background preloader

Pratiquer la sanction éducative

Pratiquer la sanction éducative
Des perspectives ouvertes et des ambiguïtés de la circulaire n° 2011-111 du 1er août 2011 Bruno ROBBESMaître de conférences en Sciences de l’éducationUniversité de Cergy-Pontoise/IUFM de VersaillesLaboratoire EMA (Ecole, Mutations, Apprentissages)EA 4507 Une dizaine d’années après la publication de la circulaire n° 2000-105 du 11 juillet 2000, qui avait marqué une rupture importante et constitué un indiscutable progrès en termes d’intentions de mise en œuvre des sanctions dans l’enseignement secondaire français[1], les pratiques habituelles des collèges et des lycées oscillent toujours entre des mesures répressives plus répandues que les sanctions éducatives, l’absence d’intervention ou l’impuissance. Pour s’en convaincre, on consultera par exemple l’enquête du sociologue Pierre Merle sur l’élève humilié[2]. Le 6 avril 2010, à l’occasion des Etats Généraux de la sécurité, le quotidien Le Monde titrait : « L’exclusion, principale réponse à la violence scolaire ». Des rappels utiles 1. 2.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/11/21112011_Pratiquersanctioneducative.aspx

Related:  discipline, sanction, punitionjeanyves13Autorité / BienveillanceAutorité, sanctions et punitionsRessources transversales

Ressources sur les nouvelles sanctions disciplinaires - Les punitions scolaires et les sanctions disciplinaires Les punitions scolaires Les punitions scolaires sont prononcées par les professeurs, les personnels de direction, d'éducation ou de surveillance. Elles le sont également par le chef d'établissement sur proposition d'un personnel administratif ou d'un personnel TOSS. Elles concernent essentiellement des manquements mineurs aux obligations des élèves et les perturbations ponctuelles de la vie de la classe ou de l'établissement.

Les TIC peuvent améliorer les résultats scolaires des élèves Les Technologies de l'Information et de la Communication peuvent contribuer à améliorer Robert Bibeau 1. Survivre avec des ordinateurs dans sa classe « Que jamais un micro-processeur ne devienne un micro-professeur. » Francis Meynard Les trois conceptions de l’autorité Depuis maintenant cinq années [1], le propos sur le concept d’autorité envahit tous les secteurs de la vie sociale. Il produit d’une part des discours politiques et médiatiques présentés comme des relais de l’opinion publique ; d’autre part des discours et des débats contradictoires entre les différentes disciplines des sciences humaines. Ainsi, certains philosophes, sociologues, psychologues, psychanalystes ou encore chercheurs en sciences de l’Education ébauchent une pensée alternative encore peu diffusée. À l’examen de ces différents discours, trois conceptions de l’autorité se dégagent que nous nommons « autorité autoritariste », « autorité évacuée » et « autorité éducative ».

CIRCONSCRIPTION DE TOUL Sanction et pédagogie Des mesures disciplinaires aux sanctions éducatives. Des principes. Tout acte perturbateur doit recevoir une réponse. L’autorité et les surveillants Il s’agit pour les personnels de surveillance, aujourd’hui plus qu’hier, de remplir leur mission. Quelle est-elle ? Connaissent-ils des difficultés ?Comment doit se positionner le CPE par rapport à leur fonction ? L’autorité : une compétence

Alternatives à la punition S’il existait une recette miracle pour être de bons parents, ça se saurait ! En attendant, il n’est pas défendu de prendre quelques conseils. Je ne sais pas qui a écrit cette phrase, mais elle s’applique bien à ce nouveau eBook de 138 pages de Marie Bérubé Être parent paru aux éditions OserChanger.com et disponible dès maintenant. Le jeu chez l’enfant, les rivalités fraternelles, les crises de colère et l’agressivité chez l’enfant, les alternatives à la punition, le stress de la rentrée scolaire et de l’école, l’estime de soi, la réussite chez les ados… Voilà quelques-uns des sujets qu’aborde l’auteure en plus de parler des défis de l’enfant et des parents à chacune des phases du développement, de la naissance à l’adolescence.

Arts de la mémoire : les principes de la mémorisation Quels sont les principes de mémorisation utilisés dans les arts de la mémoire ? Comment mémoriser des quantités d’informations sans se tromper ? Quel rôle peuvent encore jouer les arts de la mémoire à l’ère numérique ? Ce sont quelques questions que je me pose depuis quelques années. Et sur lesquelles je voudrais échanger avec vous au cours d’une nouvelle série d’articles. Les arts de la mémoire ont connu une longue éclipse avant d’être remis à l’honneur par les livres de Dame Frances Yates. Les sept violences de l’école Les sept violences que l’école inflige aux enfants et esquisse des réponses institutionnelles à ces violences. 1. La première violence que notre système éducatif inflige aux enfants réside dans l’exclusion du domestique du champ éducatif : dès l’école maternelle je découvre qu’il y a dans la société deux catégories d’adultes, ceux, celles plutôt … qui ont le droit de me punir quand j’ai commis une bêtise et que « je me suis fait prendre » et ceux, celles plutôt, qui n’en ont pas le droit. Celles, donc, qui organisent les activités, les travaux, l’initiation aux éléments fondamentaux de la culture, et celles qui passent la serpillière dans les couloirs, débarrassent les tables de la cantine et me torchent quand, accidentellement, j’ai fait caca dans ma culotte... Il y a donc deux types généraux de tâches, les nobles et les ignobles.

CIRCONSCRIPTION DE TOUL note documentaire, Bruno Robbes Les sanctions proposées par le texte de référence Pour les écoles maternelles et élémentaires, le texte de référence est la circulaire n° 91-124 du 6 juin 1991, « Directives générales pour l’établissement du règlement type départemental des écoles maternelles et élémentaires » (Chapitre 3. La lutte contre l'absentéisme scolaire Prévention de l'absentéisme scolaire Prévenir l'absentéisme scolaire à l'école, au collège et au lycée Le suivi des absences dans les classes

Related:  perdirsanctions éducation