background preloader

Price compare 3D printers

Price compare 3D printers

http://www.3ders.org/pricecompare/3dprinters/

Related:  imprimantes 3DAdditive Manufacturing Technologies

Voici l'imprimante 3D qu'utilisera la NASA à bord de l'ISS L’agence spatiale américaine vient ainsi de présenter l’imprimante 3D capable d’imprimer en état d’apesanteur qui devrait prendre le chemin de l’ISS en juin 2014. C’est à bord du cinquième ravitaillement de l’ISS par la société Space X, et donc à bord de la capsule Dragon que sera envoyée l’imprimante accompagnée d’un stock de consommables et de fret scientifique et alimentaire. Pour présenter son projet, la NASA vient de publier une vidéo mettant en avant à la fois l’imprimante et comment les astronautes à bord de la station spatiale internationale l’utiliseront. La capacité à fabriquer son propre équipement ou des pièces de rechange directement dans la station permettra à la NASA d’économiser à la fois du temps et de l’argent : " Comme vous pouvez l’imaginer dans la station spatiale, les astronautes doivent faire avec ce qu’ils ont." " Malheureusement, comme sur Terre, certaines pièces cassent ou se perdent."

Les PME françaises devraient adopter l'impression 3D Pour Jean-Paul Russéry, directeur de la plate-forme de prototypage rapide Protocentre à Vierzon (Cher), c’est essentiellement pour des raisons de coût que l’impression 3D ne diffuse pas plus dans les PME françaises, qui préfèrent encore se tourner vers l’usinage à commande numérique (CN). Pourtant, dans certains cas, les procédés additifs s’avèrent plus économiques. « Pour utiliser depuis quelques temps les procédés d’impression 3D (plâtre, sable, ABS, résine, duplication par moule silicone), nous constatons que ces techniques ont du mal à s’implanter, notamment dans les PME.

Apres l'imprimante 3D, l'imprimante biologique.. Une machine à téléporter la vie ? Il a déchiffré le génome humain, crée le premier être de synthèse – une bactérie – il se prépare désormais à « téléporter la vie ». S’il y a bien un homme qui joue à se prendre pour Dieu, c’est Craig Venter. Ce chercheur controversé planche aujourd’hui sur un « convertisseur biologique digital » qui devrait permettre de télécharger des séquences d’ADN numérisées pour synthétiser artificiellement virus, protéines, et même cellules vivantes. Plutôt que d’aller en pharmacie chercher ses antibiotiques, pourrons-nous un jour « imprimer » directement nosantibiotiques depuis chez nous ? L’homme l’affirme avec assurance : « il ne s’agit pas d’extrapolation fantaisistes sur l’avenir. Nous sommes en train rendre tout cela réel. » En cas de grippe, son invention pourrait produire localement les vaccins nécessaires pour endiguer l’épidémie.

Impression 3D en ligne Exemples d'imprimantes 3D : ZPrinter 650 de ZCorporation, Formiga P100 de EOS,Desktop Factory 3D printer de 3D Systems, Dimension Elite Printer de Dimension. Table des matières 3D Volume Print 22 novembre 2011 : le site est fermé, nous avons contacté l'équipe pour en savoir plus. Imprimante 3D reprap Prusa : Workshop montage Un Workshop « montage imprimante 3D Reprap Prusa » est en cours au lab. Une première session a eu lieu Dimanche 8 Juillet de 14h00 à 19h00 chez Kawenga. Une petite vidéo de 10 minutes a été tournée en slow time lapse. Le cadre a été monté et partiellement réglé ainsi que l’extrudeur. Vader Systems invente l'imprimante 3D métal à destination du grand public Du fait d’une température de fusion bien supérieure au plastique (de 600°C pour l’aluminium jusqu’à 1000°C pour l’or), la possibilité d’offrir aux particuliers une imprimante 3D à base de métal restait en suspens. La société Vader Systems, créée par le père Scott et le fils Zach Vader, pourrait bien mettre un terme aux doutes qui subsistaient. La technologie utilisée par Vader Systems, dénommée « Liquid Metal Jet Printing » (impression par jet de métal liquide), est une version détournée de l’impression par jet d’encre, bien connue des imprimantes 2D. Des minuscules gouttes de métal sont déposées sur une plateforme, suivant un tracé préalablement spécifié.

Impression 3D : une filière en pleine expansion Jadis réservée aux bureaux d'études, qui l'utilisaient pour la fabrication de prototypes, l'impression 3D a fait une entrée remarquée dans les usines. Dans certains secteurs, la fabrication de prothèses ou encore l'aéronautique, son essor est spectaculaire, pour la production de pièces finies. Au point que certains analystes vont jusqu'à pronostiquer une troisième révolution industrielle. Poppy, le plus français des robots à la disposition de tous Imaginez un robot à votre disposition, prêt à faire n’importe quoi pour vous, même à danser pour vous divertir. Eh bien votre souhait est exaucé, Poppy, ce petit robot humanoïde français est performant dans tous les domaines. Découvrez dès maintenant, les caractéristiques surprenantes de ce robot made in France. Poppy est le fruit d’une collaboration entre le Flower Lab de l’INRIA à Bordeaux et la grande école de l’ENSTA ParisTech qui ont allié leurs connaissances pour créer cette innovation. Du haut de ses 84 cm, ce petit humanoïde pèse 3,5 kg et possède 25 actionneurs, ses proportions identiques à celle du corps humain lui permettent d’avoir une démarche fluide et naturelle. Le squelette du robot a entièrement été réalisé avec des éléments imprimés en 3D, il faut compter seulement deux jours pour le monter.

Impression 3D - Kallisto, distributeur de materiels 3D : conception 3D et prototypage rapide Impression 3D L’impression 3D est une technologie de fabrication rapide récente. Développée par le MIT (Massachusetts Institute of Technology), elle permet de générer un objet réel à partir de données numériques (fichiers CAO) en le découpant en tranches puis en ajoutant et solidifiant de la matière couche par couche pour au final obtenir la pièce terminée. Le principe est proche d’une imprimante 2D classique : les buses utilisées, qui déposent de la colle, fonctionnent de manière similaire aux imprimantes de bureau. C’est l’empilement de ces couches d’epaisseurs qui génère le volume de l’objet.

prusa-makergear Traduction des instructions de montage du kit Prusa de makergear situé ici , et écrit par Brock Tice : IRC : <brocktice> Traduction par Emmanuel "pomalin" Camusat – lemuman@gmail.com notes additionnelles de Rick Pollack – IRC : <MakerGear|Rick> Ian Cole – IRC:<digitalman2112>, photos de construction, etc sur son blog à raisinggeeks.com cherchez makergear ou prusa Si vous avez des instructions/photos/etc à ajouter contactez l’un d’eux sur IRC Pour des questions sur les choses non couvertes ici, voyez les différents supports de makergear, comme le google group (MakerGear Google Group) et le canal IRC (Canal IRC) Une Reprap (comme je le vois) contient 6 composants principaux : 1. Le matériel (axes, tiges, poulies, moteurs, etc...) 2.

Comparateur d'imprimantes 3D : Les meilleurs prix, les dimensions, les fabricants... Accueil > Comparateur d'imprimantes 3D Premier comparateur de prix pour imprimantes 3D avec plus de 200 modèles Vous trouverez plus de 200 modèles regroupant tous les types d'imprimantes 3D et d'équipements de fabrication additive, que ce soit les imprimantes 3D pour particuliers ou des machines de production. Nous y avons aussi inclus les stylos 3D et les imprimantes 3D avec des matériaux très différents comme le chocolat ou le bois. N'hésitez pas à utiliser les commandes à gauche pour sélectionner l'imprimante 3D qui correspond à votre budget et au type de technologie qui vous convient. Comparer : Sélectionnez jusqu’à 4 Imprimantes 3D pour les comparer

Shapeways, le Amazon de l’impression 3D ? Oui, la technologie peut encore être à l'origine de business florissants. Pour preuve, la société Shapeways, il y a encore cinq ans simple start-up hébergée par Philips, prend déjà une envergure industrielle avec la construction en cours de sa première usine à New-York, et un parc de cinquante machines. A Eindhoven, sa ville d’origine aux Pays-Bas, celui qui fait le pari de mettre l’impression 3D à la portée du grand public envisage aussi d’augmenter sa capacité de production. C’est dans une cour ensoleillée située entre les bureaux et l’atelier de fabrication que nous reçoit, sourire aux lèvres, Bart Veldhuizen, community manager au sein de l’antenne hollandaise de Shapeways. La levée de 30 millions de dollars , réalisée par la société quelques jours avant ma visite, n’est sans doute pas étrangère à la bonne humeur qui règne dans les locaux. Entouré de jouets et autres créations d'employés, Bart Veldhuizen nous fait un rapide historique de la spin-off prospère de Philips.

DIY BioPrinter, une imprimante 3D biologique à la maison « MakingSociety Le hackerspace BioCurious vient de mettre en ligne des instructions pas-à-pas pour fabriquer son imprimante 3D biologique à la maison. Toutes les étapes sont partagées librement sur le site Instructables. Patrick D'haeseleer est un scientifique amateur américain d'origine belge et membre actif du hackerspace BioCurious, un espace collectif spécialisé en hacking biologique basé à Sunnyvale en Californie. Avec un petit groupe de passionnés, ils ont mis au point le DIY BioPrinter.

Impression tridimensionnelle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'impression 3D ou impression tridimensionnelle sont les termes courants utilisés pour parler des procédés de fabrication additive. Initialement, en raison de leurs défauts originels, ces procédés ont été développés pour le prototypage rapide, mais maintenant ils sont de plus en plus utilisés pour la fabrication de pièces fonctionnelles. Bien que d'autres existent, voici quelques technologies qui coexistent : le FDM (Fuse Deposition Modeling : modelage par dépôt de matière en fusion), la SLA (Stéréolithographie : une lumière UV solidifie une couche de plastique liquide) et le frittage sélectif par laser (un laser agglomère une couche de poudre). L'impression tri-dimensionnelle permet de produire un objet réel : un opérateur dessine l'objet sur un écran en utilisant un outil de Conception assistée par ordinateur (CAO). En 2013[modifier | modifier le code]

Related:  Imprimante 3DImprimante 3DDIYDIYI3DEconomique3D PRINTrep rap kits