background preloader

Gilgamesh

Gilgamesh
"Au commencement était Uruk, première cité des hommes. Noires comme la nuit, plus hérissées que des nids d'oiseaux, ses énormes murailles inspiraient le respect ou l'effroi. Au coeur de la cité s'élevait la Maison du Ciel. "Celui que vous nommez Gilgamesh, c'est moi, pèlerin de toutes les routes du pays et d'ailleurs. Ainsi je devins le roi de la première cité des hommes. Les hommes se désespéraient quand Enki ajouta ceci : "Je ne vois qu'une façon de détourner sa violence. J'étais Gilgamesh l'invincible, je n'en ferais qu'une bouchée, fut-il plus grand que les monts. Ce qui fut fait. Son haleine est ardente, ses crocs sont la mort même. ...Gilgamesh bascule dans l'arcane XII Le Pendu : "Enkidu veillait sur moi comme un frère. A man gets tied up to the ground Gives the world Its saddest soundPaul Simon La victoire était mon sort, mais la mort le serait aussi. "Homme ou dieu, saurait-il comment passer cette eau vive? Related:  Gilgamesh

Textes Fondateurs » Gilgamesh Pour prolonger l’étude des textes et des grandes perspectives qui les traversent, on les rapprochera d’œuvres d’art d’époques et de styles différents, dans une approche comparée. Il s’agit aussi de donner un aperçu de la production artistique de l’Antiquité orientale. Les monstres terrassés Le combat contre les monstres est un motif épique traditionnel, qui est exploité à plusieurs reprises dans l’Épopée de Gilgamesh : le héros affronte successivement un géant qui crache le feu et un Taureau envoyé par les dieux. Ces créatures sont monstrueuses en ce qu’elles présentent une anomalie par rapport à l’espèce, qu’elles ont des pouvoirs surnaturels et qu’elles font régner la terreur. Elles sont réputées invulnérables ; le personnage qui les affronte doit ainsi vaincre ses propres angoisses et donner la preuve de son héroïsme. La sculpture assyrienne monumentale du « Héros maîtrisant un lion », qui ornait l’entrée du palais de Sargon II à Khorsabad (722-705 av. Le dieu Soleil L’arbre de vie

Le Déluge Le Déluge biblique est un sujet de débat au sein de la communauté scientifique. Si tous les géologues s'accordent sur la survenue, dans la période du dégel würmien, de nombreux déluges locaux dont certains majeurs, on n'a pas encore trouvé trace d'un déluge universel. La civilisation complexe qui nous a précédés est presque oubliée : elle remonte au déluge. Dans la tradition hindoue, elle est connue sous le nom d'empire de Rama. Et plus dure sera la chute ! C'est du moins ce que soutient Andrew Collins. Expérience ? Précisément l'époque à laquelle la tradition situe le déluge universel. Quelques années plus tard, ces vérifications furent effectuées par d'autres archéologues. Cette date de -10.500 est souvent donnée comme celle du premier déluge universel. Des auteurs comme Velikovsky et Viollet ont trouvé des traces d'un déluge universel beaucoup plus proche de nous, vers -2000. Quand cette énorme falaise tombera dans l'eau, beaucoup auront les pieds mouillés.

L’Epopée de Gilgamesh « Les Corps Célestes par Neil Dalrymple Il y a près de cinq mille ans vivait un homme, un grand roi majestueux et terrible dont le nom et les exploits causèrent à ses contemporains une impression si profonde que, dès après sa mort, ils se saisirent de lui et colportèrent son nom dans des légendes qui les aidèrent à batailler contre le poids du monde, la force de l’univers, avec les armes légères de la mémoire et l’ineffable de leur vie. Gilgamesh ! Son nom campe à jamais sur cette lisière où les balbutiements de notre histoire sont en germe dans la terre grossière de la création. Résumé de l’Epopée Avant d’entrer dans le détail de ma rencontre avec l’Epopée, je me dois, pour ceux qui ne la connaissent pas, d’en donner quelques traits qui la résument. Le temps de l’écriture commençait. Epopée et Crédibilité Cependant, d’autres choix m’attendaient. Si les personnages ne nous ressemblent pas assez, on s’en désintéresse. Symboles La grande victoire de Gilgamesh Jacques Cassabois www.jacquescassabois.com

Alignements de sites sacrés de la Terre Le système de circuits vitaux de la Terre 1. Alignements géométriques de lieux sacrés Alain Boudet Dr en Sciences Physiques, Thérapeute psycho-corporel, Enseignant 1. Alignements géométriques de lieux sacrés 2. 3. Résumé: L'observation des lieux sacrés partout sur la planète (mégalithes, monuments, ouvrages de terre, lieux de cérémonie) révèle qu'ils ne sont pas situés au hasard, mais sur des lignes géométriques précises. Depuis l'espace, la Terre nous apparait comme une boule ronde et lisse très légèrement aplatie aux pôles. On peut tout d'abord noter que puisque la Terre tourne autour d'un axe qui traverse les pôles, ces points se distinguent des autres parce qu'ils ne bougent pas. A partir de ces 2 pôles, on peut également construire l'équateur, comme cercle équidistant des 2 pôles. Ce sont ces coordonnées, par exemple, qui sont utilisées par les satellites géostationnaires GPS (Global Positioning System - ou système mondial de localisation). En 1882, G. Les jalons des lignes de ley 2.

L'arche de Noé et le Déluge Universel Noé était le seul homme capable de construire un navire suffisamment imposant et d'affronter un voyage si dangereux en plein Déluge universel, pour sauver les hommes, les femmes et les animaux destinés à repeupler la Terre. Seuls un homme et une famille d'une telle probité pouvait échapper à la punition divine. La Bible relate la grande catastrophe naturelle qui frappe à la tête: Dieu, furieux contre les hommes à cause de leur violence et de leur malignité, aurait décidé de submerger les terres, faisant ainsi disparaître la totalité des êtres vivants. Soucieux d'épargner les justes, il aurait demandé à Noé de construire une arche en bois de cyprès, partagée en plusieurs compartiments, badigeonnée de bitume à l'intérieur comme à l'extérieur. Le projet du seigneur était soucieux du moindre détail : l'arche devait mesurer 300 cubites de long (156 mètres), 50 de large (26 mètres) et 30 de hauteur (15 mètres). La montée des eaux L'arche s'immobilisa sur le mont Ararat. Avant Noé

Le mystère des boules parfaites du Costa Rica Il existe de par le Monde, un nombre étonnant de faits anciens, qui dans l'état actuel des connaissances, ne s'expliquent pas, comme par exemple, les murs cyclopéens de Bimini, découverts en 1969 dans les Bahamas, les fabuleuses cartes du monde de Piri Reis de 1513 et 1528, découvertes lors d'un inventaire le 9 novembre 1929 au musée de Topkapi à Istambul en Turquie, les surprenants tracés de la plaine de Nazca dans les Andes péruviennes, dont certains font près de 15 km de long. Mais les boules parfaites de granit d'une moyenne de 12 tonnes, découvertes dans les forêts du Costa Rica, représentent aussi jusqu'à, nouvel ordre, une fantastique énigme dont la science officielle aura bien du mal à trouver la solution. De par le monde, on découvre souvent disséminés au hasard et plutôt dans des régions inhospitalières des objets de formes géométriques parfaites comme des oeufs, des cercles ou des sphères. Vous pouvez aussi en découvrir au Musée: Trois possibilités s'offrent alors à nous :

L'Épopée de Gilgamesh L'Épopée de Gilgamesh Gilgamesh, de la ville d'Uruk, est dur et intransigeant. À la demande de ses sujets, la déesse Aruru lui confectionne avec de l’argile un double hirsute mais bon, Enkidu, qu’il rencontre en duel. Au terme du combat, tous deux comprennent leur complémentarité et s’allient pour accomplir de grands exploits. Mais Enkidu meurt et Gilgamesh, au comble de la tristesse, part à la recherche du secret de l’immortalité auprès d’Uta-Napishtim, qui lui fait l’étrange récit d’un déluge. À peine Gilgamesh a-t-il pu se procurer la plante qu’il se la fait dérober par un serpent et comprend qu’il n’est pas dans la nature de l’homme de vivre immortel. Iconographie Mots-clés Les ouvrages Documents pédagogiques

Pyramides et constructions cyclopéennes en Italie Part 1 Pyramides et constructions cyclopéennes en Italie Part 1 L'Italie a-t-elle été une ancienne terre autrefois habitée par des géants ? Des kilomètres de murs de pierres polygonales préhistoriques survivent encore, éparpillés à travers des ruines de l' Italie antique, si incroyablement uniques, bizarres et futuristes que les chercheurs, historiens et philosophes croyaient il y a un certain temps qu'ils avaient été construits par une race aujourd'hui disparue, des êtres humains géants appelés les 'Cyclopes'. Prehistoric Cyclopean door of Civitavecchia di Arpinomade with megalithic stones. Disséminés dans l'ancienne Latium (la région d'Italie où Rome a ensuite été fondée) se trouvent les ruines mégalithiques étrangement construites de murs de pierre polygonales si incroyablement uniques, bizarres et futuristes que durant des milliers d'années, on croyait qu'ils avaient été construits par une race préhistorique de géants , aujourd'hui oubliée. -Wikipedia Megalithic wall, Alatri, Italy

Daech et la légende de Gilgamesh « Je vais présenter au monde celui qui a tout vu,Connu la terre entière, pénétré toutes choses, Et partout exploré tout ce qui est caché » L’épopée de Gilgamesh Selon la légende, Gilgamesh était un roi terrible, sanguinaire et cruel. Mû par le désir de se mesurer au monde entier, il était impitoyable pour ses adversaires. Cette histoire, « aussi vraie que le ciel est peuplé d’oiseaux et que la mer de poissons » [1] nous est parvenue par-delà les âges, sans prendre une seule ride. Tablette de la version ninivite de l’Épopée de Gilgamesh (British Museum) Ce joyau de la littérature assyrienne et humaine qui date, selon les spécialistes, du 18e siècle av. Hormuzd Rassam (1826-1910) Les différentes fouilles menées par Hormuzd Rassam ont permis de mettre au jour plusieurs autres trésors du génie humain dont le célèbre « Cylindre de Cyrus » (539 av. Le cylindre de Cyrus (British Museum) Que penser alors des actes barbares et « culturicides » de Daech et ses nervis ? Et cela aurait pu être pire.

Related: