background preloader

Nouvelles addictions apparues avec l’usage intensif du numérique

Facebook Twitter

- Nouvelles addictions
- Usage intensif numérique
- Dépendance numérique
- Addictions numériques
- Hyperconnectivité
- Cyberaddiction

Commentaires des sources formelles. La « cyberdépendance » : un phénomène en construction. Effets et risques. Il devient évident que l’usage de ces nouveaux médias peut entraîner des problèmes et que certains sites et activités en ligne présentent un fort danger d’utilisation excessive.

Effets et risques

Sur le plan psychosocial, un usage pro- blématique se manifeste par une perte de contrôle, avec des répercussions négatives sur les relations sociales, les loisirs et les performances scolaires et professionnelles. Trois domaines surtout sont connus pour être une source potentielle d’addiction: les jeux en ligne (concernent surtout des jeunes gens)la communication en ligne, dont les «chats» (concernent surtout des femmes)les sites de sexe et de pornographie (concernent probablement plutôt les hommes jeunes). Surfer de manière compulsive peut entraîner divers problèmes. La santé physique peut elle aussi être touchée. L’addiction peut s’installer. A ce jour, il n’existe pas de terme généralement admis pour nommer la dépendance à Internet. INPES - Jeux vidéo : pratiques excessives - Cyberdépendance ? La « cyberdépendance » ou « addiction aux jeux vidéo » existe-t-elle ?

INPES - Jeux vidéo : pratiques excessives - Cyberdépendance ?

Un usage immodéré des jeux vidéo/Internet est-il pour autant synonyme d’addiction ? En effet, au regard de la toxicité des substances psychoactives (drogues illicites, tabac, alcool), le positionnement des addictions comportementales (jeux vidéo, travail, jogging…) fait encore débat. Certains psychiatres remettent en cause la notion d'addiction appliquée à autre chose que des drogues, argumentant que dans ce cas, toute passion peut être vue comme pathologique. De plus comme ils aiment à le rappeler, il n’y a pas de mort dans l’addiction aux jeux vidéo ou à Internet, alors que c’est le cas avec les addictions au tabac. De même, le joueur ne ressent pas de phénomène physique, de « craving » ou de sevrage lorsqu’il n’a pas joué. Internet et cyberdépendance - Développement personnel - Psychologie. Aujourd'hui environ 27 millions de Français se connectent à Internet.

Bonjour, Merci pour cet article bien articulé que je souhaite commenter en ajoutant que l'accessibilité toujours plus grande à Internet de par l'évolution technologique qui nous met ceci entre les mains à longueur de temps avec notamment le Smartphone est l'un des principaux "pièges" pour tomber dans cette addiction. On commence par tuer le temps lors d'un trajet de métro en faisant défiler des fils d'actualités générés automatiquement jusqu'au jour où l'on se rend compte que l'on nourrit une peur du vide, et que c'est avec avidité que l'on cherche en vain quelque chose qui puisse capter notre attention parmi toutes ces applications proposées. En terme de solutions, peut-être serait-il temps que cette peur du vide qui finit par réellement faire le vide autour de soi, soit évoquée plus sérieusement et largement dans tous les types de médias : émissions, documentaires, radio, télévision, podcasts, films... et la promotion d'une meilleure santé avec ! Alexandra – richard_groupee_psy

Le web a fait naître des addictions d'un nouveau genre, de plus en plus fréquentes.

Internet et cyberdépendance - Développement personnel - Psychologie

Comment prévenir ces dépendances numériques ? La réponse avec le psychologue Jean-Charles Nayebi, auteur de « La cyberdépendance en 60 questions ». Doctissimo : Qu'appelle-t-on cyberdépendance et quel est le profil des individus qui en souffrent ? Jean-Charles Nayebi : A l'origine, la cyberdépendance désigne toute dépendance à l'univers informatique.

Doctissimo : En France, parmi les 27 millions d'internautes, combien peuvent être considérés comme cyberdépendants ? Jean-Charles Nayebi : Pour l'instant aucune statistique n'a été établie. Doctissimo : Quels signes doivent alerter ? Jean-Charles Nayebi : La cyberdépendance s'exprime par différents signes spécifiques. Doctissimo : Les jeunes sont-ils les plus susceptibles de devenir cyberdépendants ? Commentaires des sources informelles. Mieux Prévenir: La cyberaddiction. La cyberaddiction mène à une perte des repères temporels et à un isolement social.

Mieux Prévenir: La cyberaddiction

Le défi des addictions comportementales Pulsations, janvier-février 2015 (magazine des HUG, Hôpitaux universitaires de Genève) L’usage problématique d’Internet est pris en charge au programme NANT (nouvelles addictions, nouvelles thérapies). Alcool, drogues, tabac. L’addiction liée à un produit est largement répandue. Mais la difficulté peut aussi être liée à un comportement et s’installer sans qu’il y ait nécessairement de consommation de substance. Utilisation monomaniaque Chaque trouble a ses spécificités. Perte de contrôle Les répercussions sont elles par contre bien visibles. Le programme NANT comprend des médecins, psychologues, infirmiers et assistants sociaux et s’adresse aussi bien aux adolescents qu’aux adultes. Psychologue Paris 17 - 75017. Flux RSS. Les Comportements Addictifs Liés à l'Usage du Numérique. Les comportements addictifs liés à l'usage du numérique. Nouvelles addictions avec l'usage intensif du numérique.