background preloader

Accueil des Centres Antipoison et de Toxicovigilance

Accueil des Centres Antipoison et de Toxicovigilance

Un "8 pages" Intervenir en milieu festif : cadres et pratiques Le milieu festif, au-delà de ses dimensions géographiques et temporelles, est avant tout une dynamique qui vient remplir une fonction sociale importante (marquage des saisons, des évènements de la vie, de la culture…) et au travers de laquelle s’expriment des identités d’une manière toute particulière. Inversion des normes, rythme et repères transformés… La fête est un moment qui peut favoriser la prise de risques, notamment en termes de consommations de substance. Depuis l’instauration des CAARUD et avant cela, avec les actions associatives innovantes (Mission Rave de Médecins du monde, actions d’auto-support), les interventions de RDR en milieu festif se sont multipliées, diversifiées, et précisées. Aujourd’hui, la Fédération Addiction publie un « 8 pages » pour mieux en dessiner les contours, et diffuser les pratiques. L’intervention en milieu festif se trouve à la croisée entre le droit à la réduction des risques, et celui de faire la fête.

Organisme de contrôle et de certification Ecocert a été le tout premier organisme de certification à développer un référentiel pour les « Cosmétiques écologiques et biologiques ». Déposé en 2003, le cahier des charges a été élaboré en concertation avec tous les acteurs de la filière : experts, fournisseurs, fabricants, distributeurs, consommateurs et organismes de développement. Ecocert accompagne aujourd'hui plus de 1000 sociétés dans leur démarche de certification. Les principes fondamentaux du référentiel Ecocert Pour garantir un produit cosmétique respectueux de l’environnement, le référentiel Ecocert impose : 1. L’absence d’OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicone, PEG, parfums et colorants de synthèse, ingrédients provenant d’animaux (sauf produits naturellement par eux : lait, miel...).Le caractère biodégradable ou recyclable des emballages. 2. 3. Consultez les documents dédiés à votre activité : >> Liste des matières premières agréées dans les cosmétiques écologiques et biologiques

Centres antipoison et de toxicovigilance En pratique, les CAPTV assurent : La réponse téléphonique à l’urgence fonctionnant 24h/24h. Ils ont ainsi un rôle d’information auprès du public et des professionnels de santé et apportent une aide par téléphone au diagnostic, à la prise en charge et au traitement des intoxications. La toxicovigilance, avec d’autres partenaires (c’est la surveillance des effets toxiques pour l’homme d’un produit, d’une substance ou d’une pollution aux fins de mener des actions d’alerte, de prévention, de formation et d’information). L’expertise toxicologique. Il existe actuellement 13 centres (uniquement en métropole), se répartissant en 10 Centres Antipoison et de Toxicovigilance (CAPTV) assurant une réponse téléphonique à l’urgence et 3 Centres de Toxicovigilance (CTV). Numéros de téléphone des CAPTV assurant la réponse à l’urgence 24h / 24 : Des médecins des CAPTV assurent une réponse téléphonique d’urgence, 24h / 24 et 7 jours / 7 : Numéros de téléphone des CTV : Que faire en cas d’intoxication ?

Cosmétique bio Un article de Encyclo-ecolo.com. La cosmétique bio Les cosmétiques "bio" sont à la frontière de l'écologie et de l'univers féminin, de la séduction et de la santé. Maquillage bio, soins du corps, soins capillaires bio, crèmes solaires, ... les femmes veulent la qualité bio, pour elles, pour eux. La cosmétique conventionnelle propose trop d’ingrédients synthétiques, voire d’origine animale. Les cosmétiques bio attirent d'abord pour des motifs liés à la santé Les cosmétiques bio ou naturels envahissent les rayons beauté des grands magasins, des supermarchés et des pharmacies. Une étude Plante System/TNS Sofres révèle que 87% des femmes seraient prêtes à remplacer leur cosmétique habituel par un produit bio. on assiste à une surenchère des différentes marques pour proposer à leur tour des produits de type bio, naturels, équitables, durables... Les cosmétiques bio, meilleurs pour la santé ? Cosmétique bio quelle règlementation ? Cosmétique classique, quelle règlementation ?

Le bilan positif de la décriminalisation des drogues au Portugal Photo: Flickr DR Adam Swank Plus d'une décennie s'est écoulée depuis que le Portugal a adopté la loi décriminalisant l’usage de stupéfiants. Désormais les consommateurs de drogues ne sont plus considérés comme des criminels mais comme des malades. Le Portugal, un exemple à suivre ? Les statistiques ne trompent pas : avec l’une des plus faibles consommations de drogues de l’Union Européenne, le Portugal est un exemple à suivre. Tout d'abord, quelques précisions. La décriminalisation des drogues ne signifie pas que les gens peuvent transporter, consommer ou vendre de la drogue en toute légalité ; c'est le cas de la légalisation. La drogue : une affaire de santé au Portugal Dans ces tribunaux spécialisés la question des toxicomanes et de leur consommation de drogues est considérée comme une affaire de santé publique, plutôt que de renvoyer le problème au système de justice (comme les États-Unis), rapporte Fox Nouvelles. Des résultats probants Global Post/ Adaptation Louise Michel.D/ JOL Press

Les obligations pour mettre un produit cosmétique sur le marché français | Réglementation Cosmétique En 1976 aété rédigée la Directive 76/768/CEE, les objectifs de cette Directive étant essentiellement de sauvegarder la santé publique sur une base commune, définir le fonctionnement du marché commun, et délimiter le secteur des cosmétiques par rapport aux produits pharmaceutiques. La Directive 76/768/CEE établit ainsi des règles générales portant sur l’autorisation et le contrôle des ingrédients, la sécurité du produit, l’information aux consommateurs et la publicité des produits cosmétiques. Depuis le 1er janvier 1978, date d’entrée en vigueur de la Directive 76/768/CEE, les Etats Membres de l’Union Européenne sont tenus de transposer dans leur droit national les dispositions de cette Directive. En France, la Directive Cosmétique a été transposée par le Code de la Santé Publique Vème partie (Produits de santé), Livre Ier (Produits pharmaceutiques), Titre III (Autres produits), Chapitre Ier (Produits cosmétiques), Articles L5131-1 à L5131-11 et R5131-1 à R5131-12.

CARSAT/CRAM, CGSS 15 CARSAT, la CRAMIF et 4 CGSS apportent appui et conseil aux entreprises sur les moyens techniques, organisationnels et humains à mettre en œuvre pour conduire leurs actions de prévention, avec sous certaines conditions des aides financières. Elles peuvent également aider à la mise en place de formations adaptées aux besoins. Paroles de préventeurs : Thierry Balannec, Ingénieur conseil régional, Carsat Bretagne – 3’56 Le réseau de l’Assurance maladie des risques professionnels est le contact direct des entreprises. Son objectif, via les Caisses régionales et les Caisses générales, est de réduire la survenue des accidents du travail et des maladies professionnelles. Ce réseau est un relais auprès des employeurs, des salariés et des services de santé au travail, pour notamment diffuser l’ensemble des supports d’information élaborés par l’INRS (brochures, affiches et films). Coordonnées des CARSAT, CRAM et CGSS

Comment réaliser une enquête de satisfaction client ? Jusqu'à présent, on n'a rien trouvé de mieux, pour interroger les clients, que de s'adresser à eux directement. Pour élaborer des enquêtes de satisfaction, certaines entreprises font appel à un institut spécialisé et les autres préfèrent les réaliser avec leurs propres équipes en interne. Reste que, dans les deux cas, la démarche se fait par étapes. L'analyse des besoins constitue l'étape préalable à toute enquête de satisfaction client. Pour sa part, Direct-Optic.fr, opticien en ligne, évalue systématiquement la qualité du produit vendu sur son site en envoyant un court questionnaire six mois après un achat.

Brochure : des femmes, des drogues... Et alors ? "Parce que le regard sur les femmes qui consomment des substances psycho-actives doit changer, parce que leurs spécificités doivent être prises en compte, il est urgent d'agir," écrit Graciela Cattaneo, vice-présidente de AIDES, pour présenter une toute nouvelle brochure de AIDES : Je consomme... Et alors ? "Etre femme et consommer des produits, c'est être confrontée à des risques spécifiques vis-à-vis de sa santé, et notamment de sa santé sexuelle, mais aussi à une stigmatisation plus forte." Pour accompagner les femmes consommatrices de drogues dans leur réflexion personnelle et dans leurs différentes démarches (accès à du matériel d'injection, accès aux soins, aux droits sociaux, à la procréation...), AIDES et les auteurs de cette brochure analysent donc les obstacles rencontrés et les solutions possibles. La brochure Je consomme...

Reglementation Cosmétique – Vente de produits – Place du Home Made La réglementation cosmétique Française La cosmétique est règlementée afin de veiller a la santé publique et de délimiter le secteur des produits cosmétiques de celui des produits pharmaceutiques. Différentes directives se sont succédées pour établir des règles précises quant à l’autorisation et au contrôle des ingrédients, à la sécurité du produit, à l’information aux consommateurs et à la publicité relatives aux produits cosmétiques. En France, la Directive Cosmétique a été transposée par le Code de la Santé Publique – Vème partie (Produits de santé), Livre Ier (Produits pharmaceutiques), Titre III (Autres produits), Chapitre Ier (Produits cosmétiques), Articles L5131-1 à L5131-11 et R5131-1 à R5131-12. Ainsi pour commercialiser ses produits, il est nécessaire de se conformer à la législation en vigueur et de répondre a différents critères. Qu’est-ce qu’un cosmétique Liste des catégories de produits cosmétiques Ne sont pas considérés comme produits cosmétiques : Création de votre société

Related: