background preloader

Sites institutionnels

Facebook Twitter

ANSES 18/03/16 AVIS relatif à une demande de modification de la teneur maximale acceptable en résidus des composés organo-halogénés adsorbables (AOX) dans les végétaux de 4ème gamme, soumis à un lavage par de l’eau contenant du chlore en tant qu’auxiliair. PUBLIC HEALTH ENGLAND - OCT 2016 - Sodium hypochlorite - General Information. CONFEDERATION SUISSE - OCT 2015 - Eau de javel. INERIS - Seuils de Toxicité Aiguë CHLORE (Cl ) SFC - L'eau de Javel sur le site de la Société française de chimie. Avis du 7 octobre 2004 de l'Agence relatif à l'emploi en tant qu'auxiliaire technologique en alimentation humaine d'un produit à base de dichloro-s-triazinetrione de sodium pour le lavage et la décontamination par trempage effectués par le consommateur fi.

ANSES 06/11/12 Avis relatif à « une demande d’autorisation d’emploi de l’hypochlorite de sodium comme auxiliaire technologique dans la production de végétaux frais prêts à l’emploi » 2009 - Benefits and Risks of the Use of Chlorine-containing Disinfectants in Food Production and Food ProcessingReport of. All rights reserved.

FAO - 2009 - Benefits and Risks of the Use of Chlorine-containing Disinfectants in Food Production and Food Processing Report of a Joint FAO/WHO Expert Meeting Ann Arbor, MI, USA, 27–30 May 2008 – guatemalt

Publications of the World Health Organization can be obtained from WHO Press, World Health Organization, 20 Avenue Appia, 1211 Geneva 27, Switzerland (tel.: +41 22 791 3264; fax: +41 22 791 4857; e-mail: bookorders@who.int).

2009 - Benefits and Risks of the Use of Chlorine-containing Disinfectants in Food Production and Food ProcessingReport of

Requests for permission to reproduce or translate WHO publications – whether for sale or for noncommercial distribution – should be addressed to WHO Press, at the above address (fax: +41 22 791 4806; e-mail: permissions@who.int). The designations employed and the presentation of the material in this publication do not imply the expression of any opinion whatsoever on the part of the Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO) or of the World Health Organization concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its authorities, or concerning the delimitation of its frontiers or boundaries.

Dotted lines on maps represent approximate border lines for which there may not yet be full agreement. EAUDEJAVEL_FR - 2005 - L'eau de javel - désinfection en restauration collective. JOCE 06-06 Question E-3329/00 posée par Avril Doyle à la Commission Objet: Chlore et fluor dans l'eau potable. Avis du 9 septembre 1997 du conseil supérieur d'hygiène publique de France (section de l'alimentation et de la nutrition) relati. INVS 16/12/04 Evaluation des risques sanitaires des sous-produits de chloration de l'eau potable Partie 1 - Caractérisation des. Contexte La qualité de l'eau destinée à la consommation humaine est strictement contrôlée en Europe : pas moins de 67 paramètres de contrôle de nature microbiologique et physico-chimique sont pris en compte par la directive européenne sur l'eau potable.

INVS 16/12/04 Evaluation des risques sanitaires des sous-produits de chloration de l'eau potable Partie 1 - Caractérisation des

En France, cette surveillance relève de la compétence des Directions départementales des affaires sanitaires et sociales. Les risques liés à l'ingestion ou l’inhalation d'eau contaminée par des bactéries (gastro-entérites, salmonelloses...) ou des virus (gastro-entérites, hépatite A, hépatite E...) sont évités par la désinfection de l’eau. Les techniques de désinfection ont beaucoup évolué depuis 1854 où les grandes épidémies de choléra en Angleterre avaient mené à l’amélioration des réseaux d’aqueduc et d’égouts. La désinfection peut être réalisée par des méthodes physico-chimiques (principalement chloration et ozonation) ou par voie physique (U.V.).

Objectif. INVS 31/05/07 Evaluation des risques sanitaires des sous-produits de chloration de l'eau potable. Partie 2 – Estimation de l†SENAT - Rapport d'information - La qualité de l'eau et de l'assainissement en France - INTÉRÊT ET LIMITES DE LA CHLORATION POUR. Le goût de l'eau et le calcaire sont les premiers motifs de non-satisfaction des usagers de la qualité de l'eau du robinet.

SENAT - Rapport d'information - La qualité de l'eau et de l'assainissement en France - INTÉRÊT ET LIMITES DE LA CHLORATION POUR

Les critiques dépendent évidemment des usages : 40 % des Français déplorent le mauvais goût de l'eau pour la boire (33 % incriminent le goût de chlore en particulier). SANTE CANADA - Les chloramines. Si vous avez besoin d'aide pour accéder aux formats de rechange, tels que Portable Document Format (PDF), Microsoft Word et PowerPoint (PPT), visitez la section d'aide sur les formats de rechange.

SANTE CANADA - Les chloramines

Table des matières Recommandation La concentration maximale acceptable (CMA) recommandée pour les chloramines dans l'eau potable est de 3,0 mg/L (3 000 µg/L). Cette CMA est basée sur l'évaluation des risques de la monochloramine uniquement, qui est généralement la chloramine prédominante; l'information sur la toxicité de la dichloramine et de la trichloramine est d'ailleurs insuffisante pour établir des recommandations pour ces deux composés.

Propriétés physico-chimiques, utilisations et sources de contamination La monochloramine pure (NH2Cl) est un liquide incolore et instable, dont le point de fusion est de -66 °C. Exposition. Fiche toxicologique INRS. Chloramines dans les piscines et l'agroalimentaire. Fiches Internationales de Sécurité Chimique - HYPOCHLORITE DE SODIUM (SOLUTION, CHLORE ACTIF =5%) Scher_o_080. EUROPE 12/03/08 Scientific Committee on Health and Environmental Risks SCHER. INFPANDEMIE 20/04/07 L’eau de javel est-elle un bon désinfectant ? Qu’est-ce qu’une pandémie ?

INFPANDEMIE 20/04/07 L’eau de javel est-elle un bon désinfectant ?

Une pandémie grippale est une épidémie caractérisée par la diffusion rapide et géographiquement très étendue (plusieurs continents ou monde entier) d’un nouveau sous-type de virus résultant d’une transformation génétique conséquente. Le virus possédant des caractéristiques immunologiques nouvelles par rapport aux virus habituellement circulants, l’immunité de la population est faible voire nulle ce qui a pour conséquence de permettre à la maladie de se propager rapidement. Comment se développe une pandémie grippale ? L’apparition d’une pandémie grippale peut résulter d’une recombinaison génétique entre des virus grippaux animaux et humains ou de mutations progressives d’un virus animal, permettant une adaptation à l’être humain. S’agissant de la transmission de l’humain à l’humain, le virus grippal se transmet par : Exemples historiques Le 11 juin 2009, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a annoncé la première pandémie du XXIe siècle (virus A(H1N1)). CDC - ATSDR - ToxFAQs™ for Calcium Hypochlorite/Sodium Hypochlorite.

INRS - Chloramines dans les piscines et l'agroalimentaire.