background preloader

Site de l'International panel on climate change

Site de l'International panel on climate change

http://www.ipcc.ch/

Related:  Autres sitesClimatRéchauffement climatiqueSources mémoireArctic

VertigO - La revue en sciences de l'environnement sur le WEB, Vol 1 No 2 , Septembre 2000 LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET LEURS I 1Au travers des siècles, l’humanité a constamment dû relever des défis à court et à long terme. Son but semble essentiellement toujours le même: Que celle-ci prenne constamment un plus grand contrôle sur sa destiné et son environnement. Pour les sociétés industrialisées, l’ère technologique que nous vivons présentement semble donner un contrôle inégalé par le passé. Le climat, par exemple, qui a plutôt été source de vie et source de défis au quotidien pour la majorité des sociétés semble maintenant être perçu, dans les sociétés industrialisés, comme un simple et vague sujet de discussions ou un problème mineur pour quelques ingénieurs en conception.

Le changement climatique pour les nuls - O. Nouaillas, J. Devisse Les équilibres mondiaux sont atteints comme jamais : érosion de la biodiversité, pollutions parfois irréversibles, démographie galopante, surexploitation des ressources... Ces constats implacables s'ajoutent et amplifient le déséquilibre du climat. Le dernier rapport du GIEC alerte l'opinion sur la réalité du réchauffement climatique et sur ses conséquences à courts et moyens termes. Ces sauveteurs du climat qui commencent à inquiéter l’industrie pétrolière Basta ! : Malgré sa création récente, 350.org a déjà organisé plusieurs actions spectaculaires et remporté des succès inattendus, ce dont témoigne l’ampleur prise par le mouvement de désinvestissement des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) que vous avez lancé, et auquel se sont associés des centaines de fondations, d’organisations religieuses, de fonds de pension, d’organisations publiques, d’universités ou de collectivités locales [1]. Qu’est-ce qui fait, selon vous, la différence entre 350.org et les autres organisations qui travaillent sur l’environnement et le climat ? May Boeve : [2] Nous avons créé 350.org pour travailler sur une seule question : le besoin urgent d’agir contre le changement climatique.

Trois compagnies pétrolières stoppent leurs explorations au Groenland Trois compagnies - la française GDF Suez, la norvégienne Statoil et la danoise DONG - ont annoncé, le 14 janvier 2015, l'abandon de leurs licences d'exploration dans l'ouest du Groenland. Ceci malgré l'offre alléchante du gouvernement groenlandais de prolonger gratuitement les licences originales et sans aucune obligation. Greenpeace se réjouit de l'annonce faite en janvier 2015 concernant l'abandon par trois compagnies pétrolières de l'extraction du pétrole arctique dans l'ouest du Groenland. Le dilemme des Inupiks Quel destin attend Barrow, petit village à l’extrême nord des Etats-Unis, bien au-delà du cercle polaire, maintenant que Shell veut y forer pour extraire les 26 milliards de barils de pétrole – d’après les estimations – que recèle son sol ? Quel est l’intérêt de Barrow et des autres hameaux de la côte de l’Alaska ? Wainwright, Point Lay, Point Hope, Nuiqsut, Kaktovik : des petits villages de quelques centaines d’habitants, qui appartiennent à l’une des zones les plus isolées du monde occidental. Aucun chemin n’y mène. Pas de port non plus.

Effet de serre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression effet de serre résulte d'une analogie entre l'atmosphère et les parois d'une serre. Son usage s'est étendu dans le cadre de la vulgarisation du réchauffement climatique causé par les gaz à effet de serre qui bloquent et réfléchissent une partie du rayonnement thermique [1]. Or le bilan thermique d'une serre s'explique essentiellement par une analyse de la convection et non du rayonnement : la chaleur s'accumule à l'intérieur de la serre car les parois bloquent les échanges convectifs entre l'intérieur et l'extérieur. Aussi, le terme scientifique, utilisé par la communauté des climatologues pour décrire l’influence des gaz à effet de serre, composants de l'atmosphère bloquant le rayonnement infrarouge, sur le bilan thermique de la Terre, est forçage radiatif. Historique[modifier | modifier le code]

Version française du site internet de la CCNUCC La 20ème réunion de la Conférence des Parties et la dixième de la Conférence des Parties agissant comme réunion des Parties au Protocole de Kyoto (COP20 / CMP10) s'est tenue à Lima du 1er au 14 Décembre sous la présidence du gouvernement du Pérou. Consultez un résumé des principaux résultats de la conférence. Consultez les décisions adoptées à la COP 20/CMP 10. Visualisez les sessions de la conférence en vidéo à la demande. Pour accéder au site officiel de la COP 20 / CMP 10 à Lima, cliquez ici (en anglais ou en espagnol). Suivez ce lien pour accéder aux documents préparatoires à la Conférence de Lima. Pourquoi « le sujet le plus important du monde » ne fait presque jamais la une des newsmagazines français La population française sait-elle en quoi consiste l’effet de serre, cause du réchauffement climatique ? Pas vraiment si l’on en croit l’enquête menée chaque année par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) sur « les représentations sociales de l’effet de serre et du réchauffement climatique ». Les trois quarts des répondants (72%) estiment bien que « le réchauffement de la planète est causé par les activités humaines ». Mais seul un sur six (15%) associe précisément l’effet de serre à l’émission de gaz et de CO2 (les autres réponses évoquent la chaleur, la couche d’ozone ou la pollution en général) [1]. 85 % des répondants n’identifient donc pas spontanément le lien entre CO2 et effet de serre. Pourquoi le dérèglement climatique, probablement le plus grand défi auquel l’humanité entière devra répondre au cours du siècle, fait-il l’objet d’une telle ignorance ?

La couche d'ozone montre les premiers signes de reconstitution - Bioaddict La couche d'ozone, protégeant les organismes vivants des effets nocifs du rayonnement ultraviolet, montre les premiers signes de reconstitution, selon un nouveau bilan de 300 scientifiques. La reconstitution d'ici à quelques décennies de la couche d'ozone protégeant la Terre est en bonne voie, selon un nouveau bilan de 300 scientifiques publié par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et l'Organisation météorologique mondiale (OMM) ont publié en décembre 2014 leur "Évaluation scientifique de l'appauvrissement de la couche d'ozone 2014", dans laquelle est passé en revue l'état de la couche d'ozone.

Les communautés inuit face au développement minier de l’Arctique Café Géo de Montpellier du 14 janvier 2014« Les communautés inuit face au développement minier de l’Arctique » Les invités de cette soirée sont Jean-Louis MARTIN (directeur du département Dynamique et gouvernance de systèmes écologiques CEFE/CNRS, Montpellier) et Sylvie BLANGY (ingénieur de recherche CNRS/CEFE, Montpellier), tous deux ayant une grande expérience de terrain dans le Grand Nord canadien. • Retrouvez les diapos de présentation de ce café géo au format PDF : Présentation_Café-Géo_Blangy-Martin.pdfI – Présentation du Nunavut à partir de photos(Jean-Louis Martin, écologue) L’Arctique est un vaste territoire, devenu un enjeu géopolitique important. Réchauffement climatique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En 1988, l'ONU crée le Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) chargé de faire une synthèse des études scientifiques sur cette question. Dans son dernier et quatrième rapport, auquel ont participé plus de 2 500 scientifiques de 130 pays[1], le GIEC affirme que le réchauffement climatique depuis 1950 est très probablement[c 1] dû à l'augmentation des gaz à effet de serre d'origine anthropique.

Changement climatique - Vue d'ensemble Catalyser l’action sur le climat Au sein du Groupe de la Banque mondiale, le pôle Changement climatique a quatre grands objectifs de travail : Ces objectifs sous-tendent l’action de la Banque dans cinq grands domaines : construire des villes sobres en carbone et adaptées au changement climatique ; évoluer vers d’une agriculture « climato-intelligente » et restaurer les paysages forestiers ; accélérer la maîtrise de l’énergie et les investissements dans les énergies renouvelables, notamment l’hydroélectricité ; soutenir les mesures qui visent à éliminer les subventions aux combustibles fossiles et développer la tarification du carbone afin d’établir un juste prix pour les émissions. En travaillant avec ses partenaires, le Groupe de la Banque mondiale a su trouver des moyens innovants pour mobiliser des ressources supplémentaires afin de financer des actions sur le climat. La Banque administre en outre 15 fonds de finance carbone qui ont soutenu plus de 145 projets dans 70 pays clients.

90 entreprises sont responsables de deux tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre Une étude pointe les 90 entreprises qui ont produit le plus de gaz à effet de serre. Les pétroliers Chevron, ExxonMobil, BP et Shell arrivent en tête. Parmi les groupes français, Total et le cimentier Lafarge sont les entreprises qui contribuent le plus aux émissions de CO2 et de méthane.

Climat : 2014, année la plus chaude en France depuis 1900 - Bioaddict Selon le bilan climatique annuel de Météo-France, la température moyenne annuelle en 2014 sur la France a dépassé de 1,2 °C la normale, positionnant l'année au premier rang des années les plus chaudes depuis 1900, devant 2011 (+ 1.1 °C) et 2003 (+ 1.0 °C). 2014 : année la plus chaude en France depuis 1900 selon Météo-France L'année a été très douce sur l'ensemble des régions, sans période de fortes chaleurs mais avec un nombre de jours de gel très inférieur à la normale*. "Dans certaines stations, il n'avait jamais gelé aussi peu depuis le début des relevés" note Météo-France. Le thermomètre n'est ainsi descendu en dessous de 0 °C que 2 jours à Paris (normale : 25 jours de gel par an), 3 jours à Brest (normale : 16 j), 5 jours à Marignane (normale : 25 j), 12 jours à Lyon (normale : 50 j), 17 jours à Tarbes (normale : 41 j), 27 jours à Clermont-Ferrand (normale : 64 j) et 29 jours à Strasbourg (normale : 66 j).

Related:  Infos ONUEnvironnement - Sciences - Techno - FuturEcologyClimatALTERPost PeakClimate ChangeClimate changeEnvironmentalEarth/Life Sciences and DiscoveriesGlobal Climate ChangeEarth System ScienceBlock 1climate change & peak everythingOrganizacionesPlanetary BoundariesInternationalesClimate Change ScienceClimate Change ObservationClimate changeEarth ObservationsOUTILS - LIENS -Climate change