background preloader

Droit d’auteur et enseignement en France : état d’urgence !

Droit d’auteur et enseignement en France : état d’urgence !
On parle beaucoup de la question du plagiat en milieu scolaire et universitaire, mais le droit d’auteur a bien d’autres impacts sur la sphère éducative. Enseigner et étudier implique en effet souvent de reproduire et diffuser des textes, des images, des vidéos, de la musique. C’est le cas traditionnellement pour les enseignants qui ont besoin d’utiliser des oeuvres pour illustrer leurs cours, mais aussi de plus en plus pour les élèves, qui sont invités à créer eux-mêmes des supports pédagogiques, pour développer l’interactivité et stimuler leur implication. Dans le contexte actuel, ces usages collectifs d’oeuvres en milieu scolaire passent de plus en plus souvent par le recours aux Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE), dont le développement constitue un enjeu important au niveau national. Warning Light. Par chidorian. État d’urgence ? Ce que dit la loi DADVSI Le piège des accords sectoriels Dysfonctionnements inquiétants Casse-tête effroyable…

E2Cel Exception pédagogique ou... exception culturelle ? - Bibliothèque numérique & Edition scientifique (auteur A. Moatti) Lundi 21 mai 2012 1 21 /05 /Mai /2012 21:32 Vue hier soir à la télévision la nouvelle ministre de la Culture Mme Filippetti à Cannes. J’ai toujours trouvé curieux que la première urgence d’un ministre de la Culture soit de se rendre à Cannes… la société du spectacle, comme disait Debord. Côté paillettes(WikiCommons Guy Lebègue) Interviewée sous la pluie, elle en est rapidement venue à évoquer la nécessité d’éducation artistique des élèves, et « qu’avec son collègue de l'Éducation V. Il est pourtant un sujet – et c’est l’objet du présent billet – sur lequel on attend les ministres respectifs de la Culture et de l’Éducation : c’est celui de « l’exception pédagogique et de recherche » au droit d’auteur (loi DAVDSI de 2006). Côté paillasses(WikiCommons Marianna) On trouvera des analyses fort critiques de cette situation ici (Lionel Maurel), là (Michèle Battisti) ou encore là (Rémi Mathis).

Droits d'auteur et Google Drive : la confusion règne - Actualités Techno - Métrovision fermer [x] Cet article provient de l’édition papier du magazine. Seuls les abonnés ont un accès illimité à ces articles. Si vous n’êtes pas abonné, l’accès est limité à un certain nombre d’articles par mois. Pour lire cet article ainsi que tous les autres publiés dans le magazine Bénéficiez de l'accès illimité au contenu de L'actualité marqué livraison à domicile de l’édition papier de L'actualité accès à l’édition numérique de L'actualité Full access to L'actualité on all web-enabled devices Des rabais sur de nombreux livres, livrels et éditions spéciales publiés par Rogers. L’exception de courte citation Le Code de la propriété intellectuelle prévoit que, lorsqu’une œuvre a été divulguée, l’auteur ne peut interdire les courtes citations justifiées par un caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information. Pour valablement constituer une exception au monopole d’exploitation de l’auteur, la courte citation doit remplir plusieurs conditions cumulatives : – La citation ne doit pas porter atteinte au droit moral de l’auteur : il faut respecter l’esprit et la forme de l’œuvre initiale, ne pas la dénaturer. – La mention de la source doit être claire : cela permet de respecter le droit à la paternité de l’œuvre originale. – L’utilisation de la citation doit être « justifiée par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information de l’œuvre à laquelle [elle est incorporée]». Toutefois, les juges du fond semblent plus enclins à étendre cette exception à d’autres domaines. – Ceci est un extrait du livre « Le droit d’auteur pour les écrivains » –

Le service du jour: Google Drive s’attaque à DropBox (MAJ) Google vient de lancer son Dropbox killer, baptisé Google Drive. Vous pourrez ainsi sauvegarder dans le cloud vos différents fichiers et y accéder à tout moment que ce soit au travers de votre ordinateur, mobile ou tablette. L’application Google Drive est dès aujourd’hui disponible pour Mac, PC et Android. une version iphone et iPad sont en cours de préparation. Le service s’interface avec gMail, Google Documents, mais également Google Plus, notamment pour le partage de photo. Coté tarifs, Google est très agressif avec une offre de démarrage gratuite pour 5 Go de stockage, 2,49$ pour 25Go, 4,99$ pour 100Go, 49,99$ pour 1 TO. Sundar Pichai, senior vice-président, Google Chrome & Apps décrit quelques fonctionnalités de Google Drive « vous pouvez : Créer et collaborer. Conserver vos documents en toute sécurité et y accéder où que vous soyez et de n’importe quel terminal connecté à Internet. Rechercher tout.

Etudier la notion de source à partir de Google Actualités (2) : carte de correction 14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 18:51 Suite au commentaire d'Aristide, nous nous sommes penchées avec Hélène et Aline sur une correction à proposer à l'activité décrite dans le billet précédent. Nous vous la proposons aujourd'hui en la soumettant aux avis critiques. Nous avons mis, pour l'exemple quelques noms de média qui correspondent aux média les plus connus de nos élèves et qui "sortent" le plus sur Google Actualités. Nous avons une version complète de la carte et une version simplifiée qui correspond à ce qu'on peut attendre d'une classe de troisième en brainstorming. Voici la version "aboutie" Et la version simplifiée On peut travailler sur la carte en amont puis proposer d'étudier un évènement à travers Google Actualités en classant les sites selon le type de média. Pour ma part, je compte reprendre l'activité d'Hélène en cours d'Anglais en troisième. Partager cet article

Qu’est-ce que l’identité numérique ? Etude avec explicitation en images Geoffrey Dorne, graphiste designer, propose les résultats d’un travail de recherche mené en 2009 et 2012 dans le cadre de l’EnsadLab, laboratoire de l’École Nationale des Arts Décoratifs, sur la thématique de l’identité numérique. Ce dossier de 37 pages présente une vision de l’identité numérique qui capitalise des articles de blogs, des écrits de chercheurs et paroles d’experts. La qualité de cette étude est de proposer une mise en forme visuelle des données et des concepts ce qui facilite l’appropriation de l’expression polysémique « identité numérique ». Expliquer l’identité numérique en images Les implications socio-économiques de la notion d’identité numérique font l’objet d’un chapitre où il est aussi question d’un regard citoyen sur cette thématique. Sommaire de l’étude sur l’identité numérique 1. 2. 3. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France Tags: étude, identite numerique

Open Culture : le site qui compile toute la culture libre de droit Voilà qui est assez extraordinaire et on en aurait presque la larme à l'œil. Pour nous Français, en revanche, il faudra s'attacher à parfaire notre anglais, car la gigantesque compilation que propose Open Culture est entièrement en langue anglaise. Open Culture c'est le projet assez fou de dévoiler sous un site tous les trésors médiatiques, éducatifs et culturels libres de droit. Ce sont également 150 manuels scolaires, 450 livres audio (MP3, iTunes), des leçons de langues étrangères et une multitude de films qui sont mis à disposition, référencés et classés. Des classiques comme les œuvres de Shakespeare, Jane Austen, Charles Dickens, Baudelaire et Dostoïevski sont téléchargeables, mais aussi des œuvres plus modernes comme Neil Gaiman, John Updike et David Foster Wallace. Parmi les œuvres filmiques on peut savourer Tarkovsky, Charlie Chaplin, Hitchkock, Eisenstein, Elia Kazan, ou encore Godard. Voir sur Open Culture Sources : Makeuseof , Gutenberg , Lifehacker Pour approfondir

L'usage des tablettes chez l'enfant fait débat Cyber George, 22 mois, est assis sur une petite chaise bleue, face à un bureau pour enfant. Il a entre ses mains un jeu pour les grands - un iPad. Une situation de plus en plus fréquente qui divise parents et pédiatres. Penché sur la tablette, l'enfant appuie sur les icônes de "La boîte à Meuh", une application qui produit des sons de vaches, de canards et de chiens. Pour sa mère, Aurélie Mercier, 32 ans, les applications iPad ont l'avantage de repousser les limites du monde de son fils : "c'est une fenêtre ouverte sur des milliers de choses que nous n'avons pas à la maison, condensées dans ce si petit objet". Le nombre d'applications pour bébés et enfants en bas-âge explose, selon Heather Leister, qui teste ces programmes sur le site américain theiphonemom.com depuis 2009. "S'il existe une application simple à comprendre, un enfant l'adoptera", explique-t-elle. "C'est là que la simplicité des jouets et des jeux sans règle préétablie est cruciale.

Disque Google Drive, part of Google Workspace, is a safe place to back up and access all your files from any device. Easily invite others to view, edit, or leave comments on any of your files or folders. With Drive, you can: • Safely store and access your files anywhere• Quickly access recent and important files• Search for files by name and content• Share and set permissions for files and folders• View your content on the go while offline• Receive notifications about important activity on your files• Use your device’s camera to scan paper documents Google Workspace subscribers have access to additional Drive functionality, including:• Easily managing users and file sharing to help meet data compliance needs• Sharing files and folders directly with groups or teams within your organization• Creating a shared drive to store all of your team’s content Learn more about Google Workspace Drive:

[Infographie] Le marché des DVD face à la montée en puissance du streaming vidéo Peut-être un peu hâtive, l’infographie suivante annonce que l’année 2012 sera celle de la mort du DVD, causée par le boom du streaming vidéo. Réalisée par le site TheDegree360, l’infographie met toutefois en avant quelques chiffres clefs de la montée en puissance de ce nouvel usage. Ainsi, selon les prévisions, en 2012, près de 3,4 milliards de films devraient être vus en ligne, tandis que seulement 2,4 milliards d’entre eux devraient être regardés depuis un support physique. Cette transformation s’expliquerait notamment par les prix moyens pour regarder un film, qui s’élèvent à 0,51 $ pour un film en ligne, contre 4,72 $ pour un film sous format DVD. L’infographie précise néanmoins que, malgré une baisse des parts de marché, les ventes de DVD génèrent toujours plus de revenus que le streaming vidéo. Au menu également, la liste des films les plus piratés et le nombre d’utilisateurs inscrits aux principales plateformes de streaming.

Related: