background preloader

Licenses Explained

Licenses Explained
Ceci est la traduction en français d'une création originale de Creative Commons, How It Works. (Credits de la version originale : Cartoon concept and design by Neeru Paharia. Original illustrations by Ryan Junell, Photos by Matt Haughey.) Vous pouvez télécharger toutes les images au format PNG en cliquant ici. Les images ont été dimensionnées de façon à être imprimées sur une page A4 paysage. Les images ont été fabriquées grace à gimp, gif2png et inkscape. Ces travaux ont également été produits sous d'autres formats (pdf, Oo, flash, etc...) sur le site de Framasoft This work is licensed under a Creative Commons License.

http://philippe.daigremont.free.fr/CreativeCommons/BD/comment_ca_marche/comment_ca_marche.html

Related:  droit d'auteurDroits d'auteur, propriété intellectuelle, responsabilité sur InPublier sur le web (droits)EMI à lire

Comprendre le droit d’auteur : qu’est-ce qu’une oeuvre 1. Absence de définition légale Tout comme pour l'auteur, la notion d'œuvre ("œuvre de l'esprit" dans la loi) n'est pas définie par la loi fondatrice du 11 mars 1987, aujourd'hui transposée dans le livre 1er du Code de la propriété intellectuelle (CPI), au point qu'il semble bien que le législateur ait soigneusement évité ce casse-tête. Par ailleurs, ainsi que nous le soulignions dans notre premier article, œuvre et auteur se déduisent pratiquement l'une de l'autre, tels l'œuf et la poule. Avec l'ensemble de la doctrine, nous suivrons deux axes pour cerner au mieux les contours d'une œuvre d'auteur : il s'agit d'une création intellectuelle, qui plus est une création de forme ou une mise en forme.

Licenses Explained Ceci est la traduction en français d'une création originale de Creative Commons, A Spectrum of Rights. (Credits de la version originale : Cartoon concept and design by Neeru Paharia. Original illustrations by Ryan Junell, Photos by Matt Haughey.) Vous pouvez télécharger toutes les images au format PNG en cliquant ici. Les images ont été dimensionnées de façon à être imprimées sur une page A4 paysage. Trouver des contenus légalement réutilisables avec le site "CC Search"- Usages du numérique éducatif Lors de la création de ressources numériques, les auteurs sont souvent amenés à rechercher des contenus réutilisables librement pour illustrer leur production. Plusieurs organisations indépendantes proposent dans leurs outils de recherche avancée un filtre permettant de trier les contenus proposés sous licence Creative Commons. Cependant il peut être fastidieux de trouver et mettre en œuvre ce filtre sur chacun de ces sites (Voir la démarche pour filtrer sur site de Flickr).

identité numérique Identités numériques : évitons les pièges ! Quelle prise de conscience par les élèves ? Cas de Facebook WTF Public License Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir WTF. La WTFPL ou Do What The Fuck you want to Public License (littéralement « licence publique foutez-en ce que vous voulez ») est une licence libre non-copyleft. Elle permet en effet la libre redistribution et modification de l’œuvre sans aucune restriction. Histoire[modifier | modifier le code] L'une des icônes de Kemiyatorn BD numérique : Le « domaine publique » selon Clubic - BDZMag En cherchant des tests sur les logiciels de lecture BD, je suis tombé sur cet article publié sur le site de Clubic le 19 janvier 2014. L’article présente un certain nombre de ces logiciels de lecture au moyen d’illustrations dont la grande majorité provient de scans de comics issus du site DCM (Digital Comics Museum). Et pourtant, plusieurs titres utilisés dans leur billet m’ont mis la puce à l’oreille : Quai d’Orsay dans le domaine public, vraiment ? J’ai envoyé un email à la rédaction de Clubic leur signalant que, dans leur article, certains scans pouvaient avoir une origine douteuse.Leur réponse fut catégorique et sans appel : « Il semblerait que vos recherches soient de peu de qualité et vos accusations abusives.

La recherche avancée sous licence Creative Commons Shutterstock, Yuriy Vlasenko, Creativecommons CC button Les producteurs de contenus en ligne sont souvent à la recherche de documents, d'images en particulier, qui puissent être librement ré-utilisés dans un contexte pédagogique, voire commercial. Les licences Creative Commons constituent une aide précieuse à ce niveau. La plateforme de partage Flickr est particulièrement mise à contribution et figure parmi les sources fréquemment interrogées, par exemple, via les interfaces CC Search, Photopin, FlickrStorm, FlickrCC, ou le logiciel dédié CC Finder.

Les licences Creative Commons en vidéo Courte présentation du Ministère de la Culture et de la Communication Le Ministère de la Culture et de la Communication place désormais ses données et contenus (sites web culture.fr et culturecommunication.gouv.fr) sous licences ouvertes (licences Creative Commons et licence Etalab) conformément aux recommandations du rapport « ouverture et partage des données publiques culturelles » et à la politique gouvernementale en faveur des données ouvertes et du gouvernement ouvert. Il propose ainsi, en partenariat avec Creative Commons France, une vidéo pédagogique permettant de mieux saisir le fonctionnement de ce type de licence et de ses différentes déclinaisons : Sources

Une brève histoire du Web « Mac est catholique, Microsoft est protestant*» La fin du Web ? Pourquoi une histoire du Web ? Ou plutôt, encore une « histoire du WEB » quand le site "commentcamarche" ou WIKIPEDIA nous en disent déjà tout ? En 1999, j'ai eu l'occasion de publier en ligne un petit guide de survie Internet : www.tahitidocs.com/archives/internet/guide.htm Plus de dix plus tard, il me semblait intéressant de revisiter les pratiques. En effet, faute de réelles nouveautés techniques, qu'un simple coup d'œil sur la chronologie ci-dessous montre à l'évidence, l'on nous vend pléthore de concepts plus marketing que scientifiques, de nouveautés qui font pschitt pour peu qu'on les examine de près.

Les brevets logiciels : une histoire de fous ! « Les entreprises trouvent plus intéressant de gagner de l’argent en se faisant mutuellement des procès qu’en créant vraiment des produits. » Tel est le cinglant résumé de ce récent éditorial du Guardian qui prend appui sur l’actualité, dont le fameux rachat de Motorola par Google, pour nous livrer un constat aussi amer qu’objectif[1]. « Les brevets étaient censés protéger l’innovation. Maintenant ils menacent de l’étouffer. » Voilà où nous en sommes clairement maintenant.

Réforme du droit d'auteur pour le 21e siècle / Copyright Reform for the 21st Century: Paris, France Réforme du droit d'auteur pour le 21e siècleAprès quasiment une décennie, la Commission européenne a présenté son projet de loi sur la réforme du droit d'auteur. Et il était temps: nos lois sur le droit d'auteur ne correspondent pas à la technologie d'aujourd'hui. Créer un mème est techniquement interdit dans de nombreux endroits de l'Union européenne. Il est illégal de photographier l'éclairage de la tour Eiffel de nuit. Mais la proposition de réformer le droit d'auteur manque d'ambition et est insuffisante pour relever les défis d'aujourd'hui.

Twitter : comment interdire d'être taggé sur une photo Avec la dernière mise à jour de Twitter, il est désormais possible d'identifier des utilisateurs sur les photos. Le processus n'étant pas automatique, il faut qu'un usager sélectionne un cliché et inscrive le nom de la personne dans le champ prévu à cet effet. En outre, précise le site communautaire, l'outil est en mesure de placer jusqu'à dix identifications (tags) sur chaque photo. Si Twitter a activé par défaut cette nouvelle fonctionnalité, il est toutefois permis de la désactiver et, de fait, d'échapper au marquage. Pour cela, il faut se rendre dans les paramètres du réseau social (l'icône "engrenage située en haut à droite du site), puis choisir l'onglet "sécurité & confidentialité".

Publier les écrits, les travaux, la photo ou la voix d'un élève  Page mise à jour le 01 septembre 2011 Apprendre à préserver les données personnelles des élèves qui permettent de les identifier directement lors de la publication de leurs travaux pédagogiques via des sites internet, le réseau intranet et/ou l’ENTENTEspace numérique de travail.Un espace numérique de travail est un ensemble intégré de services numériques, choisis, organisés et mis à disposition de la communauté éducative constituée autour de l'établissement scolaire.Il fournit à chaque utilisateur un point d’accès à travers les réseaux à l’ensemble des ressources et des services numériques en rapport avec son profil. de l’établissement. Cas concrets

Licences libres et crowdfunding : une combinaison gagnante ! La question revient souvent à propos des licences libres de savoir si elles sont réellement capables de s’articuler avec des modèles économiques viables pour la production de biens culturels, autrement que par le système de monopole exclusif du droit d’auteur « classique ». La semaine dernière, j’ai reçu par la Poste une preuve tangible que de tels modèles économiques peuvent exister, en associant licences libres et crowdfunding (financement participatif), ce système dans lequel le créateur demande en amont au public de contribuer à la réalisation d’un projet en donnant une somme d’argent laissée à son appréciation. L’originalité du projet résidait dans la « licence » retenue par Nina Paley pour ses ouvrages : le Copyheart qui se résume à ceci :

Bon outil pour expliquer rapidement à des élèves comment fonctionne les Licences Creatives commons. La BD est simple et claire. by juliechristinegagne Jan 24

Cette bande dessiné est géniale. Elle explique clairement comment Anita a partagé sa chanson "Volcano Love", et ce, en se protégeant. by mariejoseechabot Dec 5

Related:  Licences libres