background preloader

Autres informations des sites institutionnels de veille

Facebook Twitter

ANSES - Avis du 2 mars 2010 de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif à des précisions suite à l’avis de l’ANSES du 29 janvier 2010 sur le bisphénol A. ANSES 02/06/10 Derniers avis en ligne: AVIS DU 30 MAI 2010 relatif à l’analyse critique des résultats d’une étude de toxicité sur le développement du système nerveux ainsi que d’autres données publiées récemment sur les effets toxiques du bisphénol A. ANSES 07/07/09 NOTE de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments relative à la publication de Stahlhut et al. (2009) sur l’élimination urinaire du bisphénol A chez l’homme. RSC-Co-141128Mhaouty-Kodja. ANSES - JUILLET 2011 - Bulletin de veille scientifique. Au sommaire: Relations entre perturbation endocrinienne et bisphénol A,

ANSES - JUILLET 2011 - Bulletin de veille scientifique. Au sommaire: Relations entre perturbation endocrinienne et bisphénol A, plomb et cadmium – guatemalt

CONSEIL SUPERIEUR DE SANTE (Belgique) 03/11/10 AVIS DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N° 8697 Bisphénol A. SANTE CANADA 04/03/09 Enquête sur la présence de bisphénol A dans les boissons en canette. Ce contenu a été archivé le 24 juin 2013. Information archivée dans le Web Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ».

OMS INFOSAN NOV 2009 BULLETIN No. 5 - 27 Nov, Bisphenol A. AFSSA 12/01/00 Avis relatif à l’utilisation de BFDGE dans le vernis de revêtement intérieur de boîtes de conserves. Avis relatif à l'utilisation de BFDGE dans le vernis de revêtement intérieur de boîtes de conserves Séance du 11 janvier 2000 Sur la base des données disponibles et dans l'attente de données supplémentaires, cet avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments autorise provisoirement le BFDGE ainsi que ses dérivés dans les vernis de revêtement intérieur de boîtes de conserve avec certaines restrictions d'emploi et certaines limites maximales de migration spécifique.

Les substances ayant fait l'objet d'un avis favorable sont incorporées dans les listes positives des réglementations existantes lorsqu'elles existent. Mots-clés : substance (ré)évaluée ; emballage ; LMS ; restriction d’emploi ; BADGE ; revêtement organique ; boîte de conserve ; exposition des consommateurs ; critère de pureté ; substance de départ ; additif ; dérivé époxydique ; plastique ; polymère ; contact humide (H) ; substance néoformée ; toxicologie Fichier(s) joint(s) (0): INVS 28/06/11 Etude longitudinale depuis l’enfance (Elfe) : phase pilote (2007) - Principaux résultats pour le bisphénol A et le.

Dossier bisphenol A. L’EFSA adopte des avis scientifiques et dispense des conseils scientifiques à l’attention des gestionnaires des risques concernant la sécurité du BPA lorsqu’il est utilisé dans des matériaux entrant en contact avec des aliments.

Dossier bisphenol A

Ce travail est réalisé par le groupe scientifique de l’EFSA sur les matériaux en contact avec les aliments, les enzymes, les arômes et les auxiliaires technologiques (groupe CEF). Dossier : matériaux en contact avec les aliments Dans le cadre de ses évaluations de la sécurité des matériaux en contact avec les aliments, l’EFSA établit, chaque fois que possible (c’est-à-dire lorsque les informations disponibles sont suffisantes), une dose journalière tolérable (DJT) pour chaque substance évaluée. La DJT est la quantité d’une substance qui peut être ingérée quotidiennement pendant toute la durée d’une vie sans risque appréciable pour la santé.

L’EFSA a réalisé sa première évaluation complète des risques associés au BPA en 2006. Étapes antérieures. EUROPE 01/06/11 L'utilisation du bisphénol A dans la fabrication des biberons interdite par l'Union européen à compter du 1er ju. Commission europeenne – Communique de presse L’utilisation du bisphénol A dans la fabrication des biberons interdite par l’Union européen à compter du 1er juin Bruxelles, 31 mai 2011 – C’est le 1er juin qu’entre en vigueur l’interdiction frappant la commercialisation et l’importation dans l’Union européenne des biberons fabriqués à partir de bisphénol A (BPA) ; ces articles devront donc être retirés de la vente dans l’ensemble de l’Union dès cette date.

EUROPE 01/06/11 L'utilisation du bisphénol A dans la fabrication des biberons interdite par l'Union européen à compter du 1er ju

L’interdiction en question figure dans la directive 2011/8/UE, adoptée vers la fin du mois de janvier. Le 1er mars, l’Union avait déjà interdit la fabrication de tels biberons sur son territoire ; depuis lors, les industriels du secteur s’emploient de leur propre initiative à les retirer du marché. Le commissaire à la santé et à la politique des consommateurs, M. Qu’est-ce que le BPA ? Le BPA est une molécule organique entrant dans la composition des polycarbonates utilisés pour la fabrication d’articles en plastique, tels que les biberons.