background preloader

Le Cybersexe... Une drogue dangeureuse

Le Cybersexe... Une drogue dangeureuse
.Le cybersexe : une drogue dangereuse L’explosion de l’Internet au début des années 1990 est un phénomène sans précédent dans le monde des communications. Toutefois, malgré les nouvelles possibilités que nous offre ce médium, son utilisation quotidienne fait naître de nouvelles problématiques psychologiques. Par exemple, la toile a ses « accros ». Si l’on en croit les chiffres du Dr David Greenfield, psychologue américain auteur du livre : Virtual Addiction, 6 % des utilisateurs souffrent d’une forme quelconque de dépendance à Internet. Comme il y a environ 250 millions d’utilisateurs d’Internet à travers le monde, le calcul est simple : plus de 13 millions de personnes souffrent d’une forme de dépendance à l’Internet qui se manifeste à travers le clavardage, le courrier électronique, le cybersexe, les achats en ligne, la navigation complusive, etc.). Virtual-Addiction - Site du Dr David Greenfield, psychologue, États-Unis (site en anglais). Aux États-Unis, le Dr. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

http://www.psycho-ressources.com/bibli/cybersexe.html

Related:  CyberSexualité / PornodependanceLes différents types de cyberdépendancecollaboration autour de la dépendance aux écransSortes d'addictionsnat94

Jeux d'argent en ligne: «Une addiction proche de la drogue» LE FIGARO.- À quoi reconnaît-on un joueur pathologique? Dr Marc VALLEUR .- Il existe deux profils de joueurs. Tout d'abord les impulsifs: ce sont souvent des hommes jeunes qui recherchent des sensations fortes, le défi, la transgression. Ils jouent plutôt au poker ou aux paris sportifs et hippiques car ils ont l'impression d'avoir un certain contrôle sur ce qui se passe. L'autre groupe est composé de personnes qui utilisent le jeu pour oublier leurs difficultés: chômage, maladie, dépression, anxiété. Ils jouent pour s'abrutir.

CHRU Nancy - Psychologie : sortir de la spirale addictive Détails Catégorie : Psychiatrie On désigne par « addiction sans produits » ou « addiction comportementale », le processus par lequel est réalisé un comportement dans le but de procurer un plaisir ou soulager un malaise, sans réel contrôle de la personne et qui a tendance à être répété malgré les conséquences négatives : une envie irrépressible d’acheter une 135e paire d’escarpins, de miser encore 150€ supplémentaires sur un jeu de poker en ligne, ou de gratter à nouveau des tickets de jeu… Sont donc exclus drogues, tabac, alcool et caféine. Généralement, les patients prennent eux-mêmes contact avec le centre, parce qu’ils sont déjà dans un début de prise de conscience de leur maladie. Ils souhaitent s’en sortir et savent leur comportement nuisible à eux-mêmes et/ou aux autres.

Les méfaits - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction Je suis accro... enfin complètement addict quoi ! Accro à une série, addict à la musique... quelle différence ?Y en a t il seulement une ?Avant de tenter une approche qui aura pour but de sensibiliser à la question de l'addiction au jeu (jeu dit pathologique) il est intéressant d'observer la confusion qui règne dans nos propres propos. En écoutant les jeunes et les moins jeunes on réalise qu'ils sont incapables de les distinguer...et pour cause étant donné leur équivalence.Le terme "accro" renvoie à quelqu'un qui est "dépendant d'une drogue" au sens premier du terme et à quelqu'un qui est "passionné" au sens familier.

Le gouvernement va lutter contre l'addiction aux jeux d'argent - 17 juin 2013 Le gouvernement se préoccupe du phénomène de l'addiction aux jeux d'argent et de hasard (JAH) qui touche 200.000 joueurs "excessifs", dans un secteur représentant plus de 32 milliards d'euros, dont 5 milliards ont été reversés dans le budget de l'Etat. Valérie Fourneyron, ministre des Sports, et Bernard Cazeneuve, ministre du Budget, se rendent mardi 18 juin à l'hôpital Marmottan à Paris pour visiter le Centre de soins et d'accompagnement des pratiques addictives qui prend en charge les patients souffrant de toutes sortes d'addictions, y compris celles au jeu. Ces deux ministres entendent "exercer une vigilance particulière" sur l'addiction, un phénomène encore mal cerné en France, et "sont mobilisés pour promouvoir une pratique responsable qui protège les joueurs". Les dépenses des Français aux JAH (Loto, chevaux, casinos, paris sportifs, poker...) se sont élevées à 32,5 milliards d'euros en 2012, selon une enquête de l'AFP.

Le poker serait le plus addictif des jeux en ligne 01net le 12/02/14 à 15h49 © Karen Bleier AFP Différents pays commencent à se préoccuper de l'addiction aux jeux en ligne. En avril 2013, l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) avait publié 33 propositions pour lutter contre l’addiction aux jeux en ligne en soulignant que « le jeu problématique ne touchait qu’une minorité de joueurs ». Les addictions et ses « objets », Conférence à la Gamers Assembly 2009 L’Addiction Etymologie Le terme « addiction » vient du latin « ad-dicere », signifiant «dit à». A l’origine le mot « addiction » était employé pour désigner les esclaves qui étaient « dits à » leur maîtres… Par la suite, le vieux français utilisait le mot « addictus » qui voulait dire « contrainte par corps ».

Peur de toujours rater quelque chose? Vous êtes peut-être atteint de Fomo - L'Express Styles Scène vécue dans un de ces restaurants parisiens ultracotés dont le carnet de réservations est plein des semaines à l'avance. Le plat arrive. Illico, votre codîneur dégaine l'iPhone qui était déjà à portée de fourchette pour immortaliser le dîner tant attendu, organise la scénographie de la table, prend sa photo et, bam!, la poste presto sur Instagram. En profite pour "checker" au passage les "like" de son post précédent.

Dossier - L'addiction aux jeux vidéo - Comment sortir de l'addiction ? - page 9 sur JeuxVideo La première étape indispensable consiste bien sûr à prendre conscience de son addition aux jeux vidéo. Parfois, le joueur sent qu'il perd, ou qu'il a perdu, le contrôle sur sa passion et demande lui-même de l'aide. Que l'on soit de sa famille ou simplement de ses amis, il importe alors de l'écouter avec bienveillance, de le rassurer en lui expliquant qu'il n'est pas seul et de lui dire qu'il peut compter sur nous pour trouver des solutions. Dans d'autres cas, c'est l'entourage du joueur qui tire la sonnette d'alarme.

Il existe une thèse à ce sujet, appliquée aux jeux vidéo, elle est consultable en ligne ici : by bourger_groupeb_psy Mar 6

Bonjour Léonie, Bonjour Charline, En fait on pourrait dire qu'internet démocratise l'addiction en la mettant à la portée de tous non ? Une fois l'accès rendu plus facile, étant donné qu'il n'y a plus de barrières sociales ou autres d'ailleurs , l'écran faisant étant une interface physique et temporelle, l'individu est face à face en prise direct avec l'objet de l'addiction. Ce serait intéressant de travailler sur la question de savoir en quoi les écrans peuvent favoriser l'addiction / neurologiquement il y a des travaux sur l'hypnotisme provoqué par l'écran, la dilatation de la pupille etc.... Vaste sujet en fait .... Cordialement, Cécile by benhamou_groupec_psy Feb 27

Bonsoir, Tout à fait Léonie et je trouve cela intéressant de parler de cybersexe car il mêle deux addictions à mon sens (sexe + virtuel), cela peut-il augmenter proportionnellement la force de la dépendance ? Cordialement, Charlène by chabaraggoun Feb 14

Bonjour, Les dépendances qui découlent des nouvelles technologies sont vraiment nombreuses. Articles aussi intéressant qu'inquiétant. Cordialement, Léonie by brousselesueur_groupeb_psy Feb 13

Related:  baouendi_groupea_psy