background preloader

Réseau Salariat

Réseau Salariat
Related:  Education populaire

Scop La Catalyse Autour du 1er mai 3. Solidarité Internationale et Economie Sociale et Solidaire : Pour une fécondité réciproque ! - Université d'été de la solidarité internationale Les Modules et Ateliers // Les modules Des initiatives, au Sud et au Nord, et des réponses concrètes et innovantes pour une meilleure qualité de vie. Dans le contexte économique actuel, les acteurs de Solidarité Internationale et de Économie Sociale et Solidaire développent des initiatives, au Sud et au Nord. S’associer, mutualiser, coopérer est cette autre manière d’entreprendre. Les objectifs du module sont : d’enrichir nos pratiques d’ESS et de SI au Nord et au Sud. d’identifier et caractériser des expériences d’innovation sociale dans ces domaines, au Nord comme au Sud. Pour y parvenir, le module fait appel à des méthodes d’animation favorisant les échanges (voire la confrontation) et le partage d’apports réciproques entre acteurs de la Solidarité Internationale et de l’Économie Sociale et Solidaire, agissant au Nord et au Sud. Le module sera animé par : Maïté Cordelle, intervenante en animation, facilitation et médiation (www.autresregardsmediation.com). Jeudi 5 juillet 9h00-12h30 A. B.

VICTOR HUGO. « Détruire la misère » « Je ne suis pas, Messieurs, de ceux qui croient qu’on peut supprimer la souffrance en ce monde, la souffrance est une loi divine, mais je suis de ceux qui pensent et qui affirment qu’on peut détruire la misère. Remarquez-le bien, Messieurs, je ne dis pas diminuer, amoindrir, limiter, circonscrire, je dis détruire. La misère est une maladie du corps social comme la lèpre était une maladie du corps humain ; la misère peut disparaître comme la lèpre a disparu. Détruire la misère ! Oui, cela est possible ! La misère, Messieurs, j’aborde ici le vif de la question, voulez-vous savoir où elle en est, la misère ? Mon Dieu, je n’hésite pas à les citer, ces faits. Voici donc ces faits : Eh bien, messieurs, je dis que ce sont là des choses qui ne doivent pas être ; je dis que la société doit dépenser toute sa force, toute sa sollicitude, toute son intelligence, toute sa volonté, pour que de telles choses ne soient pas !

Un salaire à vie. Pourquoi ? La retraite n'est pas une libération du travail mais une seconde carrière libérée de l'emploi. La pension de retraite a été construite avec comme objectif syndical la continuation à vie du salaire atteint à 55 ans. Le modèle a été le régime de la fonction publique, étendu à l’EDF (où on parle de « salaire d’inactivité »), à la SNCF et aux autres entreprises publiques. Une conquête révolutionnaire Ainsi, au début des années 1990, le taux de remplacement du dernier salaire net dans la première pension nette était dans le privé en moyenne de 84 % pour une carrière de 37,5 ans. La hausse constante du taux de cotisation (passé entre 1945 et 1995 de 8 à 26 % du salaire brut), en reconnaissant toujours davantage la valeur économique produite par les retraités, a ainsi permis une croissance non capitaliste du PIB. La position des réformateurs C’est à cette conquête révolutionnaire d’une nouvelle pratique de la valeur économique que s’attaquent les réformateurs.

Scop Le Pavé Les périphériques se parlent Méthodes et approches pédagogiques L'éducation relative à l’environnement répond à une problématique pédagogique : les conditions d'enseignement et d'apprentissage traditionnelles sont caractérisées, en particulier, par le cloisonnement disciplinaire, l'absence d’autonomie de l'apprenant et l'isolement de l'école par rapport aux réalités du milieu. Or, ces facteurs ne sont pas favorables à une éducation visant le développement de personnes aptes à relever les défis d'un monde contemporain marqué par la rapidité et l'ampleur des changements, la diversité et le caractère multidimensionnel des problèmes environnementaux. S’imprégner des valeurs portées par les acteurs de l’EE Eduquer à l’environnement n’est pas une mission anodine. Quelques principes fondamentaux de l’éducation à l’environnement

La conspiration - Quand les journalistes (et leurs favoris) falsifient l'analyse critique des médias, par Serge Halimi & Arnaud Rindel (Le Mhm) ouloir transformer toute analyse des structures de l’économie et de l’information en « théorie du complot » ne constitue pas une falsification ordinaire. Elle s’inscrit dans une logique d’ensemble. Depuis un quart de siècle, la contre-révolution néolibérale, la décomposition des régimes « communistes » et l’affaiblissement des syndicats ont concouru à la renaissance puis à l’hégémonie d’une pensée individualiste. Mais il faut bien « informer » et le faire à rebours des explications institutionnelles dorénavant proscrites. Dans presque chacun des domaines des sciences sociales, la recherche et l’exaltation des traditions individualistes et libérales, associées aux concepts d’autonomie, de complexité, de liberté, de morale, deviennent omniprésentes 3. L’appétit à traquer partout les fragments d’une pensée individualiste en consonance avec l’air du temps, l’acharnement à secourir des penseurs prestigieux de leurs égarements supposés n’épargnent plus ni Marx ni Proudhon 5. N o t e s 1. 2.

Institut Européen du Salariat Accueil Travail et Culture Qui sommes-nous ? Créée en 1981, la Fonda a puissamment contribué à la reconnaissance des associations par les pouvoirs publics. Elle est aujourd’hui centrée sur ses fonctions de laboratoire d’idées. La Fonda mobilise des expertises de tous horizons pour valoriser le fait associatif, dans ses multiples dimensions : démocratiques, économiques, sociales ou sociétales. A la Fonda, nous observons chaque jour la contribution massive des acteurs associatifs à la transformation de la société. De la veille à l’innovation, il s’agit d’une prospective participative, au service du changement. En croisant les regards et les pratiques, en se faisant plateforme d’intelligence collective, en bousculant les conformismes de pensée, la Fonda a pour ambition de préparer le terrain pour l’expérimentation comme pour la décision politique. Adhérents, administrateurs, salariés, contributeurs bénévoles, partenaires financiers, partenaires associés, souscripteurs, … forment la communauté de la Fonda.

Related: