background preloader

Institut Pierre Simon Laplace des sciences de l’environnement

Institut Pierre Simon Laplace des sciences de l’environnement

Fondation nationale des sciences politiques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir FNSP. Elle joue depuis soixante ans un rôle important dans la constitution et la diffusion de la science politique en France. Son président est depuis 2007 l'économiste Jean-Claude Casanova. Son administrateur est le directeur de l'IEP de Paris : cet administrateur est actuellement Frédéric Mion. En août 2011, suite à la dissolution de l'association Soutien, solidarité et actions en faveur des émigrants approuvée en délibération le 2 février 2010, l'ensemble de son actif est dévolu à la Fondation[1]. Statut[modifier | modifier le code] La FNSP est une fondation de droit privé reconnue d’utilité publique, créée par ordonnance le 9 octobre 1945[2] et dont le fonctionnement est précisé par le décret du 22 mai 1946[3]. Son statut, sui generis, servira plus tard à la création de la Maison des sciences de l'homme, qui accueille notamment l'École des hautes études en sciences sociales.

Impacts du changement climatique et adaptation : base de données de projets | GIS Climat Telos | Agence Intellectuelle Impacts à long terme du changement climatique sur le littoral métropolitain 26 octobre 2011 - Développement durable Commissariat général au développement durable Études et documents - Numéro 55 - Octobre 2011 Commencer à intégrer la variable climatique dans la prospective territoriale, c’est la perspective dans laquelle se situe le présent ouvrage et à laquelle il apporte une contribution à ce stade très modeste : faire un état des lieux des savoirs scientifiques sur les risques naturels auxquels sont exposés les espaces littoraux et sur les conséquences physiques attendues liées au changement climatique. Les risques pour le littoral sont d’autant plus difficiles à prévoir que les phénomènes sont interdépendants et leurs effets se combinent. C’est pourquoi, le développement d’une prospective territoriale comme approche systémique des risques climatiques va s’imposer de plus en plus comme une nécessité : quels phénomènes surviendront ?

Accueil Drias, les futurs du climat - Accueil Fondation Gabriel Péri Fondation Jean-Jaurès Diploweb.com, revue geopolitique, articles, cartes, relations internationales

IPSL : Ses principaux objectifs sont de

comprendre les processus dynamiques, chimiques et biologiques à l’œuvre dans les océans et dans l’atmosphère et les processus d’échange de matière et d’énergie entre l’atmosphère, les océans, et la biosphère, et en particulier comprendre les cycles de l’eau et du carbone ;
comprendre la variabilité naturelle du climat aux échelles régionale et globale, et l’évolution passée et future de notre planète ;
- Comprendre les impacts des activités humaines sur la couche d’ozone et sur le climat et prédire le climat à l’échelle saisonnière et inter-annuelle (mousson, El Niño, Oscillation Nord-Atlantique) ainsi qu’à l’horizon de la fin du siècle ;
- Utiliser ses compétences sur l’environnement terrestre pour étudier les environnements des autres planètes. by krolineding May 20

Related: