background preloader

BO - nov 2011 - HDA collège

BO - nov 2011 - HDA collège
L'enseignement de l'histoire des arts, introduit à l'école à la rentrée 2008 et au collège à la rentrée 2009 (cf. arrêté du 11 juillet 2008 relatif à la mise en œuvre de l'enseignement de l'histoire des arts publié au Bulletin officiel n° 32 du 28 août 2008), est obligatoire à tous les niveaux de la scolarité.Cet enseignement, inscrit dans les différents programmes disciplinaires, aussi bien à l'école qu'au collège et au lycée, a pour ambition de transmettre à chaque élève une culture artistique commune fondée sur des références précises, diversifiées et inscrites dans leur dimension historique.Signe de l'importance accordée à cet enseignement, l'histoire des arts est évaluée dans le cadre du diplôme national du brevet sous la forme d'un oral (cf. arrêté du 9 juillet 2009 publié au J.O. n° 170 du 25 juillet 2009 et au B.O. du 27 août 2009). La présente circulaire définit cette épreuve orale d'histoire des arts.

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=58238

Related:  hggoyardinstitutionnelsHDA collège

Diplôme national du brevet - Épreuve d'histoire des arts L'arrêté du 11 juillet 2008 (JO du 27-7-2008 ; encart BOEN n° 32 du 28 août 2008) prévoit l'organisation de l'enseignement de l'histoire des arts à l'école primaire, au collège et au lycée. L'évaluation de cet enseignement est prise en compte pour l'attribution du DNB selon les modalités définies par l'arrêté du 9 juillet 2009 (JO du 25-7-2009 ; BOEN n°31 du 27-8-2009). La note obtenue sur 20 points est affectée d'un coefficient 2. L'épreuve est orale ou écrite selon les candidats. Elle porte généralement sur des œuvres du XX ème ou XXI ème siècles.

Histoire des arts- A l'école, collège, lycée Objectifs Cet enseignement a pour objectif d'offrir à tous les élèves : des occasions de découvrir directement et personnellement des œuvres de référence relevant de différents domaines artistiques, de différentes époques et civilisations ;la capacité de poser sur ces œuvres, grâce à la familiarité acquise avec elles, un regard plus averti et plus sensible ;la possibilité d'acquérir ainsi une culture personnelle à valeur universelle ;les moyens de s'informer sur les métiers liés aux domaines des arts et de la culture. Modalités Cet enseignement, qui concerne toutes les disciplines, sollicite plus particulièrement les enseignements artistiques et l'histoire. Il s'appuie sur les périodes historiques étudiées en cours d'histoire à chacun des niveaux du cursus scolaire.

Analyser une image Avant de commencer à décortiquer l’image et l’analyser tel un détective, prenez le temps de la regarder. Ce n’est pas perdre son temps. N’hésitez pas à écrire dessus, entourer les éléments importants, tracer des lignes, etc. La première chose qu’on vous demande, c’est : « Qu’est-ce que vous voyez ?

Méthode d'analyse en Arts Plastiques 5. La composition de l'oeuvre La composition est une notion qui permet d’analyser une œuvre figurative, mais aussi une œuvre abstraite. La composition résulte d’un choix dans la place donnée aux différents éléments visuels à l’intérieur de l’image et de l’œuvre.

Epreuve HISTOIRE DES ARTS Brevet 2015 L’épreuve d’histoire des arts est une épreuve obligatoire pour l’obtention du Brevet des collèges 2017. Vous êtes désormais sensibilisés à l’histoire des arts depuis quelques classes mais vous n’êtes pas nécessairement prêts pour affronter l’oral face à un jury. Au cours de l’année scolaire, vos professeurs vous proposeront des entraînements afin de vous préparer à cet exercice et de ne pas vous trouver démunis face au jury. L’histoire des arts, c’est quoi ? L’enseignement de l’histoire des arts a vu le jour en 2008 dans les écoles primaires afin de sensibiliser chaque enfant à la culture. Développé l’année suivante dans les collèges et lycées, il fait partie des programmes de plusieurs matières comme l’histoire, les arts plastiques, l’éducation musicale, le français…

DNB - Histoire des arts - Éduscol L'enseignement de l'histoire des arts, introduit à l'école à la rentrée 2008 et au collège à la rentrée 2009 (cf. arrêté du 11 juillet 2008 relatif à la mise en œuvre de l'enseignement de l'histoire des arts publié au Bulletin officiel n° 32 du 28 août 2008), est obligatoire à tous les niveaux de la scolarité. Cet enseignement, inscrit dans les différents programmes disciplinaires, aussi bien à l'école qu'au collège et au lycée, a pour ambition de transmettre à chaque élève une culture artistique commune fondée sur des références précises, diversifiées et inscrites dans leur dimension historique. Signe de l'importance accordée à cet enseignement, l'histoire des arts est évaluée dans le cadre du diplôme national du brevet sous la forme d'un oral (cf. arrêté du 9 juillet 2009 publié au J.O. n° 170 du 25 juillet 2009 et au B.O. du 27 août 2009).

CRDP de l'Académie de Strasbourg Programmes Nous vous proposons une synthèse des programmes de 2008 en EPS. Cette synthèse, élaborée par les conseillers pédagogiques EPS du Haut-Rhin, a pour vocation à aider les enseignants dans leur travail de programmation dans cette discipline. Télécharger le dossier (format .pdf – 32 Ko). Repères d’apprentissage

La Tour Eiffel Autres objections contre la tour et son utilité. Gustave Eiffel évoque lui-même dans son livre les diverses objections élevées contre la tour et y répond : "Les objections les plus fréquemment mises en avant étaient que la construction elle-même était impossible, que jamais on ne pourrait lui donner une résistance capable de s'opposer à la violence du vent; que même y arrivât-on sur le papier, on ne trouverait pas d'ouvriers capables de travailler à cette hauteur, les difficultés devant être encore aggravées par les énormes oscillations que prendrait cette colossale tige de fer sous l'effet des vents. Ces objections, qui semblent actuellement bien puériles, ne me touchaient guère.

frontière Israël_Palestine Banksy Interprétation de l’œuvre :Banksy représente dans ses œuvres exécutées au pochoir et parfois préparées à l’ordinateur, à la frontière israélo-palestinienne des petits coins de paradis. Ici, des enfants jouent dans le sable avec un paysage paradisiaque affiche en trompe-l’œil en arrière plan. Banksy perce le mur séparant les deux territoires en offrant des paysages de paix au regard. Comment enseigner l'histoire des arts ? Par François Jarraud La culture scolaire et la culture scientifique sont elles identiques ? C'est la question qui rebondissait, mardi 15 septembre 2009, sous la coupole du grand amphithéâtre de la Sorbonne lors du colloque national sur l'enseignement de l'histoire des arts à l'école, au collège et au lycée. Dans la salle s'affrontaient représentants de l'éducation nationale et historiens des arts, défenseurs des savoirs scientifiques attirés par les emplois possibles et pédagogues protégeant leur champ carré. Tous avaient à envisager, sur injonction présidentielle, une question : comment faire entrer l'enseignement de l'histoire des arts dans le système éducatif français ?

frise chronologique historique : creer, imprimer, modifier et generer pdf, excel, openoffice Page d'accueil Retourner sur la page d'accueil. Créer une frise Créer une frise générale, contemporaine ou horaire. Ouvrir un fichier Ouvrir un fichier .bin sauvegardé à partir de ce site. Restaurer le brouillon Aucun brouillon Sauvegarder Sauvegarder la frise en cours. Revue contre-pied Hors-Série n°14 - Janvier 2016 EPS à l’école primaire. S’intéresser au primaire ? à quoi bon ? La construction de la Tour Eiffel Contexte historique Dans une France aux prises avec des difficultés politiques et économiques, et encore marquée par le souvenir de sa défaite face à l’Allemagne en 1870, s’impose l’idée d’une Exposition universelle capable de redresser le pays et de restaurer son prestige au regard du monde entier. Prévue à Paris en 1889, année du centenaire de la Révolution française, l’Exposition est tout entière dévolue au fer, et son « clou » est la tour haute de trois cents mètres dessinée par Maurice Koechlin et construite par Gustave Eiffel. Analyse des images

Le Notaire par August Sander Le Notaire, "Qui se ressembe s'assemble" par Pierre Fresnault-Deruelle "L'homme finit par ressembler à ce qu'il voudrait être." L'analyse d'image, entreprise ici, est menée à partir du principe qui veut que toute représentation soit partie prenante d'un réseau de lignées iconographiques qui se croisent, se prolongent, se transforment.

Related:  HDATextes officielsHistoire des ArtsHDA collegeHistoire des arts cycles 3 et 4