background preloader

Le site du GIEC

Le site du GIEC
Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a été créé en 1988 en vue de fournir des évaluations détaillées de l’état des connaissances scientifiques, techniques et socio-économiques sur les changements climatiques, leurs causes, leurs répercussions potentielles et les stratégies de parade. Depuis lors, le GIEC a établi cinq rapports d’évaluation multivolumes, accessibles depuis l’onglet Publications. Le GIEC et l’ex-Vice-Président des États-Unis d’Amérique, Al Gore, ont reçu le Prix Nobel de la paix en 2007 pour leur contribution dans le domaine des changements climatiques. Note: Certains liens mènent le lecteur à des documents/pages en langue anglaise où aucune version traduite n’est proposée. De plus amples informations sur le cinquième Rapport d'évaluation figurent ici sur les pages en anglais. Les derniers de ces rapports ont été diffusés en 2011: Siège de l’Organisation météorologique mondiale à Genève.Le secrétariat du GIEC est hébergé par l’OMM.

http://www.ipcc.ch/home_languages_main_french.shtml

Related:  COP 21, Décembre 2015granddircop21Réchauffement climatiqueEnvironnementChangement climatique

Expliquez-nous... la COP21 (France Info) Les Nations Unies se veulent optimistes, c'est encore possible de limiter le réchauffement de notre planète à deux degrés d'ici la fin du siècle. La conférence mondiale sur le climat débute dans un mois tout juste à Paris. La COP21 Notre-planète.info : Média web en environnement, écologie, nature et sciences de la Terre Est-on certain que le transport routier est la source la plus importante de pollution en Europe, tout au moins en période de chauffage ? Ce n'est pas l'avis du programme scientifique européen Carbosol qui a rendu son verdict le 15 Décembre 2007 : "La combustion de biomasse (feux de cheminée, feux agricoles et feux de jardins) est responsable de 50 à 70% de la pollution carbonée hivernale en Europe". Savez-vous que la combustion du bois en France pollue beaucoup plus que l'ensemble du transport routier ? Selon les estimations du CITEPA, qui assure la réalisation technique des inventaires dans notre pays (mise à jour de février 2008), pour TOUTE l'année 2006 :

5e rapport du GIEC : le réchauffement climatique est "sans équivoque" (vidéo) 34 619 lectures / 184 commentaires01 octobre 2013 ; révision : 30 janvier 2014, 11 h 20 6 ans après le 4ème rapport du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC[1]), son président, le Dr Rajendra Pachauri, a présenté le Volume 1 "Changement climatique 2013 : les éléments scientifiques" du 5e rapport d'évaluation[2], suite à l'adoption du résumé à l'attention des décideurs. Consacré aux "éléments physiques du climat", ce volume 1 évalue les aspects scientifiques du système climatique et de l'évolution du climat. Décryptage et synthèse d'un boulversement colossal largement sous-estimé. Ce premier volume présente les faits, tels qu'ils sont observés et étudiés à travers le monde par des milliers de scientifiques[3]. Ainsi, plus de 9 200 études ont été passées en revue par des milliers de contributeurs, relecteurs, auteurs et coordinateurs provenant de près de 40 pays différents.

Mon climat, ma santé: pour mieux s'adapter aux changements climatiques Les changements du climat au Québec au cours du XXe siècle Au cours du XXe siècle, on a observé plusieurs tendances au Québec : Le réchauffement des températures est plus significatif l’hiver que l’été; Dans le sud du Québec, le nombre de jours chauds et de nuits chaudes a augmenté, pendant que le nombre de jours de gel et de nuits froides a diminué; Le réchauffement est plus rapide dans la région nordique. Cette région est passée de façon soudaine d’une période de léger refroidissement à une période nettement plus chaude dans le milieu des années 1990 La quantité totale de précipitations (neige et pluie) a augmenté, de même que le nombre de jours avec des précipitations de faible intensité; La quantité de neige a diminué dans le sud du Québec, mais a augmenté dans le nord. Pour en savoir davantage sur les changements climatiques observés, consultez le document Savoir s’adapter aux changements climatiques d'Ouranos.

Nombre de journées estivales - Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer 10 décembre 2013 (mis à jour le 15 juillet 2015) Cet indicateur rend compte de l’évolution du nombre annuel de journées estivales en France métropolitaine depuis le début des années 1950. En bref Une journée est considérée comme estivale si la température dépasse 25 °C. L’augmentation des températures de l’air est un des signes les plus visibles du changement climatique. L’évolution de cet indicateur est directement liée à celle de la température de l’air.

COP21 - Mission : Climat - Webdocumentaire Novembre 2015 Palais de l'élysée — « Bienvenue à l'Elysée. » Le bandeau qui me masquait les yeux tombe enfin. Face à moi, des hommes en costume-cravate, la mine grave. — « Vous êtes ici car le Président a besoin de vous. Ils ont 10 ans et vont bientôt vous expliquer le climat ! « Savez-vous combien d’espèces d’arbres disparaissent chaque année ? » « Un milliard ! » « Cent mille ! Existe-t-il des énergies sans CO2 ? Documentation > Effet de serre > Quel monde idéal ? > Existe-t-il des énergies sans CO2 ? Existe-t-il des énergies sans CO2 ? dernière modification : septembre 2003 site de l'auteur : www.manicore.com - contacter l'auteur : jean-marc@manicore.com Malgré que la presse explique parfois qu'il existe des énergies "propres", cette question est beaucoup moins simple qu'il n'y paraît.

Aires protégées Accueil > Solutions > Aires protégées Seriez-vous bien sans maison? Les touristes qui visitent le Kenya souhaitent observer des éléphants, des rhinocéros et des lions sauvages en toute liberté. Le climat en questions / Pour tous Le site « Le climat en questions » s’adresse à tous ceux qui s’intéressent au climat de la Terre et à son évolution. Il a pour objectif de proposer des réponses scientifiques et rigoureuses aux questions que peut se poser un public non spécialiste sur le climat. Le site doit donc permettre à chacun de construire ses connaissances à partir de contenus en prise directe avec la recherche actuelle. Né de la volonté de donner la parole de manière directe aux chercheurs, ce site a été créé par l’Institut Pierre-Simon Laplace, une fédération de six laboratoires publics de recherche en sciences de l’environnement, avec le soutien de l’Institut national des sciences de l’Univers (INSU) du CNRS. Toutes les réponses ont été rédigées par des chercheurs reconnus comme experts dans leur domaine et relues par des scientifiques et par le comité de rédaction du site.

"Les îles du futur" : un Jeu de stratégie scientifique Les îles du futur, un jeu documentaire transmédia coproduit par Seppia et Vertical pour ARTE et Universcience, avec le soutien de Pictanovo, de l’Eurométropole Strasbourg, de la Région Alsace, du CNC et de l’ADEME et en partenariat avec Längengrad Film Produktion, l’INSA, l’ENGEES et le Jardin des Sciences de L’Université de Strasbourg. Jeu de stratégie scientifique, à l’image des îles de la série documentaire du même nom, il fait de vous le gestionnaire des besoins et de l’approvisionnement en énergies d’un territoire, le responsable de ses ressources et le garant du bien-être de ses habitants. Le jeu permet ainsi d’approfondir toutes les thématiques esquissées dans la série et de s’investir de façon ludique dans cette problématique essentielle qu’est la transition énergétique.

Les ambassadeurs de la COP 21 Les interventions des ambassadeurs dans les établissements "Le réchauffement du système climatique est sans équivoque, et depuis les années 1950, la plupart des changements observés sont sans précédent depuis des décennies à des millénaires. L'atmosphère et l'océan se sont réchauffés, les quantités de neige et de glace ont diminué, et le niveau de la mer a augmenté..." - extrait du dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Les changements climatiques au Québec Comme le monde entier, le Québec est entré dans l'ère de la réalité des changements climatiques. Toutes les régions du Québec font maintenant face à des événements météorologiques extrêmes. Si aucun de ces événements ne peut être lié seul aux changements climatiques, leur multiplication et leur intensité croissante sont le signe d'une nouvelle réalité climatique. Une variabilité climatique plus grande est aussi un signe que les changements climatiques sont entrés dans nos vies. Quelques-uns de ces phénomènes extrêmes reflétant la nouvelle réalité climatique qui nous affecte tous sont identifiés sur la carte ci-dessous.

Related:  Les acteurs de l'étude du changement climatique