background preloader

Blogs et marques, des clics pas nets

Blogs et marques, des clics pas nets
Quand on interroge un blogueur «influent» sur son rapport aux marques, il commence par se raidir, puis lâche : «Je vous préviens tout de suite, je ne vous donnerai aucun chiffre sur ma rémunération !» Soupçons et raccourcis sur ces «stars de la blogosphère vendues aux marques» ont laissé des traces… Le blogueur indépendant des premières heures aurait-t-il vendu son âme en se professionnalisant ? «Il ne faut pas faire d’amalgames, tempère Naël Hamameh, directeur associé de You to You, une agence de communication interactive. 99,9% des blogs n’attirent guère plus d’une centaine de visiteurs par mois.» En clair, si plusieurs millions de personnes tiennent aujourd’hui un blog en France, ceux qui peuvent intéresser les marques se comptent plutôt par centaines. Pour ces derniers, la mue vers la professionnalisation s’est faite très rapidement. A LIRE: Notre dossier EcoFutur, la magazine de l'économie innovante Publi-reportage Et pourtant, certaines entreprises y vont franco. Autocensure

http://www.liberation.fr/economie/2012/10/28/blogs-et-marques-des-clics-pas-nets_856558

Related:  bloguer : contenuséance 4

C’est quoi un blog? Quelques réflexions à défaut d’une définition tranchante Deux articles sont apparus sur mon radar cette dernière semaine: Les deux posent des questions de catégorie, limites, définitions. Elles sont liées: si on sait ce qu’est un blog, on sait ce qu’est un blogueur — et vice-versa. Ou bien…? Durant mes études d’histoire des religions, j’ai appris que les catégories rigides ne fonctionnaient pas trop quand on commence à toucher aux sciences humaines. On a plutôt des définitions ou regroupements par affinité.

"Grande marque cherche blogueur pour article bienveillant" Des entreprises rémunèrent les «experts» qui tiennent un blog pour qu’ils disent du bien de leurs produits. C’est trompeur mais efficace. Une offre bien pensée», «des innovations majeures», «taillé sur mesure»… : à lire les commentaires élogieux parus en février sur des blogs techno réputés comme Gonzague, Ecran mobile ou Vendeesign, la nouvelle Neufbox Pro de SFR semble parée de toutes les vertus. Seuls les plus vigilants auront remarqué, en tête de chaque article, une mention indiquant qu’il s’agit d’un «billet rémunéré». Autrement dit un publireportage, comme on disait à l’époque de Gutenberg.De quoi provoquer un tollé ? Quand ils ont fait leur apparition il y a quatre ans sur le Web, les premiers articles sponsorisés avaient provoqué la colère des internautes.

Les blogueuses mode sont-elles vendues aux marques ? La pub de Comptoir des cotonniers avec la blogueuse Miss Pandora En moins de cinq ans, elles ont pris une place primordiale dans un business où la relation avec l’acheteuse est le nerf de la guerre. Choyées ou pillées par les marques, les blogueuses mode sont régulièrement critiquées, par leurs pairs ou par les magazines féminins, sur le sujet crucial de leur indépendance vis-à-vis des griffes plus ou moins puissantes qu’elles chroniquent. Quand les blogs de mode se font piller par les grandes marques Le T-shirt de Zara et la photo de Betty qui l’a inspirée (DR) Betty, blogueuse, l’a vite remarqué : la marque Zara a imprimé une de ses photos sur un T-shirt... sans lui demander son autorisation. Les enseignes de vêtements ont pris l’habitude de puiser des idées dans les blogs de mode.

LES BLOGUEUSES ET LES MARQUES Cette semaine, grâce à la question d’une lectrice, j’ai eu envie de développer ce sujet, fort passionnant. On ne pourra pas en explorer tous les petits recoins en un seul billet, disons que c’est une première amorce. A-t-on le droit de citer une marque ? 70 avantages du blog Si le blog était mort, les sites de réseau social aussi le seraient. En effet, les sites de réseau social ont repris l’essence du blog, à savoir la publication de mises à jours – billet, article ou post pour les anglophiles – dans un ordre antéchronologique. Autrement dit, le blog est l’ancêtre des réseaux sociaux. Les pages Facebook, les pages Google+, le service de micro-blogging Twitter, Tumblr sont des formes de blogging. Mis à part la dimension sociale les réseaux sociaux n’ont rien inventé, à peu de choses près. Pour optimiser la visibilité de votre activité – entreprise de services ou e-boutique – il ne faut pas mettre en opposition le blog et les réseaux sociaux.

Enfance: des mamans blogueuses très influentes, cibles des grandes marques PARIS (AFP) - Des petits pots aux bronchiolites, en passant par les sorties en poussette et les galères de nounous, de plus en plus de mamans - et quelques papas - racontent et partagent leur quotidien sur des blogs très influents qui intéressent les grandes marques. Répandu depuis longtemps aux États-Unis, le phénomène explose en France où 250 blogueuses très influentes, les "e-fluent mums", se sont réunies pour la première fois à Paris cette semaine dans une ambiance cupcakes, doudous et tablettes tactiles bon enfant, en compagnie d'une quarantaine de marques porteuses du secteur de la petite enfance, partenaires de l'événement. "L'occasion de rencontrer des amies avec lesquelles on partage nos tuyaux, nos découvertes mais aussi nos angoisses", disent Stéphanie (blog mapoussetteaparis), Alexandra (surlenuagedelexou) et Céline (danslapeaudunefille), mamans trentenaires actives ou en recherche d'emploi, qui ont créé leur blog pendant leur congé parental. Hôtels, parcs d'attraction

Blogs & marques, des collaborations tous azimuts... Qui dit planning stratégique digital, dit veille et curiosité pour les influencers online… Maintenant largement installés dans le paysage Web, les bloggeurs sont connus et reconnus. L’intérêt d’avoir des points de vue experts ou non, exprimés par le commun des mortels, semble acquis et apprécié par tous, et tout particulièrement par les marques. Vous allez vous dire, ça y est, encore un énième article qui ergote sur l’indépendance et la déontologie de la blogosphère… Et bien non (je vais tenter de vous épargner) ! A vrai dire, même si je le souhaitais, je serais bien incapable de statuer sur les limites que doivent s’imposer les bloggeurs… Toutefois, étant attirée par l’univers de la mode à titre personnel (jeune femme travaillant dans la com, vivant à Paris et intéressée par la mode : cliché quand tu nous tiens !)

Les blogueuses sont-elles achetées? Les internautes répondent Depuis cinq ans, l'influence des blogs de mode ne cesse de croître. Très intéressées par ce nouveau pouvoir de prescription, les marques tissent des liens de plus en plus étroits avec leurs auteurs, n'hésitant plus à les inviter à leurs défilés, à leur envoyer des produits ou à leur demander des billets sponsorisés via des agences. Déroutés, les internautes ont de plus en plus de mal à distinguer les authentiques coups de cœur des blogueuses de la publicité déguisée.

Quelle est l’influence des bloggeuses mode internationales en 2013 ? #2 > Quand les blogueuses inspirent leur propre source d’inspiration Quand les bloggeuses mode ont commencé à s’emparer du web, elles voulaient simplement montrer au reste du monde leur sens du style ou les meilleures façons de s’habiller avec les tenues de nos magasins préférés. Elles mettaient en avant les dernières collections de nos enseignes de prêt-à-porter favorites et leur faisaient de la bonne pub. On était fans des campagnes de publicité avec des grandes stars, on s’appropriait les looks des enseignes pas chères, inspiré par les lookbooks proposés toutes les saisons. Il fut un temps où les enseignes de prêt-à-porter inspiraient les bloggeuses modes.

Comment Générer Plus de 1500 Visites en 3 Jours sur un Nouveau Blog ? [Etude de cas] Aux dernières nouvelles, il y a 181 millions de blogs dans le monde. Ce chiffre fait froid dans le dos, pourtant il date de fin 2011. Dès lors, une question se pose : comment tirer son épingle du jeu lorsqu’on est éditeur d’un blog ? Une des conclusions que l’on peut tirer de « La vache pourpre » – un des livres de Seth Godin – est que vous devez être remarquable pour espérer vous faire voir sur votre marché.

Related:  Les blogs & les marques