Médecine et nutrition Vitamin D deficiency in young women population: An unrecognised reality a Département de médecine générale, université Claude-Bernard, 8, avenue Rockefeller, 69008 Lyon, France b Pôle information médicale, évaluation, recherche, 162, avenue Lacassagne, 69003 Lyon, France c Inserm U 870, Inra 1235, centre de recherche en nutrition humaine de Rhône-Alpes, hospices civils de Lyon, université Lyon-I, CHLS, 69310 Pierre-Bénite, France Auteur correspondant. Cahiers de Nutrition et de Diététique, Volume 44, Issue 6, December 2009, L’hypovitaminose D chez les femmes jeunes : une réalit Cahiers de Nutrition et de Diététique, Volume 44, Issue 6, December 2009, L’hypovitaminose D chez les femmes jeunes : une réalit
Archives de Pédiatrie, In Press, Corrected Proof, Available online 14 October 2010 Vitamine D : un acteur majeur en santé ?
Elsevier: Article Locator
Revue du rhumatisme 77 (2010) 139–143 Analyse critique du déficit en vitamine D
BE Danemark 26 >> 23/03/2010 Médecine - La vitamine D joue un rôle crucial pour l'activation de la réponse immunitaire MédecineLa vitamine D joue un rôle crucial pour l'activation de la réponse immunitaire http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/62705.htm Des chercheurs de l'Université de Copenhague, au Département de Santé Internationale, d'Immunologie et de Microbiologie ont découvert le rôle crucial joué par la vitamine D dans l'activation de nos défenses immunitaires. Ainsi, sans apports nutritifs suffisants en cette vitamine, les cellules tueuses du système immunitaire, les cellules T, ne sont pas capables de réagir et de combattre les infections. Les résultats sont publiés dans le journal scientifique Nature Immunology. Pour que les cellules T puissent détecter et tuer des pathogènes, tels que des bactéries ou virus, les cellules doivent d'abord être "amorcées" et passer de leur état de cellules immunitaires inactives et inoffensives à celui de cellules tueuses destinées à chercher et détruire toute trace de pathogène. BE Danemark 26 >> 23/03/2010 Médecine - La vitamine D joue un rôle crucial pour l'activation de la réponse immunitaire
STATISTIQUES CANADA - MARS 2010 - Les niveaux de vitamine D chez les Canadiens selon les résultats de l’Enquête canadienne sur l
FONDATION LOUIS BONDUELLE 10/12/10 Calcium et vitamine D : les quantités adéquates. 10 décembre 2010 Suite à l’examen de plus de mille études publiées sur ce sujet, l’Institut américain de Médecine (NIH) a rendu public un rapport sur les bénéfices avérés du calcium et de la vitamine D et sur les quantités à ingérer pour les observer. Tout d’abord, le rapport conclut que les données actuelles permettent de confirmer le rôle clé du calcium et de la vitamine D dans la santé osseuse, avec un lien de cause à effet démontré. FONDATION LOUIS BONDUELLE 10/12/10 Calcium et vitamine D : les quantités adéquates.
INSERM 09/09/10 Concentrations sériques de vitamine D et de calcium et risque de cancer du sein ? 09 septembre 2010 La relation entre vitamine D, calcium et risque de cancer du sein demeure sujette à caution bien qu’une augmentation croissante de preuves épidémiologiques suggère que ces deux nutriments puissent réduire ce risque. La littérature distingue deux types d’études : celles qui portent exclusivement sur l’association entre risque de cancer du sein et apports en vitamine D et en calcium d’origine alimentaire ou sous forme de complément, et celles qui étudient cette association grâce aux concentrations sériques de vitamine D et de calcium. INSERM 09/09/10 Concentrations sériques de vitamine D et de calcium et risque de cancer du sein ?
Certains hyperliens donnent accès à des sites d'organismes qui ne sont pas assujettis à la Loi sur les langues officielles. L'information qui s'y trouve est donc dans la langue du site. SANTE CANADA 29/11/10 La vitamine D et le calcium : Révision des apports nutritionnels de référence SANTE CANADA 29/11/10 La vitamine D et le calcium : Révision des apports nutritionnels de référence
MINISTERE DE LA SANTE - L’état de santé de la population en France - Suivi des objectifs annexés à la loi de santé publique - Ra
PARLEMENT EUROPEEN - Réponse à question: E-7015/2010 Vitamine D
UNIVERSITE JOSEPH FOURIER - 2011 - Thèse en ligne : Actualités sur la vitamine D et nouvelles perspectives thérapeutiques
SANTE CANADA 22/03/12 La vitamine D et le calcium : Révision des Apports nutritionnels de référence
INVS 24/04/12 Statut en vitamine D de la population adulte en France : l’Étude nationale nutrition santé (ENNS, 2006-2007)
Cet ouvrage constitue le quatrième rapport de suivi des objectifs annexés à la loi relative à la politique de santé publique du 9 aout 2004. Il a permis de documenter le Haut conseil de la santé publique en charge de l'évaluation de l'atteinte de ces objectifs et de la proposition de nouveaux objectifs pour les années à venir. Outre une synthèse donnant une vision d'ensemble de l'état de santé de la population en France et la présentation d'indicateurs de cadrage transversaux en 5 chapitres, le rapport comprend une analyse spécifique pour 74 objectifs. MTES - L’état de santé de la population en France - Suivi des objectifs annexés à la loi de santé publique - Rapport 2011 MTES - L’état de santé de la population en France - Suivi des objectifs annexés à la loi de santé publique - Rapport 2011
VITAGORA 24/07/12 Vitamine D : un nouveau marché pour les industriels ? Les Français manquent de vitamine D, cette vitamine qui aide le calcium à se fixer sur les os et à préserver nos dents comme nos cartilages ! Rassurez-vous, nos squelettes ne sont pas en danger immédiat. Si l’on en croit une étude* publiée en avril dernier, il est en effet peu probable que vous souffriez d’un déficit important en vitamine D. Mais, hors pourtour méditerranéen, le climat de ce superbe été 2012 n’a pas dû arranger notre déficit modéré en vitamine D… Les entreprises peuvent-elles y voir l’émergence d’un nouveau marché ? * Etude Nationale Nutrition Santé (ENNS 2006-2007) conduite par l’Institut de veille sanitaire, Université de Paris 13, Bobigny, France VITAGORA 24/07/12 Vitamine D : un nouveau marché pour les industriels ?
Comité de nutrition de la Société française de pédiatrie - La vitamine D : une vitamine toujours d'actualité chez l'enfant et l'
CERIN 03/07/12 Vitamine D : les pédiatres préconisent une révision des recommandations CERIN 03/07/12 Vitamine D : les pédiatres préconisent une révision des recommandations Vidailhet M, Mallet E, Bocquet A et col. (2012) Vitamin D : Still a topical matter in children and adolescents. A position paper by the Committee on Nutrition of the French Society of Paediatrics, Archives de Pédiatrie; 19:316-428 La vitamine D joue un rôle majeur dans l’homéostasie phosphocalcique et la minéralisation osseuse. De nombreuses études d’observation suggèrent également un rôle de protection vis-à-vis de certains cancers (colon, sein, prostate), de maladies infectieuses (tuberculose, maladies virales), auto immunes (psoriasis, sclérose en plaques, lupus, diabète de type 1) et cardio-vasculaires. Le taux plasmatique de calcidiol 25(OH)D est le marqueur biologique qui permet d’évaluer le statut en vitamine D. Chez l’enfant, un seuil de déficit (risque élevé de minéralisation osseuse insuffisante voire pathologie extra osseuse) a été fixé à 50nmol/L et un seuil de carence (risque élevé de rachitisme) à 30nmol/L.