background preloader

Michael C. Behrent » Blog Archive » Pourquoi les pauvres votent-ils contre leurs intérêts économiques ?

Michael C. Behrent » Blog Archive » Pourquoi les pauvres votent-ils contre leurs intérêts économiques ?
Depuis au moins une décennie, la politique américaine se caractérise par un paradoxe fondamental : les inégalités et la pauvreté augmentent, mais sans que celles-ci ne déclenchent un mouvement politique en faveur de la redistribution. Bien au contraire : la politique fiscale n’a jamais autant favorisé les plus riches (notamment par le biais des « Bush tax cuts » de 2001 et 2003, reconduits l’année dernière par Barack Obama). Plus étrange encore est le fait que le parti républicain, la force politique derrière ces réductions d’impôts, a souvent obtenu un soutien populaire, que ce soit en 2004, lorsqu’il a en même temps privilégié les dossiers « culturels » (la religion, le mariage homosexuel), ou en 2010, lorsqu’il succomba à l’antiétatisme forcené du Tea Party. A chaque reprise, les républicains, tout en proposant un projet fiscal profitant de manière extrêmement disproportionnée aux plus riches, récolta un soutien populaire considérable.

http://alternatives-economiques.fr/blogs/behrent/2011/09/23/pourquoi-les-pauvres-votent-ils-contre-leurs-interets-economiques/

Related:  ÉconomieLa gauche et la France populaire

Impôt sur le revenu 2016 : barème, tranches et calcul En 2017, les seuils des tranches du barème seront revalorisés et jusqu'à 20% de réduction d'impôts seront accordés à certains contribuables. [Mise à jour du lundi 27 mars 2017 à 10h35] La date limite de déclaration d'impôts a été dévoilée par l'administration fiscale. Qui paie l'impôt sur le revenu ? Qui paie les impôts sur le revenu (IR) en France ? En 2015, la part des foyers fiscaux imposés était de 45,6%, soit 17,1 millions des 37,4 millions de foyers fiscaux.

Le triomphe de la gauche aux sénatoriales cache son divorce avec le peuple Atlantico : Les résultats des élections sénatoriales symbolisent-ils une situation politique où la gauche triomphe sur le plan local, quand la droite reste depuis des années victorieuse lors des élections nationales? Christophe Guilluy : De fait c'est ce qui se passe. Mais avec la manière dont vous posez la question, on a l'impression qu'il s'agit d'une répartition consciente, voulue. Évidemment, ce sont les événements qui font que cela se passe ainsi. Dans les faits, c'est toutefois exact : le PS gère le local et l'UMP gère le national. Avec cette idée de fond que ce sont les grands partis qui gèrent et le local, et le national.

SOCIALISATION DE LA CRISE ET CRISE DU SOCIAL Le blog que vous cherchez n'est plus accessible depuis cette adresse. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante : etat.critique-blog.politique.over-blog.com Liste des articles du blog etat.critique-blog.politique.over-blog.com : La fin d'un blog... Bonjour, J'ai décidé d'arrêter ce blog pour diverses raisons.

JECO 2016 : Revenus des ménages, pouvoir d’achat, patrimoine… Comprendre et interpréter les chiffres Ce « café économique », co-organisé par les Cafés économiques de Bercy et La finance pour tous , qui s’est tenu dans le cadre des Journées de l’économie de Lyon le 9 novembre 2016, a permis à de nombreux étudiants et à leurs enseignants, de faire le point, en compagnies d’experts, sur des indicateurs économiques régulièrement traités dans l’actualité, mais qui restent parfois peu accessibles. Revenus des ménages, salaire moyen, inflation… Ces grands indicateurs nous permettent-ils d’avoir une vision claire de notre environnement économique et financier ? Et comment les interpréter, sachant que, sur la seule question du pouvoir d’achat, la perception des ménages diffère sensiblement des chiffres « officiels » ? Or, ces baromètres sont essentiels pour que chacun d'entre nous puisse véritablement comprendre les enjeux et les objectifs des politiques économiques mises en place.

La direction du PS oublie encore les jeunes et catégories populaires. haha, voilà une information parue dans le Figaro, ça me rappelle des éléments de langage entendus dans la bouche de blogueurs pro-Hollande, qui me disent que nous nous faisons des illusions sur le vote des catégories populaires. Voire même qu’on invente ou fantasme la chose. Là ce sont des anonymes proches de Martine Aubry (la liste est courte) : Lamy, Bartholone, Hamon, Fabius ou autre qui n’ont rien d’autre à faire que de se répandre en petites phrases anonymes. En réalité, ses rivaux ne croient pas une seconde à la possibilité d’une percée de Royal. L’hypothèse les fait même sourire.

Teaser : dans le Lordon, tout est bon! D’un retournement l’autre, de Frédéric Lordon from Le Monolecte on Vimeo. Extrait de la lecture publique de la pièce de Frédéric Lordon sous-titrée : "comédie sérieuse sur la crise financière, en quatre actes et en alexandrins". La pièce démonte les processus en œuvre depuis l’automne 2007 pour transformer la crise de la dette immobilière privée en crise publique de l’endettement, remboursable par les citoyens.

Pensions de retraite : les difficultés sont à venir Départ des baby-boomers à la retraite, allongement de la durée de vie et recul du taux de fécondité sont autant de facteurs démographiques qui réduisent inévitablement le nombre d’actifs pour financer les pensions des retraités. Résultat : pour éviter d’alourdir encore les charges pesant sur les actifs, on joue sur les pensions des retraités, qui devraient baisser dans les années qui viennent – au moins en pourcentage des revenus d’activité. Tour d’horizon, en images, des principales données concernant les pensions de retraite. Un financement des pensions de retraite par les salariés de plus en plus difficile

Le PS peut-il reconquérir les classes populaires? Le 30e anniversaire de l'accession au pouvoir de François Mitterrand donne des envies et des idées au Parti socialiste en vue de la campagne présidentielle de 2012. Comme en 1981, de nombreux cadres du PS estiment que la victoire passe par la reconquête des classes populaires. Reconquête, car, oui, les classes populaires se sont tournées vers Nicolas Sarkozy en 2007, et le FN aujourd'hui. Loin de la gauche. Pourtant, le divorce entre la gauche et les classes populaires ne date pas d'hier.

Bienvenue à bord du Lordon : Bienvenue à bord du Titanic financier ! Merci Daniel pour tout. Merci à Frederic Lordon pour la clarté de son analyse. Un fidèle auditeur peu importe l’heure. le 30 septembre 2008 - 21h13, par bigjohn Stewart Brand : aux sources (troubles) de la (belle) utopie (... C’est une somme, sur une sommité. Un ex-hippie, devenu cowboy nomade, converti dans les affaires, la politique ; un homme qui, depuis les années 60, a façonné la contre-pensée américaine et un peu notre vie : Stewart Brand. Voici l’interview fleuve d’Hervé Le Crosnier, chercheur, éditeur, pionnier numérique, qui a assuré la supervision éditoriale de l’édition française.

Les 7 chiffres marquants de la croissance de la fin d'année 2015 LE SCAN ÉCO - Hormis les dépenses de consommation des ménages qui ont diminué au quatrième trimestre de 2015, la production, les investissement, les stocks, les exportations et importations ont augmenté. La croissance du Produit intérieur brut (PIB) en France affiche 0,3% pour le quatrième trimestre de 2015, a indiqué ce vendredi matin l'Insee. Pour l'ensemble de l'année 2015, la croissance française atteint donc 1,1%. Conf. "La politique : un jeu réservé aux riches", avec Michel et Monique Pinçon-Charlot, Mairie du IIIè, mar 7 juin, 19h Baisse de l'impôt sur le revenu, allègement de l'ISF, bouclier fiscal... : depuis une dizaine d'années, les mesures favorisant les citoyens les plus aisés se sont multipliées. L'affaire de l'EPAD, du voyage en Tunisie de Michèle Alliot-Marie... : les collusions d'intérêts ont fait, à plusieurs reprises, la Une des journaux. La France serait-elle gouvernée par les riches et pour les riches ? Comment les classes populaires peuvent-elles agir ?

Protéger qui et de quoi Si le protectionnisme crée certainement des emplois, il en détruit tout aussi certainement. Et il est presque impossible de dire quel effet l’emportera sur l’autre. Par Georges Kaplan Pendant très longtemps, les barrières douanières – c’est-à-dire les dispositifs qui consistent à taxer les produits ou les services qui traversent une frontière – furent de simples instruments fiscaux. C’était par exemple le cas dans la France de l’Ancien Régime où les barrières douanières étaient érigées à l’intérieur même du royaume [1] et aux États-Unis d’Amérique du XVIIIème où le gouvernement fédéral ne maîtrisait pas encore son territoire et avait trouvé plus simple d’installer ses agents fiscaux dans les ports de commerce [2].

Plus de 75% des Français travaillent désormais dans le secteur tertiaire LE SCAN ÉCO - L'Insee offre un tableau complet des 28,6 millions de Français actifs. On y apprend que plus des trois quart travaillent dans le secteur tertiaire, que presque 90% des actifs sont salariés, et que les trois-quarts sont en CDI... Dans les «Tableaux de l'économie française 2016» publiés ce mardi, l'Insee consacre une partie de sa vaste étude sur l'emploi en France, et sa répartition par activité. On y apprend notamment que la France est devenue plus que jamais un pays de service. • 25,8 millions de Français occupent un emploi en France Sur les 50,8 millions de Français de plus de 15 ans (en 2014), 28,6 millions sont «actifs» au sens du Bureau international du travail.

Related: