background preloader

L’industrie musicale face au téléchargement

L’industrie musicale face au téléchargement
Depuis la fin des années 90, l’industrie du disque est en crise. Elle doit lutter contre les échanges massifs de fichiers musicaux sur les réseaux peer-to-peer, et elle peine aussi à s’adapter à des évolutions majeures du support musical (fin de vie du CD, apparition du MP3) et des modes de prescription (développement des communautés de consommateurs, outils logiciels améliorant l’appariement entre l’offre et la demande). Or, si la baisse des ventes de disques est indéniable, on n’observe pas de baisse de l’intérêt des consommateurs pour la musique : la fréquentation des salles de concert n’a jamais été aussi importante, les radios musicales voient leurs parts d’audience progresser rapidement, les ventes de musique numérique connaissent une croissance exponentielle, de même que les achats de lecteurs MP3. La crise ne peut donc se résumer à un effet des échanges de fichiers musicaux. Baisse des ventes de CD et piratage Nouvelles formes de promotion de la musique

http://www.laviedesidees.fr/L-industrie-musicale-face-au.html

Related:  Exposé Actualités Economiques

Quels sont les albums de Rap US les plus piratés ? Posté le 06 Octobre 2015 à 13h35, par GuillaumeConcarne Le site internet Seat Smart vient de créer une infographie permettant de classer les albums américains entrés dans le top 10 du classement Billboard 200 en fonction du nombre de téléchargements illégaux. Cette étude porte sur différents styles de musiques, du classique à la country en passant par le R&B et le rap ! On obtient alors différents classements, du genre musical à l'album le plus téléchargé illégalement et le rap arrive en tête et de loin !

Le service de musique en ligne de Microsoft bientôt disponible en France ActualitésNewsLe service de musique en ligne de Microsoft bientôt disponible en France Microsoft a annoncé mardi 21 septembre le lancement de son service de musique et de vidéos en ligne, le Zune Marketplace, dans cinq pays européens dont la France. Jusque-là, cette plateforme n'était disponible que pour les Etats-Unis. (6) iTunes : 2 milliards de dollars de bénéfices par an Alors que le service iTunes avait à l’origine été conçu, il y a bientôt dix ans de ça, pour parvenir à un « break-even » c’est à dire des revenus juste suffisants pour en couvrir les coûts de fonctionnement, Horace Dediu, analyste financier chez Asymco, estime désormais que la boutique rapporte quelque 2 milliards de dollars à Apple chaque année. Pour Dediu, cela s’explique par la diversification des contenus proposés sur iTunes (on y trouve désormais des films ou séries par exemple, ainsi que des livres audio ou encore des jeux et applis pour iOS) qui a eu pour effet de faire augmenter les coûts de fonctionnement, certes (notamment en raison des accords qu’Apple a du négocier avec les ayants-droit pour chacun de ces contenus, et que la firme de Cupertino critique assez souvent), mais les revenus engendrés ont eux connu une expansion plus rapide encore.

iTunes, la plateforme musicale d'Apple, fête ses dix ans LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane Joyeux anniversaire, iTunes ! Le magasin de téléchargements de musique en ligne d'Apple a fêté ses dix ans dimanche 28 avril. Pour marquer le coup, le groupe de Cupertino (Californie) a habillé la page d'accueil de sa plateforme d'une infographie retraçant les moments forts de son histoire. Lancé le 28 avril 2003, iTunes s'est imposé en créant littéralement le marché de la musique légale dématérialisée. Le streaming recompose l’industrie musicale LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Alain Beuve-Méry C’est une première : les revenus de la musique enregistrée proviennent désormais à parts égales des ventes numériques (46 %) et des ventes de disques (46 %). Telle est la principale information du rapport 2014 sur le marché mondial de la musique, réalisé par l’IFPI, la Fédération internationale de l’industrie phonographique qui rassemble les majors du disque, et publié mardi 14 avril. Les 8 % restants proviennent des droits voisins (radiodiffusion et sonorisation des lieux publics) et des droits de synchronisation (publicité, films, etc.). L’industrie de la musique, qui est la première à avoir été brutalement confrontée à la révolution numérique, est entrée dans une nouvelle phase de transformation.

MXP4, Spotify et Sony Music s’associent : première application de publicité musicale interactive » Mark Ronson, MXP4, Sony, Spotify Spotify inclut la technologie MXP4 directement dans ses bandeaux publicitaires pour que les fans puissent directement jouer et mixer les pistes du nouvel album de Mark Ronson. C’est une nouvelle étape dans la stratégie de MXP4 pour promouvoir cette nouvelle dimension de jeu musical social sur toutes les plateformes de musique, sites ou réseaux. MXP4, leader du développement de solutions de musique interactive, et Sony annoncent aujourd’hui le lancement de la première campagne publicitaire de musique interactive dans le cadre de la promotion du nouvel album de Mark Ronson. Grâce à la technologie MXP4, les membres de Spotify vont pouvoir écouter et mixer trois morceaux de Mark Ronson (dont le single Bang Bang Bang) directement dans un bandeau publicitaire. Cette campagne sera disponible au Royaume-Uni, en Norvège, en Suède, en France et aux Pays-Bas.

Internet et la musique : Quel est l'impact d'internet sur l'industrie musicale ? (REPORTAGE) Rappelez-vous, il y quelques années encore, on découvrait de nouveaux artistes via des émissions de télé-crochet comme La Nouvelle Star, Popstar ou encore Star Academy. Le public pouvait en entendre parler également grâce à la radio ou lors de petits concerts organisés. Eh bien, aux oubliettes ces méthodes "anciennes", une nouvelle ère est arrivée, celle du web !

La décennie d'iTunes en dix répères Le service d'Apple fête ses dix ans ce 28 avril. L'occasion de faire le point sur un concept qui a changé l'univers de la musique et de la vidéo. Comme souvent dans l'univers Apple, les chiffres ont tendance à s'emballer. iTunes, le services de musique et de vidéo en ligne n'échappe pas à la règle. Quelques chiffres pour comprendre comment ce service est devenu un pierre angulaire du dispositif Apple.

Comment l’Internet a redistribué les cartes de l’industrie musicale… – Économie du document Billet rédigé par Maud Serrière (ENSSIB) et Emmanuelle Ouine (ENS de Lyon) Le déclin de l’industrie musicale ? « La faute au téléchargement illégal, bien sûr », « Internet, voilà la raison », etc. Qui n’a pas eu l’occasion d’entendre et peut-être même de prononcer ce type de phrase lors d’un débat autour de cette question ? Majors, artistes, internautes, chacun y est allé de son point de vue, de sa certitude, portant aux nues ou au contraire fustigeant feu la loi Hadopi, symbole du clivage industrie musicale/internautes. Cette dernière, rappelons-le rapidement, était censée, pénaliser le téléchargement peer-to-peer lorsque celui-ci ne respectait pas les droits d’auteurs des œuvres téléchargées.

Related: