panneau solaire photovoltaïque qui transformer la lumière en électricité. Une hydro turbine qui transforme la force motrice de l’eau en électricité Contrairement à EDF, qui produit et peut offrir du courant électrique de façon permanente et constante, le vent, l’eau et le soleil n’agissent pas de façon régulière. Il faut donc un réservoir de courant Les batteries sont un réservoir idéal En utilisant une ou plusieurs batteries il est possible d’augmenter la capacité de ce réservoir. Seulement...les batteries fonctionnent en basse tension (généralement en 12 Volts) et en courant continu. Alors...que faire ? Il faut utiliser un convertisseur de tension Le convertisseur transforme le courant continu de la batterie en courant 220 Volts alternatif. Comprendre l’électricité

Les légumes perpétuels Voici une curieuse façon de cultiver un potager mais que les futés du jardinage adopteront volontiers. Parmi les légumes, un certain nombre peuvent survivre plusieurs années et continuer à produire pendant de longs mois. Plus besoin de labourer, semer et conserver la récolte ! Rustiques, ils peuvent pousser partout en France, parmi les fleurs ou le potager pourvu que l’endroit soit ensoleillé. 1 - L’oignon rocambole (Allium cepa var proliferum) On le dit perpétuel car vous n’avez pas besoin d’arracher la plante pour consommer les bulbes et il reste en place de nombreuses années. Les tiges vertes de 50 cm à 1 m de haut, remplacent agréablement le poireau ou la ciboule. v Au printemps ou à l’automne, plantez ses bulbilles ou semez les graines, dans une terre plutôt sableuse et humide, à exposition ensoleillée, ou bien en pot pour orner terrasses et balcons. C’est un poireau aromatique au goût légèrement sucré qu convient aux soupes, omelettes et quiches. Photo : Chenopodium bonus-henricus

Associer légumes, plantes et fleurs contre les maladies et les parasites Accueil > Articles > Fleurs > Associer légumes, plantes et fleurs contre les maladies et les parasites Fleurs | 06/03/2014 Légumes, fleurs et aromatiques se rendent service. Ils éloignent des parasites ou semblent favoriser la production de leurs voisins. En les regroupant, vous profiterez de leur bonne entente et limiterez les traitements. F. Certaines plantes et légumes émettent des répulsifs, piègent les insectes, ou au contraire les attirent, les détournant des autres plantes et légumes… Profitons de leurs bienfaits en les associant dans le potager pour une récolte de qualité produite au naturel. Rustica vous propose quelques associations pour prévenir maladies et parasites : Asperge L’odeur des feuillages des tomates, de la tanaisie, de la rue et de la sauge repoussent la mouche de l’asperge. Betterave Légume à associer avec les capucines naines qui attirent les pucerons. Céleri Le raifort a une action efficace contre la rouille du céleri. Par Thérèse TREDOULAT

Dictionnaire des Antiquités Grecques et Romaines de Daremberg et Saglio Perpetuelles Comment tirer parti des associations de légumes, fleurs et plantes aromatiques Accueil > Articles > Fleurs > Comment tirer parti des associations de légumes, fleurs et plantes aromatiques Fleurs | 03/03/2014 En association, légumes et fleurs éloignent des parasites, occupent la place disponible ou favorisent la production de leurs voisins. Profitez de leur bonne entente et limitez les traitements. Oeillet d'Inde et chou : mariage utile au potager - F. Concevoir l’organisation de votre potager pour l’année à venir demande d'opérerer principalement au chaud, à la maison et sur papier. Ne laissez pas le sol nu entre les légumes qui prennent de la place ou entre deux légumes qui se succèdent, mais avec un certain décalage. Commander les graines C’est avant que le printemps ne s'installe vraiment, pendant que vous avez encore du temps, qu’il faut vous en préoccuper. Mieux vaut prévoir, avant le début de la saison, l’emplacement de chaque légume dans l’espace disponible, en respectant bien les associations bénéfiques.

Encyclopædia Universalis La spirale d'herbes aromatiques Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides. Matériel nécessaire bêche pelle transplantoir truelle de maçon pierres ou briques résistants au gel petit bassin ou film plastique étanche gravats grossiers compost sable ciment (seulement si maçonnerie) Réalisation de la forme Choisissez pour votre spirale un emplacement ensoleillé. Etalez une couche de sable circulaire (diamètre env. 3m) qui constituera le fond. Dessinez la forme de votre spirale à l'aide d'une traînée de sable. Montage de la spirale Commencez le montage au centre de la spirale avec un mur sec ou maçonné. Remplissez le centre de la spirale d'une couche drainante faite de gravats et de pierres.

Le Proscenium : pièces, sketches, etc.

Related: