background preloader

Conséquences de la fonte des glaces - CLIMAT, Une enquête aux pôles - CNRS - sagascience :

Pourquoi se rendre aux pôles pour y étudier le climat ? Comment les recherches s’y organisent-elles ? Quels sont les domaines scientifiques concernés ? Comment vit-on aux pôles ? Autant de questions auxquelles cette animation donne des éléments de réponse, de façon vivante et ludique, à travers de nombreux films, photos, interviews et textes. Voir l'animation Augmentation du niveau des océans Au cours des deux derniers millions d’années, le niveau de la mer a varié de façon périodique au gré des alternances de périodes glaciaires et interglaciaires. Au cours du 20e siècle une nette augmentation de ce niveau est clairement détectée. Fonte des glaces terrestres La banquise, qui est de l’eau de mer gelée, flotte sur la mer. Contrairement à la fonte de la banquise, la fonte des glaces d'eau douce, c’est-à-dire des calottes glaciaires et des glaciers, contribue à la montée du niveau de la mer. Modification des courants océaniques De nouvelles routes maritimes au pôle Nord

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dospoles/alternative13.html

Related:  EcologieChangement climatique, réchauffement : dangerMer Arctique

Le Souffle du Rêve, du 24 août au 1er sept - Une graine a germée en Cévennes Une graine a germée en Cévennes. Le souffle du rêve a trouvé sa nouvelle terre d’accueil, il prend un peu d’altitude pour aller se nicher dans la commune de Rogues sur le Causse de Blandas, entre Le Vigan et le Cirque de Navacelles, avec les aigles royaux et les cromlechs. Neuf jours, du 24 Aout au 1er Septembre pour prendre le temps de s’informer sur la situation des peuples racines, l’impact du mode de vie moderne sur leurs écosystèmes, entendre leur message d’urgence à retrouver le lien qu’il existe entre chaque chose sur la Terre.

Réchauffement climatique : nouveau rapport alarmant du GIEC Le deuxième volet du nouveau rapport du groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat assombrit encore un peu plus les perspectives de la planète au XXIe siècle. Sécheresses, inondations, maladies, migrations, pénuries alimentaires, risques de conflit, etc. : le deuxième volet du cinquième rapport du groupe intergouvernemental d'experts de l'ONU sur l'évolution du climat (GIEC), publié lundi 31 mars, recense les impacts déjà observables du changement climatique. Selon ce texte du GIEC, résultat d'un immense travail de lecture et de compilation de douze mille publications scientifiques, le changement climatique a eu ces dernières décennies des impacts « sur tous les continents et dans les océans », essentiellement sur les systèmes naturels. Dans de nombreuses régions, le changement dans les régimes de précipitations et la fonte des neiges et des glaciers ont modifié les systèmes hydrauliques, « affectant les ressources en eau en quantité et en qualité ».

Fonte record de la banquise arctique en 2012 La banquise arctique a fondu à une vitesse record en 2012, « un signe inquiétant du changement clima­tique », selon l'Organisation météorologique mondiale. L'année 2012 se classe parmi les dix années les plus chaudes jamais observées depuis les premiers relevés de températures effectués en 1850, a confirmé jeudi l'OMM (Organisation météorologique mondiale). Mais, pour l'agence de l'ONU, le fait climatique le plus significatif de l'année écoulée est sans conteste la «fonte record» de la banquise arctique. À la mi-septembre, elle a atteint «le niveau le plus bas de son cycle annuel, avec 3,41 millions de kilomètres carrés», précise-t-elle.

Le réchauffement responsable du recul des glaciers de montagne Washington (AFP) - Le réchauffement climatique résultant des activités humaines est très largement responsable du recul des glaciers de montagne depuis le siècle dernier, affirment des scientifiques avec un degré de certitude sans précédent. Se basant sur une nouvelle technique statistique, ils ont analysé 37 glaciers dans le monde et se disent "pratiquement certains" que leur régression résulte pour l'essentiel du changement climatique depuis le début du 20e siècle et très peu des variations météorologiques naturelles. Leurs conclusions sont publiées lundi dans la revue britannique Nature Geoscience et ont fait l'objet d'une présentation le même jour à la conférence annuelle de l'American Geophysical Union (AGU) qui se tient cette semaine à San Francisco.

cornouiller officinal - 1000-arbres.fr : l'encyclopédie des arbres et des jardins Cornouiller officinal On me nome aussi cornus officinalis ou cornelier. Je suis un arbre ornementale, planté seul ou dans une haie composée, car j'ai tendance à m'étaler. La couche d'ozone menacée par du tétrachlorométhane de source inconnue Le trou dans la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique s'ouvre et se ferme au gré des saisons (avril 2006 à gauche et septembre 2006 à droite). Dans cette région, la quasi-totalité de l’ozone entre 15 et 20 km d'altitude se trouve détruite chaque année au printemps. L’épaisseur totale d’ozone est alors diminuée de moitié. Une diminution de l’ozone se produit également, mais avec une moindre amplitude, au printemps au-dessus de l’Arctique. © NOAA, KNMI, Esa La couche d'ozone menacée par du tétrachlorométhane de source inconnue - 1 Photo

L’Arctique fond, fond, fond et bouleverse le climat La banque Arctique se forme sur l’océan. En fondant, elle laisse à place à la surface de l’océan qui absorbe davantage les rayons solaires et amplifie le réchauffement © NASA La banquise a une influence climatique. En cause ? Tourisme et Montagnes La filière Le domaine montagnard couvre officiellement 23% du territoire national. On estime que le poids économique du tourisme en montagne représente 9 milliards d’euros de chiffre d’affaires, et la clientèle étrangère représente 30% de ce total. La montagne présente un vaste potentiel de registres, et donc de produits touristiques, en lien avec la bi-saisonnalité de la destination et sa pluralité.

Related: