background preloader

Plus de 4% des utilisateurs sont «addicts» à Facebook

Plus de 4% des utilisateurs sont «addicts» à Facebook
Facebook, Twitter, Lin­kedIn… Certains utilisateurs des réseaux sociaux sur Internet sont indéniablement accros à leurs connexions. À tel point que ces outils censés faciliter les relations sociales aboutissent parfois à un effet diamétralement opposé en isolant ceux qui ne peuvent s'en passer au cours d'un repas de famille ou d'un dîner entre amis! La maladie est si nouvelle que les psychiatres discutent encore de son existence réelle. Facebook, créé en 2004, a pourtant dépassé le milliard d'utilisateurs le 4 octobre dernier. C'est donc muni d'une batterie de tests, que le Dr Étienne Couderc, psychiatre à l'hôpital Esquirol de Limoges (Haute-Vienne) a coordonné au début de cette année une enquête, auprès de 517 utilisateurs du réseau social Facebook, âgés essentiellement de 18 à 36 ans et étudiants, pour la moitié d'entre eux. Des amis virtuels Évidemment lorsque l'addict est privé d'accès à son réseau social, l'envie de se connecter devient impérieuse.

Camille Touchard : le sort d'une adolescente inconnue déchaîne le web et affole la police et la gendarmerie CAMILLE TOUCHARD - Que s'est-il donc passé dans la soirée du dimanche 9 juin? Sur le web français, le sort d'une adolescente de Caen, une certaine Camille Touchard, a presque éclipsé le calamiteux match entre l'équipe de France et le Brésil. Son nom ne vous dit rien? Rassurez-vous, c'est normal, cette adolescente est inconnue. Ou du moins était inconnue. Mais, à l'heure où cet article est publié, pas moins de 56.456 personnes sont abonnées à sa page Facebook. Disons-le tout de suite: l'épisode n'a heureusement pas eu de conséquences dramatiques puisque la police a confirmé au HuffPost que l'adolescente n'a pas mis fin à ses jours. Un réseau de harcèlement à l'échelle nationale en l'espace de 3 heures L'histoire est la même que celle d'autres adolescents victimes de harcèlement sur le web. Capture de la page sur laquelle est postée la vidéo Il n'aura fallu que quelques heures pour que cette confession filmée n'enflamme le web. Capture d'un compte parodique, victime de son succès

Contenu de référence 3 : Addiction aux jeux vidéo : des enfants à risque ou un risque pour tous les enfants ? Bull. Acad. Natle Méd., 2012, 196, no 1, 15-26, séance du 10 janvier 2012 Communications Addiction aux jeux vidéo : des enfants à risque ou un risque pour tous les enfants ? Mots-clés : adolescent. comportement de dépendance. deficit de l’attention avec hyperactivite. enfant. jeux vidéo Videogame addiction : a danger for only at-risk children or for all children Keywords (Index medicus) : adolescent. attention deficit hyperactivity disorder. behavior, addictive. child. video games Marie-France Le Heuzey *, Marie-Christine Mouren ** Résumé L’intérêt croissant des jeunes pour les jeux vidéo, en ligne ou hors ligne, inquiète les adultes qui craignent que leurs enfants deviennent dépendants de ces jeux et développent une addiction. Summary With the rapid growth in the number of children and adolescents having access to videogames, there is a risk of addictive behavior, especially among those with underlying mental illnesses. Place des jeux chez les enfants et adolescents Les troubles de l’humeur Br.

L'impact des réseaux sociaux sur notre vie - Articles - Bien-être Qu'ils soient sur invitation, réservés aux professionnels ou ouverts à tous, les réseaux sociaux et les blogues prennent de plus en plus de place dans notre vie. Avec des millions d'adeptes - Facebook en compterait plus de 800 millions -, ils s'imposent comme outils de communication et de changement. Bien sûr, les réseaux sociaux offrent des avantages à ceux qui s'y inscrivent, mais aussi quelques inconvénients. Nous en énumérons quelques-uns ici. Les avantages Des outils de communication Les réseaux sociaux sont rapidement devenus un outil de promotion pour les entreprises commerciales et les fournisseurs de service. Des outils d'information C'est également via les réseaux sociaux que les entreprises de presse et les organes de communication informent leurs membres (followers) des derniers développements dans l'actualité. Des outils de rapprochement Des outils de partage Des outils valorisants Ces mêmes réseaux sociaux contribuent également, pour plusieurs, à renforcer leur ego. La vengeance

Contenu de référence 1: 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique. Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. * 52 « There is three kinds of death in this world.

Les impacts des réseaux sociaux sur notre quotidien | Les technologies d'information et de communication by morinannie Les réseaux sociaux prennent de plus en plus de place dans nos vies. Mais quels sont les impacts des réseaux sociaux sur nos vies au quotidien? Ces outils de communication peuvent comporter de nombreux avantages mais aussi comporter leur lot d’inconvénients. En effet, les avantages que procurent les réseaux sociaux sont nombreux, que l’on pense à eux en tant qu’outils de communication et d’information par exemples. Aussi, ils deviennent de formidables outils relationnels qui permettent à la fois les rapprochements et le partage mais aussi la valorisation. Mais qu’en est-il des impacts négatifs dans nos vies au quotidien? Un des impacts négatifs qui fait la une au niveau des médias tant traditionnels que virtuels est bien entendu la cyberintimidation. Comment expliquer le comportement des utilisateurs sur les réseaux sociaux et sur le web en général? Plusieurs organisations prennent au sérieux le problème et des pages web sont consacrées au sujet. WordPress:

Pearltree tiers 1 : Trouble de dépendance à internet Facebook isole-t-il ou socialise-t-il ? Dans la littérature du numérique, on distingue deux courants de pensée : ceux qui dénoncent Internet parce qu’il isole les individus au monde extérieur et ceux qui sont convaincus qu’Internet renforce plutôt une certaine sociabilité. Face à ces deux approches d’Internet complètement opposées, difficile de prendre parti : « cette double nature peut à juste titre être regardée comme un facteur de confusion. Comment savoir quelle dimension va prévaloir :celle désocialisante, du média de masse, ou celle qui entretient le lien social, celle du moyen de communication interpersonnelle ? Numérique : un usage qui isole Pour beaucoup, Internet correspond à une inconnue mystérieuse dont on se méfie. Une envie de socialisation Auprès des anti-Internet, on peut deviner qu’une hiérarchie est faite entre outils de communication. L’existence d’un réseau réel prédisposerait ainsi les utilisateurs à passer beaucoup de temps sur Internet. Notions de sociabilité Relations interpersonnelles Extension de réseau

Commentaires des différentes ressources

Oui ça fait peur.. Bonne continuation à toi aussi ! by lifshitzperez_groupe1_psy Apr 7

Stupéfiants ces chiffres. Merci pour cette Pearl. Bonne continuation ! by roussel_group4_psy Apr 4

Related: