background preloader

Revenu de Base… utopie ou nécessité ? - RTBF Opinions

Revenu de Base… utopie ou nécessité ? - RTBF Opinions
Une des premières initiatives citoyennes européennes à avoir été lancée concernait le revenu de base inconditionnel. Elle a été refusée par la Commission. Cela n'empêche pas les défenseurs de cette idée, comme Pierre-Yves Ryckaert, de continuer à la promouvoir. " Face au monde qui change, il vaut mieux penser le changement que changer le pansement. " Francis Blanche L’actualité est là pour le rappeler, les bases sur lesquelles sont construites notre société ne sont plus viables à terme. Le mythe du plein emploi Parmi les remèdes inefficaces présentés inlassablement par nos décideurs comme " la " solution à tous nos problèmes socio-économiques, l’idéologie du plein emploi a la dent dure. " Inventer, c’est penser à côté. " Albert Einstein Le revenu de base inconditionnel, connu aussi sous le nom d’ " Allocation universelle ", fait partie de ces perspectives nouvelles qui tentent d’aborder la problématique du monde du travail à contre courant des schémas de pensée traditionnels.

Initiative fédérale pour un Revenu de Base Inconditionnel Le revenu de base inconditionnel (RBI) est un versement mensuel par une caisse publique, à chaque individu, d'une somme d'argent suffisante pour couvrir les besoins de base et permettre la participation à la vie sociale, comme une rente à vie. C’est la concrétisation d’un droit humain fondamental. L’idée est soutenue de longue date par de nombreuses personnalités, de tous horizons politiques, de toutes confessions et de toutes nationalités. Elle est connue sous des appellations diverses : allocation universelle, revenu d’existence, revenu citoyen, revenu universel, revenu social garanti, dividende universel, revenu de vie, etc. Le revenu de base n’est pas une prestation sociale et ne doit pas être confondu avec le salaire minimum, l’assurance chômage, l’aide sociale ou toute autre prestation attribuée de manière conditionnelle. Le revenu de base, lui, est automatique, inconditionnel et inaliénable. Le revenu de base est donc : Découpler activité professionnelle et revenu, une nécessité

Visions CSFA- Tribune de Mr Mondialisation : Le changement, ce n’est pas « maintenant » mais « depuis toujours ». On s’interroge souvent sur nos conditions dans la société actuelle. La plupart d’entre-nous sont nés avec l’enseignement des droits de l’Homme, de la démocratie moderne, de l’Histoire (souvent chaotique) que l’humanité a écrite au cours des siècles précédents… On y cherche des solutions pour rendre réelle l’égalité des droits, des chances, des libertés, des moyens pour chaque citoyen. On va dire, c’est pas nouveau, ça fait des siècles que des humains se battent pour transformer « positivement » la société dans laquelle ils vivent. Il n’y a pas que les guerres et les révolutions qui induisent le changement. Ce fameux courant est né de ceux qu’on appelle « les bohèmes ». À notre époque, il est possible de ne pas être « fils de bourgeois » et malgré tout, de vivre en marge de la société. Pourquoi parler de « hackers » ? Dans leurs valeurs fondamentales, les hackers résolvent des problèmes, construisent des choses et croient à la liberté et à l’entraide volontaire. question.

Revenu garanti pour tous : quand la réalité devance l'utopie - Réduction des inégalités De Milton Friedman à James Tobin, l’idée d’un revenu minimum garanti suscite l’intérêt de nombreux économistes depuis quarante ans, mais n’a jamais vraiment été appliquée, à part sous la forme de programmes expérimentaux... mais néanmoins riches d’enseignement. Une des expériences les plus récentes et abouties à ce jour de mise en place d’un revenu garanti a été impulsée par la Namibian Basic Income Grant Coalition (Coalition namibienne pour le revenu de base), dans un village de Namibie. Durant deux années (2008-2009), les 930 villageois de moins de 60 ans d’Otjivero-Omitara, recevaient ainsi un revenu de base mensuel (BIG, pour Basic Income Grant) représentant l’équivalent de 9 euros par mois, sans aucune autre condition que celle d’habiter le village et alors qu’un tiers des Namibiens vivent avec moins d’un dollar par jour. L’économie locale dynamisée Comme le montre le graphique ci-contre, les chercheurs sur place ont observé une croissance des revenus des habitants d’Otjivero.

Finance islamique, la solution ? Je te rejoint chère ami. Je suis marocain musulman pratiquant et je n’ai jamais foulé cette terre que l’on appelle France. Je ne suis pas pressé de la fouler tant que des vendus sont au pouvoir et trahissent les vrais valeurs républicaines ! Égalité fraternité et diner au Crif pour se prosterner devant des dirigeants inconnus et secrets Ce n’est pas la France, je répète, je ne suis pas Français, mais je pleure pour elle. Ce combat est votre combat, c’est à dire retrouver votre honneur et le site E&R s’éloigne peu à peu du coeur du problème. De toute façon ce site est le fruit de la réflexion de Monsieur Soral, qui est sympathisant à la cause islamique et dénonce la manipulation médiatique qui diabolise cette religion de paix, mais pour le moment sauvons la France et ses Goy de Souche !! Enfin, étant musulman, j’ai justement eu une discussion aujourd’hui avec un athée qui me disait que Dieu n’existait pas, la preuve des enfants meurent chaque jours de faim ... Pourquoi ??

Réseau Français pour le revenu de baseL'initiative européenne pour le revenu de base est relancée Le comité de citoyens pour la préparation de l’initiative citoyenne européenne pour le revenu de base s’est réuni à Florence pour décider d’un nouveau texte à soumettre à la Commission Européenne. Cette réunion a abouti à l’enregistrement d’une nouvelle initiative, relançant ainsi la perspective d’une campagne européenne pour le revenu de base. Comme il avait été décidé lors du Congrès du Basic Income European Network à Ottobrunn (Allemagne) en septembre dernier, le comité de citoyens en charge de la préparation de l’initiative citoyenne européenne sur le revenu de base s’est réunie le 12 novembre dernier, en marge du forum social Firenze 10+10. La réunion avait lieu dans les locaux florentins de l’association italienne de défense des consommateurs et de la promotion sociale ARCI (Associazione ricreativa e culturale italiana). Entre septembre et novembre, plusieurs textes ont été soumis aux membres du CCE, proposant différentes options, tant sur la forme que sur le fond. Crédit image

Marinaleda: Le village andalou du bonheur, un modèle d'auto-gestion Depuis l’alerte google Alternatives au capitalisme j’ai récemment découvert l’existence de MARINALEDA, une commune de 2645 habitants en Andalousie « où Marx vivrait s’il était encore en vie, avec zéro chômage, zéro policier et des habitations à 15 euros par mois » (1). Une alternative au capitalisme réalisée à moins de 2000 km de chez nous et qui fonctionne depuis plus de 30 ans sans que je n’en aie jamais entendu parler ? A la première occasion, c’est donc sac à dos, train, bus et autostop que j’irai pour vérifier si cette belle utopie existe vraiment… Comme c’est Pâques, je tombe en pleine Semana Santa. Au village voisin on m’avertit : « Leur maire est un fou, quand nous autres, Espagnols, faisons des processions religieuses, eux ils font la fête pendant 5 jours » J’apprends que la fête de la paix qui tombe durant la Semaine Sainte y est effectivement une tradition depuis plusieurs années et beaucoup de jeunes de Sevilla, Granada ou Madrid ont rejoint les villageois. S’organiser

Le parti pirate réunionnais interpelle le ministre des Outre-mer sur le revenu de base Le parti pirate réunionnais interpelle le ministre des Outre-mer sur le revenu de base inconditionnel par la voie d’une lettre ouverte. Créé en avril 2012, la section locale du parti pirate à l’île de la Réunion est toute acquise à la cause du revenu de base inconditionnel. Cette proposition, qui figure parmi les cinq mesures phares présentées sur le site web du parti est tout particulièrement ambitieuse puisque les pirates réunionnais veulent faire de l’île une région pilote de mise en place d’un revenu de base. Et pour cela, ils utilisent tous les moyens possibles. Ainsi, Pierre Magnin, ex-candidat du parti pirate aux législatives dans la 7ème circonscription de l’île de la Réunion a décidé d’interpeller Victorin Lurel, ministre des Outre-mer au travers d’une lettre ouverte (pdf) envoyée le 16 juillet dernier, et que voici reproduite : Le parti pirate n’a pas reçu de réponse à ce jour. Information détectée sur inforeunion.net - Illustration: CC partipirate.re

A l’aide les ampoules ! Comparatif des incandescentes, halogènes, base consommation et… LED. (Mise à jour!). Accueil » Argent et politique, Écologie, environnement et animaux » A l’aide les ampoules ! Comparatif des incandescentes, halogènes, base consommation et… LED. (Mise à jour!). Edifiant! Img/lampe-led-4g.com Note de TS : A noter que si les Pinocchio décidaient d’abandonner les ampoules à « basse consommation », d’une durée de vie de 8000 heures, pour les remplacer par des LED, d’une durée de vie de 30000 heures et dont la lumière au passage est maintenant proche de celle du spectre solaire, nous ferions encore d’énormes économies d’énergie et on pourrait fermer plusieurs centrales nucléaires en France. Mais ces ampoules LED coûtent encore 5 fois plus cher à l’achat que les ampoules « basse consommation » (10 fois plus que les ampoules à incandescence !) Vraiment, nos Pinocchio font tout, tout pour la planète et le porte-feuilles des citoyens !!! Escroquerie, quand tu les tiens !!! A l’aide !!! Pour en savoir plus, cliquer ICI scientificamerican.com/article.cfm?

Related: