background preloader

The Biodiversity Hotspots

The Biodiversity Hotspots
Page Content Life on Earth faces a crisis of historical and planetary proportions. Unsustainable consumption in many northern countries and crushing poverty in the tropics are destroying wild nature. Biodiversity is besieged. Extinction is the gravest aspect of the biodiversity crisis: it is irreversible. While extinction is a natural process, human impacts have elevated the rate of extinction by at least a thousand, possibly several thousand, times the natural rate. In a world where conservation budgets are insufficient given the number of species threatened with extinction, identifying conservation priorities is crucial. The biodiversity hotspots hold especially high numbers of endemic species, yet their combined area of remaining habitat covers only 2.3 percent of the Earth's land surface. Hotspots in Context Hotspots Defined Impact of Hotspots Hotspots Revisited Conservation Responses Subsection 01 Subsection 02 Subsection 03 Subsection 04 Subsection 05

http://www.conservation.org/where/priority_areas/hotspots/Pages/hotspots_main.aspx

Related:  MAMMIFERESASSOCIATIONS DE PROTECTION DES ANIMAUX

Ours brun - DREAL Midi-Pyrénées Avec un effectif estimé de 150 ours au début du XX° siècle, la population a été en baisse constante jusqu’à ne plus représenter qu’un noyau résiduel de 5 individus, localisé en Béarn, en 1995. Une opération de réintroduction de trois individus en Pyrénées Centrales en 1996 et 1997, puis le renforcement de ce nouveau noyau par 5 individus en 2006, ont permis d’établir à ce jour une population d’une vingtaine d’individus (voir Les résultats du suivi), population qui croît lentement mais naturellement depuis 2006. Cette population reste cependant l’une des plus menacées d’Europe du fait de son isolement.

GBIF : Global Biodiversity Information Facility Try out the new GBIF portal! Why not try out the new GBIF portal at www.gbif.org, which has many more features and includes lots of information about the GBIF community, including great examples of data uses in research and interesting applications? The old GBIF data portal which you are viewing now will continue to be supported until we are satisfied it can be taken down without causing major inconvenience. Be aware that the content here is static and has not been updated since the launch of the new portal on 9 October 2013. UNESCO : héritage naturel mondial Description Le territoire bissau-guinéen est divisé en deux zones principales: la zone continentale et la zone insulaire, communément appelée l'Archipel des Bijagós, constituée par 88 îles et îlots parmi lesquels 23 sont habités. C'est la zone la plus riche en Guinée-Bissau, en termes de la biodiversité. L'Archipel des Bolama-Bijagos occupe une superficie totale de plus de 10.000 km2, dont 1.600 km2 de zones intertidales (bancs de sable et vasière). Dix pour cent (10%) de cette étendue (dont 350 km2 de mangroves) qui représentent près d'un tiers (1/3) de la superficie des îles sont considérés comme terres émergées.

Association pour la sauvegarde de la biodiversité TENDUA a été créée en 2008, après un voyage en Inde où, en dépit de nombreux parcs nationaux, la faune sauvage et ses habitats sont menacés. Le constat est malheureusement planétaire : partout dans le monde, la biodiversité est en danger, sur terre et dans les mers. La 6e extinction majeure de biodiversité est en cours : en 150 ans l’homme a réussi à détruire son environnement comme il ne l’avait jamais fait auparavant. Les précédentes extinctions connues des scientifiques étaient le résultat d’un processus évolutionnaire ; or aujourd’hui, l’équilibre de la planète est menacé par les activités humaines. Planète Gaia : l'essentiel du savoir sur le vivant C.S.M. : Aujourd'hui, tout le monde reconnaît la finitude de notre planète. Ce qui se passe à l'autre bout de la Terre peut avoir des répercutions chez nous. Ce site montre les nombreuses interactions du monde du vivant, ses liens, symbioses et interdépendances, dans une Biosphère unique et limitée.

AVITATS : sauvons les races rustiques menacées Sauvons les races rustiques menacées La transparence de la situation des maladies animales dans le monde Les Abeilles Ramsar : convention protection des zones humides La Convention sur les zones humides d’importance internationale, appelée Convention de Ramsar, est un traité intergouvernemental qui sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources. Négocié tout au long des années 1960 par des pays et des organisations non gouvernementales préoccupés devant la perte et la dégradation croissantes des zones humides qui servaient d’habitats aux oiseaux d’eau migrateurs, le traité a été adopté dans la ville iranienne de Ramsar, en 1971, et est entré en vigueur en 1975. La Convention est le seul traité mondial du domaine de l’environnement qui porte sur un écosystème particulier et les pays membres de la Convention couvrent toutes les régions géographiques de la planète. » Le texte de la convention est ici. La mission de Ramsar

The Environmentalist Le monde des mammifères Le groupe zoologique des mammifères se distingue par plusieurs caractères communs à tous ses représentants. La présence de poils sur la peau, ainsi que le fait que les femelles allaitent leurs petits, sont les plus représentatifs de ces caractères et permettent à eux seuls de définir les mammifères. Adaptations du membre antérieur Les mêmes structures anatomiques se sont modifiées au cours de l'évolution des différents groupes de mammifères. ECNC : expertise Centre for biodiversity and sustainable development Agence des aires marines protégées UNEP-WCMC Classification phylogénétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette classification est principalement fondée sur les méthodes de la cladistique, méthode établie en 1950 par Willi Hennig[1]. Cette méthode révolutionna ainsi toute la systématique à partir de la fin des années 1960. L'analyse cladistique qui sert de base à l'établissement de cette classification considère les caractères à toutes les échelles à valeur égale : les caractères macroscopiques et microscopiques issus de l'anatomie comparée et de l'embryologie, les caractères moléculaires[2] issus de la biochimie et de la biologie moléculaire, ainsi que les données apportées par la paléontologie. Principes[modifier | modifier le code]

AVES France : Association de protection des espèces menacées

Related: