background preloader

Internet et cyberdépendance - Développement personnel - Psychologie

Internet et cyberdépendance - Développement personnel - Psychologie
Aujourd'hui environ 27 millions de Français se connectent à Internet. Le web a fait naître des addictions d'un nouveau genre, de plus en plus fréquentes. Comment prévenir ces dépendances numériques ? La réponse avec le psychologue Jean-Charles Nayebi, auteur de « La cyberdépendance en 60 questions ». Doctissimo : Qu'appelle-t-on cyberdépendance et quel est le profil des individus qui en souffrent ? Jean-Charles Nayebi : A l'origine, la cyberdépendance désigne toute dépendance à l'univers informatique. Doctissimo : En France, parmi les 27 millions d'internautes, combien peuvent être considérés comme cyberdépendants ? Jean-Charles Nayebi : Pour l'instant aucune statistique n'a été établie. Doctissimo : Quels signes doivent alerter ? Jean-Charles Nayebi : La cyberdépendance s'exprime par différents signes spécifiques. Doctissimo : Les jeunes sont-ils les plus susceptibles de devenir cyberdépendants ? Doctissimo : Les deux sexes sont-ils égaux face à la cyberdépendance ? Ecrit par:

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/dossiers/dependance/cyberdependance.htm

Related:  Addictionsmasse 64D-(02)

Anorexie mentale Dossier réalisé en collaboration avec le Dr Nathalie Godart, Service de psychiatrie de l'adolescent et du jeune adulte à l’Institut mutualiste Montsouris, unité Inserm 669 - Juin 2014 © Fotolia Si environ 20 % des jeunes filles adoptent des conduites de restriction et de jeûne à un moment de leur vie, seule une minorité d’entre elles deviennent anorexiques, présentant alors tous les critères diagnostiques associés à ce trouble. Dépendance à Internet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La dépendance à Internet (également nommée cyberdépendance [La cyberdépendance - Reportage TV] Selon une étude récente menée aux Etats-Unis, 6 % des internautes américains seraient cyberdépendants, c'est-à-dire, accrocs au net. En France, on compte environ 25 millions d'internautes mais on n'a pas de chiffres précis sur la dépendance. Seule certitude : le phénomène touche les adolescents, mais aussi les adultes. Dr Mario Sanchez : La cyberdépendance n'altère pas les fonctions neurobiologiques jusqu'au point de très rapidement tomber dans un malaise profond. C'est beaucoup plus long, c'est beaucoup plus insidieux, c'est d'une certaine manière plus psychologique que ce qui se passe avec les produits.

FUN - @ddict ? Un MOOC collaboratif sur nos usages du numérique. Le numérique est désormais partout. Pouvons-nous nous passer des écrans ? Sommes-nous addicts au numérique ? Comment bien vivre avec Internet ? Ce MOOC pluridisciplinaire et ouvert à tous permettra d'échanger sur nos usages du numérique et leurs conséquences dans nos vies. Ce MOOC permettra de mieux comprendre les différents usages associés aux mondes numériques, notamment les usages à risque et les addictions.

Dépendance à Internet: peut-on vraiment se désintoxiquer de la Toile? ADDICTION - L'information a fait le tour du web car, forcément, c'est le premier concerné. Aux États-Unis: un hôpital privé propose une cure de désintoxication pour accros à Internet. Durée: 10 jours, dont 72 heures de sevrage total, période pendant laquelle le patient sera privé d'accès à Internet, mais aussi de tablette et de smartphone, bref, de tout vecteur d'Internet. Suivent ensuite des séances de thérapie, séminaires et autres traitements. Coût total de la cure: 14.000 dollars soit un peu plus de 10.600 euros. Lire aussi:» 75% des adolescents dorment avec leur téléphone portable allumé » Ce qu'il arrive quand on se déconnecte vraiment » Êtes-vous accro au boulot ? addiction Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ». Processus de dépendance plus ou moins aliénante à des toxiques ou à des comportements. L’addiction est un processus par lequel un comportement humain permet d’accéder au plaisir immédiat tout en réduisant une sensation de malaise interne.

Pas d’addiction aux objets numériques J’ai participé à l’émission Le téléphone sonne : “Smartphones et réseaux sociaux: les nouvelles addictions” et j’ai été assez surpris de constater qu’il y avait encore un discours culpabilisant et pathologisant sur les objets numériques. J’ai pu entendre du docteur Willam Olivenstein Lowenstein que l’effet de ces objets était comme la cocaïne. Que les mondes numériques étaient des mondes de la stimulation perpétuelle et de la vitesse.

Cyberdépendance: être dépendant du monde virtuel d’Internet (Agence Science-Presse) - Paupières lourdes après une nuit passée sur Internet, sautes d’humeur, perte d’efficacité au travail, tensions au sein du couple… mais toujours cette irrépressible envie d’aller naviguer. La cyberdépendance semble être l’un des nouveaux maux de notre époque, mais reste encore mal comprise des cliniciens. «Nos connaissances sont fragmentaires et il faut d’abord déterminer ce qu’on entend par dépendance à Internet. Il n’y a d’ailleurs pas de définition officielle dans la classification internationale des maladies» explique Louise Nadeau, directrice de l’Institut universitaire sur les dépendances à Montréal.

Cyberdépendance(s) - Tous addicts ? Les opinions et vues exposées dans les articles lecteurs ne reflètent pas forcément celles de la rédaction de Gameblog. C'est en lisant une news en une de Gameblog intitulée "Accro à Internet ? Vous pouvez désormais vous faire soigner" (03/09/13) que je me suis souvenu avoir écrit un article traitant de la cyberdépendance. Hors du champ strict des JV, je me permets malgré tout de le publier ici.

Bonjour, Merci pour cet article bien articulé que je souhaite commenter en ajoutant que l'accessibilité toujours plus grande à Internet de par l'évolution technologique qui nous met ceci entre les mains à longueur de temps avec notamment le Smartphone est l'un des principaux "pièges" pour tomber dans cette addiction. On commence par tuer le temps lors d'un trajet de métro en faisant défiler des fils d'actualités générés automatiquement jusqu'au jour où l'on se rend compte que l'on nourrit une peur du vide, et que c'est avec avidité que l'on cherche en vain quelque chose qui puisse capter notre attention parmi toutes ces applications proposées. En terme de solutions, peut-être serait-il temps que cette peur du vide qui finit par réellement faire le vide autour de soi, soit évoquée plus sérieusement et largement dans tous les types de médias : émissions, documentaires, radio, télévision, podcasts, films... et la promotion d'une meilleure santé avec ! Alexandra by richard_groupee_psy Mar 13

Bonjour, Je trouve cette interview très intéressante. Le fait que L'interviewé soit psychologue donne un aspect très crédible aux propos. Doctrissomo est un site que je consulte très régulièrement. En effet, les informations sous simplement traité et la mise en place d'un forum est très pertinent pour échanger. Bonne soirée! Bérénice by dekermadec_groupea_psy Mar 11

Il est bien venu, avant d'échanger dans un forum avec d'autres personnes sur un sujet, d'avoir un avis scientifique sur le dit sujet. by chafik_groupec_psy Feb 19

J'étais réticente à citer Doctissimo parmi mes sources, même informelles, à cause de toutes les moqueries dont le site est victime (je pense notamment au tumblr "doctissimo m'a tuer" - - très drôle soit dit en passant), mais il faut reconnaître que ce site publie des articles, dossiers et interviews très intéressants ! Il faut simplement bien faire la distinction entre le site et son forum... by zylberberg_groupee_psy Mar 4

Revue en Ligne Doctissimo: Entretien avec le psychologue Jean-Charles Nayebi, auteur de “La cyberdépendance en 60 questions”. by almeida_dos_santos_groupee_psy Feb 28

Doctissimo est un site d’articles vulgarisés axé sur la santé et des forums qui peuvent aiguiller sur certains chiffres et certaines donnée puisque cet article s’appuie ici sur un interviewé Jean-charles Nayebi psychologue, psychothérapeute, auteur et conférencier spécialisé dans la cyberdépendance. Il nous permet d’avoir accès à des données vulgarisées un peu plus anciennes qui peuvent nous aider à élargir dans le temps nos recherches. Il nous donne aussi le lien vers des forums qui en traitent et vers les livres de ce psychologue. by roux_groupea_psy Feb 9

Doctissimo est effectivement une source très utilisée, beaucoup de mots-clé tapés sur les moteurs de recherche renvoient à ce site. Des interviews sont y souvent publiées, celle-ci a été faite à un psychologue. Il aborde le problème de la cyberdépendance avec pédagogie, afin de nous informer et de nous aider à la comprendre. by rives_groupe2_psy Mar 22

Ce site est très instructif dans de nombreux domaines. Concernant l'internet et la cyberdépendance, les côtés personnel et social sont abordés de façon très claire ainsi que les populations les plus vulnérables. En revanche, le côté professionnel devrait à mon sens être également développé, car aujourd'hui, il commence à être difficile dans certains métiers de différencier vie professionnelle et vie privée (mail de l'entreprise acheminés à toute heure sur le portable professionnel, contacts en dehors des heures de travail...). by debilde_groupe2_psy Mar 21

octissimo est un site grand public qui diffuse des informations claires accessibles à tous dans différents domaine de la santé ainsi que du social. De plus ce site dispose d'un forum afin que les internautes puissent échangés. by sandrine_groupe5_psy Apr 8

Doctissimo, une source quasiment institutionnelle sur différents sujets médicaux. Cet article sur la cyberdependance dépeint le paysage français de la consommation numérique avec ses dérives. C’est un psychologue qui intervient dans l’article qui est en fait une interview. Ceci apporte un surplus d’autorité à cette source. C’est finalement un contenu informatif et également pédagogique. by xdutertre_groupe1_psy Mar 29

Related:  Les comportements addictifs liés à l'usage du numériqueway_groupef_psyLes comportements addictifs liés à l'usage du numériqueLes comportements addictifs liés à l'usage du numérique