background preloader

RoBo 3D Printer

RoBo 3D Printer
Related:  Imprimante 3D

Votre propre imprimante 3D pour pas cher grâce à Kickstarter Si vous voulez faire partie des « early adopters » de cette technologie et commencer dès maintenant à fabriquer vos propres objets tout seul chez vous, ce projet Kickstarter qui va vous permettre d’acquérir une imprimante 3D pour pas trop cher devrait beaucoup vous intéresser. L’impression 3D sera très certainement la plus grande révolution que nous ayons connu depuis l’ouverture de l’informatique au grand public. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, cela va vous permettre, un peu de la même manière qu’un imprimante classique, de concevoir et fabriquer de petits objets en découpant en tranches puis en déposant ou solidifiant de la matière couche par couche. The low-cost, open source, easy to use 3D printer we’ve all been waiting for. Help bring your ideas to life, one layer at a time. Jusqu’à présent plutôt onéreux, le matériel nécéssaire est aujourd’hui de plus en plus facilement accessible pour le grand public, attirant un très grand nombre de curieux.

Imprimantes 3D 3Doodler : Un stylo pour dessiner ( ou imprimer ) en 3D 3Doodler est un stylo qui va vous permettre de dessiner en 3 dimensions. Conçu sur le même principe que la tête d’impression d’une imprimante 3D, ce stylo utilise de l’ABS qui est chauffé et expulsé par une buse. Au contact de l’air ambiant, l’ABS se refroidit et se solidifie. Il est ainsi possible de réaliser à main-levée des structures tri-dimensionnelles solides et stables. 3Doodlers est une nouvelle façon de réaliser des objets ou des oeuvres artistiques avec un coté moins carré et précis qu’avec une imprimante 3D. Conçu par Pete & Max, le projet a été lancé sur KickStarter il y a 2 jours et le succès est au rendez-vous avec déjà plus de 30 fois d’argent que nécessaire, avec presque 1 million de dollars. Voici une vidéo pour découvrir les possibilités de 3Doodler. Merci au Comte Harebourg pour l’info

Filabot : recycler le plastique pour créer du fil pour imprimante 3D Un jeune étudiant a conçu Filabot, une machine capable de recycler certains matériaux plastiques pour les transformer en filament pour créer des objets à partir d’une imprimante 3D. Voici une invention qui va donner encore plus d’élan au développement de l’impression en 3D. Pour créer des objets en 3D, les imprimantes 3D utilisent un filament en plastique que la tête d’impression fait fondre pour créer la pièce par empilement. Créé en levant des fonds à partir de Kickstarter, Filabot fonctionne à l’image d’un robot mixeur. Dans l’avenir, Filabot devrait être commercialisé par la société qu’il l'a créé pour l’occasion.

Un étudiant américain imprime des armes à feu en 3D 01net le 19/03/13 à 18h26 Un exemple de fichier 3D téléchargeable sur Defense Distributed Cody Wilson, un étudiant texan en droit, a une obsession : il veut fabriquer ses propres armes à feu et il veut que tout le monde puisse le faire, tranquillement à la maison. Sur le site web de cette association, on trouve une véritable armurerie virtuelle où tout est téléchargeable sous forme de fichiers 3D : des chargeurs, des magazines, des silencieux, des munitions, etc. Un domaine encore expérimental L’objectif ultime de Cody Wilson, c’est de créer une arme complète qui soit imprimable de bout en bout, afin de court-circuiter les fabricants industriels. Mais imprimer un canon en plastique ou en résine, ce n’est pas possible : la dissipation de chaleur serait trop importante. Lire aussi : L’article de Ars Technica Le blog de Defense Distributed

Imprimer le réel à portée de main Les imprimantes 3D, c'est-à-dire des machines capables de fabriquer des objets, intéressent désormais de puissants investisseurs, comme l'un des fondateurs d'Amazon. La démocratisation de ces machines ne relève plus de l'utopie. Fin août, MakerBot Industries, un des principaux fabricants d’imprimante 3D grand public, a levé [en] 10 millions de dollars. À ses débuts en 2009, la société avait 75.000 dollars en poche. Dans son tour de table, Jeff Bezos, un des fondateurs d’Amazon. Nous embauchons pour faire grossir notre équipe et démocratiser la fabrication et rendre l’impression 3D plus accessible à tout le monde ! Signe des temps : la société HP vient elle aussi d’annoncer [en] le lancement d’une imprimante/scan 3D… Les modèles pour l’industrie se sont répandus à partir du début des années 2000 et restent très chers, minimum 10.000 euros. Une technique à parfaire « C’est le principal inconvénient de cette technologie : elle prend du temps. La bataille juridique Images Cc Flickr Ѕolo,

L'impression 3D, une révolution en devenir Les imprimantes 3D existent depuis plusieurs décennies, mais font l'objet de curiosité accrue depuis quelque temps, et sont en passe de devenir accessibles à tous. Mais la portée d'un tel périphérique, s'il devait connaître la même destinée que son ancêtre en deux dimensions, pourrait bien changer beaucoup de choses, jusqu'à notre rapport aux objets. Commençons par définir l'objet du délit : l'imprimante 3D est une machine capable de fabriquer, par divers procédés, un objet, en diverses matières, suivant un modèle tridimensionnel. La plupart des imprimantes 3D fabriquent les modèles en superposant des couches de plastique, mais il est également possible d'utiliser de la mousse ou du métal, et même de sortir des objets en diverses couleurs. Les applications sont plus nombreuses à mesure qu'on en invente de nouvelles. Les amateurs y trouvent facilement leur compte, créant leurs propres figurines, ou des pièces pour réparer à neuf un objet défectueux à moindre coût.

Choc Creator : l’imprimante 3D à chocolat est enfin disponible Pâques est déjà passée mais ce n’est pas une raison de ne plus penser aux chocolats, surtout que Choc Edge vient de lancer l’imprimante 3D Choc Creator. Cette dernière n’est ni plus ni moins qu’un appareil permettant de fabriquer du chocolat personnalisé. L’an passé, Choc Creator a été présentée au stade de prototype par l’Université d’Exeter. Liang Hao, le concepteur dirige actuellement la commercialisation de sa création sur le site de Choc Edge. Pour rappel, Choc Creator est une imprimante tridimensionnelle qui utilise le chocolat comme résine. Choc Creator est vendu au prix de 4.000 dollars.

Une imprimante 3D fabrique des objets en verre Un objet en pâte de verre, d'abord dessiné sur écran et ensuite réalisé par l'ordinateur. © University of Washington Une imprimante 3D fabrique des objets en verre - 2 Photos A l'Université de Washington, Mark Ganter et ses collègues du Solheim Rapid Manufacturing Laboratory travaillent depuis de nombreuses années sur ce que l'on appelle les imprimantes 3D, capables de fabriquer des objets. Toujours utilisée dans l'industrie, et même en chirurgie, cette technique reste très coûteuse mais une autre méthode est apparue, reprenant, elle, le principe d'une imprimante à jet d'encre. Au début de l'année, l'équipe avait montré un dispositif réalisant des objets en céramique, mis au point... parce que les poudres utilisées jusque-là coûtaient trop cher au laboratoire. Grant Marchelli prépare son imprimante 3D en étalant une fine poudre de verre. © University of Washington À voir aussi sur Internet Sur le même sujet

Solidoodle, l'imprimante 3D à moins de 400 euros ! L'imprimante 3D a l'aspect peu avenant d'un four. Elle est capable de générer un objet de 15 cm³ en réalisant des formes en superposant des couches d'une matière plastique. © Solidoodle Solidoodle, l'imprimante 3D à moins de 400 euros ! - 1 Photo Créer n’importe quel objet en plastique en 3D à la maison, c’est un rêve d’enfant qu’il est techniquement possible de concrétiser depuis maintenant quelques années. C’est le cas de Solidoodle, une société américaine dont le fondateur, Sam Cervantes, est un passionné de robotique. Solidoodle : entre la machine à coudre et l'imprimante Étonnamment, le principe de fonctionnement de la Solidoodle reste assez proche de n’importe quelle imprimante à jet d’encre. Dans cette vidéo diffusée en accéléré, on peut voir la Solidoodle déposer les couches successives de matière plastique pour créer un crane en 3D. Et pour poursuivre la comparaison avec les imprimantes traditionnelles, des consommables sont bien entendus nécessaires et disponibles.

PrintrBot : Les plans sont disponibles sur Thingiverse Il y a quelque temps, je vous ai présenté le projet PrintrBot, un imprimante 3D économique et simple à réaliser. Comme l’avait promis Brook Drum, son concepteur, il vient de mettre à disposition les plans de chaque pièce sur Thingiverse. Cela est une bonne occasion pour rendre cette imprimante totalement réplicative, mais c’est aussi un moyen pour réaliser la votre facilement si vous disposer déjà d’une autre imprimante 3D, ou si vous connaissez quelqu’un qui pourra réaliser les pièces pour vous. Vous pouvez donc retrouver toutes les fichiers 3D de chaque pièce au format STL sur Thingiverse. Et pour continuer dans la simplicité, Brooke Drum a également réaliser une série de photos permettant de suivre toutes les étapes de l’assemblage de l’imprimante 3D PrintrBot.

Déjà des imprimantes 3D personnelles à moins de 800 euros Ce nouvel objet va-t-il envahir nos bureaux beaucoup plus vite qu'on ne l'aurait pensé ? Lorsque nous avions parlé des imprimantes 3D en 2008, pour évoquer une révolution communiste en marche, nous avions fait ce parallèle avec l'évolution du prix des imprimantes papier pour montrer que le coût actuellement inabordable de l'impression d'objets pourrait rapidement baisser : Le prix d'une imprimante personnelle est passé d'environ 1000 euros en 1982 à 300 euros en 1997... et seulement 20 euros aujourd'hui pour les moins chères. Nous sommes aujourd'hui 9 ans avant cette dernière date de prédiction, et déjà les imprimantes 3D personnelles tombent sous la barre des 1000 euros. Selon Roland DG, l'imprimante peut fabriquer des objets en cire, mousse, bois de balsa et matériaux plastiques. Il n'est pas clair à ce stade si l'imprimante iModela peut fonctionner sans passer par son logiciel, ou même s'il est possible d'importer des modèles à partir d'un autre format de fichiers.

Imprimante 3D Dimension, prototypage rapide ABS par impression 3D Impression 3D en ligne Exemples d'imprimantes 3D : ZPrinter 650 de ZCorporation, Formiga P100 de EOS,Desktop Factory 3D printer de 3D Systems, Dimension Elite Printer de Dimension. Table des matières 3D Volume Print 22 novembre 2011 : le site est fermé, nous avons contacté l'équipe pour en savoir plus. Site officiel Exemples d'objets imprimés par 3D Volume Print d3Dprint date de mise à jour : 30/11/10 (pas de modification) Site officiel Exemples d'objets imprimés par d3Dprint i.materialise date de mise à jour : 22/11/11 mise à jour des matériaux et prix Site officiel - Twitter - Facebook Exemples d'objets imprimés par i.materialise Ownage Manufacturing (OMFG) 22/11/11 : le site est en maintenance. Site officiel - Twitter - Flickr Exemples d'objets imprimés par Ownage, issus de leur profil Flickr Print Value date de mise à jour : 30/11/2010 (changement du lien vers le site) Site Officiel Exemples d'objets imprimés par Print Value ProtoDemon 22/11/11 : site apparemment hors service. Site officiel Sculpteo Shapeways SolideXpress

Related: