background preloader

Femen partout, féminisme nulle part, par Mona Chollet

Femen partout, féminisme nulle part, par Mona Chollet
«Les musulmans semblent éprouver un sentiment de puissance virile à voiler leurs femmes, et les Occidentaux à les dévoiler », écrivait l’essayiste marocaine Fatema Mernissi dans Le Harem et l’Occident (Albin Michel, 2001). L’engouement des médias français pour des figures comme les Femen ou Aliaa El-Mahdy, l’étudiante égyptienne qui, en 2011, avait posé nue sur son blog (1), offre une nouvelle confirmation de la justesse de cette observation. On a pu voir sur France 2, le 5 mars, un documentaire consacré au collectif d’origine ukrainienne implanté en France depuis un peu plus d’un an (2), et un autre intitulé Aliaa, la révolutionnaire nue sur La Chaîne parlementaire (LCP) pour le 8 mars, Journée internationale des femmes. « Si tu montres tes nichons,je reviens avec mon photographe » Femmes, vous voulez vous faire entendre ? Une seule solution : déshabillez-vous ! Les Femen, elles, ont été plus pragmatiques. Contre les vieilles femmes qui lisent des livres « Féminisme pop »

http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2013-03-12-Femen

Related:  Histoire et courants féministesFéminismeMACROBlogs féministes/-ninsIslam

Le féminisme expliqué aux panafricains Il y a tout juste un an, dans le cadre de la Black History Month, j'ai été conviée à une journée d'étude sur le thème "Femmes noires et féminisme" accompagnée d'un hommage spécial à la grande militante afro-américaine Angela Davis. Après la projection d'un documentaire, une table ronde composée de 4 intervenants se mit à débattre. Je garde peu de souvenirs de cette discussion, sauf d'en être sortie avec un goût amer... Les intervenants n'étaient pas préparés au sujet, les propos sonnaient creux et très vite, ils digressèrent sur tout sauf sur ce qui nous réunissait, le féminisme afro ! Ma déception était d'autant plus forte que le sujet ne cessait de m'interpeller, notamment dans ma vie quotidienne. Et plus j'en apprenais sur Angela Davis, plus je me sentais portée dans cette voie: articuler mon combat anti-capitaliste/anti-impérialiste et panafricain à ma condition de femme noire.

Les femmes et la pauvreté : à la rencontre des « mères courageuses » La pauvreté progresse en France en 2013, les mères seules étant particulièrement exposées. Marie.Charlotte s’est rendue au Secours Populaire Français, à la rencontre de ces « mères courageuses ». Jeudi 5 septembre, le Secours Populaire présentait avec Ipsos les résultats du baromètre 2013 sur la pauvreté.

Vagina dentata Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vagina dentata renvoie à un mythe d'après lequel le vagin de certaines femmes serait pourvu de dents. C'est également une expression reprise en psychanalyse pour renvoyer à l'angoisse de castration. Étymologie et signification[modifier | modifier le code] Vagina dentata signifie « vagin denté » en latin et l’expression désigne donc une femme ayant un vagin pourvu de dents. Dans la culture[modifier | modifier le code]

Les Quotidiennes Coup de griffe Coupe Davis: les «Fedrinka» passent de l’enfer au paradis. Laborieuse, l'ascension! Ce quart de finale dans un Palexpo chauffé à blanc devait être l’Everest pour des Kazakhs quasi inconnus et une promenade de santé pour nos as Federer et Wawrinka. FEMENisme Je n'avais pas d'intérêt réel pour FEMEN. Jusqu'il y a peu, j'aurais souscrit à 200% au texte de Mona Chollet FEMEN partout féminisme nulle part. Mais cela c'était avant.

Écrivaine anarchiste individualiste et musulmane Leda Rafanelli est une figure particulièrement attachante du mouvement anarchiste italien. Elle fut écrivaine, journaliste, éditrice, individualiste, féministe, partisane de l’amour libre, anticolonialiste mais aussi musulmane, soufie, orientaliste et même cartomancienne ! La Biblioteca Panizzi et l’Archivio Famiglia Berneri-Aurelio Chessa (Reggio Emilia) qui possèdent les archives de Leda Rafanelli ont organisé en 2007 une journée d’études sur cette anarchiste et en ont publié les actes en 2008. Harvard lutte contre le sexisme, dans la douleur La Harvard Business School a tenté de lutter contre le sexisme qui limite les opportunités de carrière des femmes (étudiantes et certaines profs). Deux ans après, le premier bilan est mitigé. Retour sur cette expérience sociologique grandeur nature. La Harvard Business School est l’école de commerce de la prestigieuse université américaine Harvard, l’une des plus réputées au monde. Les étudiant·e·s qui sortent de cette école sont promis à de brillantes carrières, au sein des lieux de pouvoir économique. Enfin, surtout les étudiants…

« Les tours d'Eliane » I/ Le dessin de Man Ray 1. Voici encore un dessin onirique, dans la mesure où il superpose deux réalités oxymoriques : une entrée de château-fort massive, où domine le monde minéral, avec des pierres taillées érigées en murailles, créneaux et mâchicoulis, dans une architecture défensive impressionnante ; et une femme nue gigantesque, dont le corps blanc surplombe l'ensemble, et dont les cuisses se confondent plus ou moins avec les deux grosses tours qui gardent l'entrée de la citadelle. Cette entrée est le point commun fantasmatique qui unit les deux images : elle se situe exactement à l'emplacement du sexe de la femme, ce qui a conduit depuis longtemps les critiques d'art à parler, s'agissant de Man Ray, de « regard érotisé ».

Nouveaux mouvements sociaux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les nouveaux mouvements sociaux (NMS) font référence aux nouvelles modalités d'action politique apparues dans les années 1960-70 (en France, pendant et après Mai 68) et qui rompaient avec le militantisme dans sa forme traditionnelle (syndicat ou parti). On inclut en général dans cette nouvelle catégorie politique et sociale le féminisme, l'environnementalisme et les mouvements qu'on appelle désormais LGBT. La transversalité des luttes[modifier | modifier le code] Le sigle NMS lui-même tente de rassembler divers groupes sociaux et politiques hétérogènes entre eux afin de les comprendre dans une même contemporanéité, c'est-à-dire d'analyser ces différents mouvements en tant qu'ils émergent tous à peu près au même moment, nommément celui de la transition des sociétés de consommation d'après-guerre vers des sociétés post-industrielles.

Partage des tâches et cheminement vers l’égalité : comment j’ai bidouillé mon petit coin de parité J’ai lu avec intérêt le dernier article de Valérie concernant les tâches ménagères et l’appropriation du travail des femmes. Et les commentaires sous l’article m’ont également paru très intéressants. J’ai un peu hésité à apporter un témoignage personnel au sujet de cette fameuse répartition des tâches et plus globalement de la vision de la parité et de l’économie domestique, car je ne pense pas détenir une solution générale et universellement applicable. Mais sur les encouragements de Valérie, qui estime que toute proposition et retour d’expérience (y compris en termes de difficultés rencontrées) peut être utile et éventuellement répondre à des interrogations, je me lance.

"De nombreuses féministes leur ont objecté que, plutôt que d’affirmer la supériorité de la nudité, il vaudrait mieux défendre la liberté des femmes à s’habiller comme elles le souhaitent. Mais les Femen sont certaines de détenir la vérité. « On ne va pas adapter notre discours aux dix pays où s’est implanté le groupe. Notre message est universel », assure Chevchenko à 20minutes. Ce mélange de paresse intellectuelle et d’arrogance, cette prétention à dicter la bonne attitude aux femmes du monde entier, sont accueillis plutôt fraîchement. La chercheuse Sara Salem a ainsi reproché à l’étudiante égyptienne Aliaa El-Mahdy son alliance avec les Femen : « Si le geste de se déshabiller sur son blog pouvait être vu comme un moyen de défier une société patriarcale, il est problématique qu’elle collabore avec un groupe qui peut être défini comme colonialiste. » Mais pourquoi se remettre en question quand montrer vos seins suffit à vous assurer une audience maximale ?" Mona Chollet (12.03.2013) by miamiwa Mar 31

Related: