background preloader

Etudier la notion de source à partir de Google Actualités (2) : carte de correction

Etudier la notion de source à partir de Google Actualités (2) : carte de correction
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 18:51 Suite au commentaire d'Aristide, nous nous sommes penchées avec Hélène et Aline sur une correction à proposer à l'activité décrite dans le billet précédent. Nous vous la proposons aujourd'hui en la soumettant aux avis critiques. Nous avons mis, pour l'exemple quelques noms de média qui correspondent aux média les plus connus de nos élèves et qui "sortent" le plus sur Google Actualités. Le choix est forcément arbitraire. Nous avons une version complète de la carte et une version simplifiée qui correspond à ce qu'on peut attendre d'une classe de troisième en brainstorming. Voici la version "aboutie" Et la version simplifiée On peut travailler sur la carte en amont puis proposer d'étudier un évènement à travers Google Actualités en classant les sites selon le type de média. Pour ma part, je compte reprendre l'activité d'Hélène en cours d'Anglais en troisième. Partager cet article

http://mesdocsdedoc.over-blog.com/article-etudier-la-notion-de-source-a-partir-de-google-actualites-carte-de-correction-110094385.html

Related:  La Presse

Savoir reconnaître une photo truquée en ligne Une image officielle du métro new-yorkais complètement vide pendant l'ouragan Sandy Voici la première chose que l'on doit avoir à l'esprit lorsqu'on surfe sur la Toile : il ne faut pas prendre ce qu'on y voit pour argent comptant. Surtout quand les images relatent des évènements très médiatisés. Parce qu'aujourd'hui, la retouche de photos est à la portée de tous et bien des petits malins l'utilisent pour créer des images qui impressionnent, mais qui se révèlent fausses dans bien des cas.

Open Culture : le site qui compile toute la culture libre de droit Voilà qui est assez extraordinaire et on en aurait presque la larme à l'œil. Pour nous Français, en revanche, il faudra s'attacher à parfaire notre anglais, car la gigantesque compilation que propose Open Culture est entièrement en langue anglaise. Open Culture c'est le projet assez fou de dévoiler sous un site tous les trésors médiatiques, éducatifs et culturels libres de droit. Ainsi, l'utilisateur trouve, en accès libre et en format EPUB, HTML, Kindle, ou même à lire en ligne, 375 ebooks. Ce sont également 150 manuels scolaires, 450 livres audio (MP3, iTunes), des leçons de langues étrangères et une multitude de films qui sont mis à disposition, référencés et classés. Des classiques comme les œuvres de Shakespeare, Jane Austen, Charles Dickens, Baudelaire et Dostoïevski sont téléchargeables, mais aussi des œuvres plus modernes comme Neil Gaiman, John Updike et David Foster Wallace.

Un kit pédagogique pour utiliser Wikipedia en classe – Les Outils Tice Remercions comme il se doit l’association Wikimedia France qui a publié récemment un excellent kit pédagogique destiné aux enseignants pour utiliser la célèbre encyclopédie en classe. Vos élèves connaissent Wikipédia autant peut être que les plus célèbres réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram. Les articles de l’encyclopédie collaborative sont une source d’« inspiration », pour ne pas dire de « copier-coller », inépuisable pour des générations de collégiens et lycéens. Comment utiliser autrement l’immense richesse de Wikipédia et former les jeunes à un usage « éclairé » de l’outil ?

Le kit « Créer son journal » Dans votre quartier, votre ville, votre bahut, prenez la parole avant qu’on vous la donne : faites un journal ! Le but de nos kits « Créer son journal » est de vous aider à réaliser le journal qui vous ressemble. Sans prétention d’exhaustivité, les six modules qu’ils contiennent chacun constituent une introduction aux différentes étapes de la réalisation d’un journal, de l’écriture à la maquette, de vos droits et responsabilités au financement du projet. Ne vous sentez pas obligés de suivre ces conseils au pied de la lettre. Il y a mille et une manières originales de réaliser un journal : à vous de trouver celle qui vous correspond. Sachez donc distinguer ce que vous voulez faire de ce que nous vous proposons, même s’il existe des règles qu’il est toujours bon de connaître.

Droit d’auteur et enseignement en France : état d’urgence ! On parle beaucoup de la question du plagiat en milieu scolaire et universitaire, mais le droit d’auteur a bien d’autres impacts sur la sphère éducative. Enseigner et étudier implique en effet souvent de reproduire et diffuser des textes, des images, des vidéos, de la musique. C’est le cas traditionnellement pour les enseignants qui ont besoin d’utiliser des oeuvres pour illustrer leurs cours, mais aussi de plus en plus pour les élèves, qui sont invités à créer eux-mêmes des supports pédagogiques, pour développer l’interactivité et stimuler leur implication. Dans le contexte actuel, ces usages collectifs d’oeuvres en milieu scolaire passent de plus en plus souvent par le recours aux Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE), dont le développement constitue un enjeu important au niveau national. Warning Light.

Utilisation et reproduction d'œuvres => enseignement Note introductive Le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) et la conférence des présidents d'université (CPU) ont conclu, le 22 juillet 2016, un nouveau protocole d'accord avec les sociétés d'auteurs représentant les titulaires de droits pour l'utilisation et la reproduction des livres, des œuvres musicales éditées, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d'illustration des activités d'enseignement et de recherche. Cet accord couvre la période 2016-2019 et reprend les dispositions de l'accord du 6 novembre 2014 en en simplifiant la mise en œuvre par les utilisateurs. Ces derniers n'ont plus à se référer systématiquement à une liste des œuvres figurant sur le site du Centre français d'exploitation du droit de copie (CFC). Plus précisément, l'accord définit les conditions de mise en œuvre de l'exception pédagogique et autorise certains usages n'entrant pas dans le champ de cette exception. Entre

L’image animée, un média d’intentions et de projections Afin de venir compléter les publications dédiées à la Semaine de la presse, Cactus acide vous propose cette séance d’une heure consacrée à la lecture de l’image dans un reportage audiovisuel. Il s’agit cette fois d’aborder l’image animée, dans un premier temps pour elle-même, avant de faire le lien avec les commentaires qui l’accompagnent. En préalable à une présentation des objectifs et du déroulement, il nous faut aborder la question du droit pour être en règle avec la législation en vigueur. Les derniers accords sectoriels stipulent que pour les œuvres audiovisuelles « »extraits » s’entend de parties d’œuvres dont la longueur est limitée à six minutes, et ne pouvant en tout état de cause excéder le dixième de la durée totale de l’œuvre intégrale. » L’exception pédagogique n’est donc que partielle, ce que nous ne pouvons que regretter. Afin de réaliser ces objectifs il sera proposer aux élèves une ou deux projections, sans le son, de l’extrait de reportage choisi.

Exception pédagogique ou... exception culturelle ? - Bibliothèque numérique & Edition scientifique (auteur A. Moatti) Lundi 21 mai 2012 1 21 /05 /Mai /2012 21:32 Vue hier soir à la télévision la nouvelle ministre de la Culture Mme Filippetti à Cannes. J’ai toujours trouvé curieux que la première urgence d’un ministre de la Culture soit de se rendre à Cannes… la société du spectacle, comme disait Debord. Retour sur la fausse mort de Martin Bouygues Samedi 28 février, à 14h29, Martin Bouygues était mort pour la presse. Une demie heure plus tard, l'industriel français était de nouveau vivant. À l'origine du micmac, une dépêche de l'AFP annonçant son décès. Les informations de l'agence étant considérées comme fiables par les médias, l'annonce est relayée partout, sur les réseaux sociaux et les sites. Laurence Parisot se dit "abasourdie" sur Twitter.

Related: