background preloader

[Education et Devenir]

[Education et Devenir]
Edito du mois de avril Remaniement : une question de rythme ? Education et Devenir manifeste toute son inquiétude à propos d’un éventuel abandon de la réforme des rythmes scolaires. Les revoilà, les cassandres qui attendaient leur heure et qui aimeraient voir abandonner la réforme des nouveaux temps scolaires. Vincent Peillon serait‐il la victime expiatoire après le choc des élections municipales ? La cristallisation du débat sur les rythmes va‐telle entrainer une débâcle générale de la loi de refondation ?

http://www.educationetdevenir.fr/

Vers une déontologie de l’enseignement 1 Rawls, 2006, 62-63. 2 Kahn, 2006, 113. 1Le regain d’intérêt pour les questions d’éthique professionnelle et de déontologie peut être compris à la lumière d’une triple analyse. Il y a tout d’abord -fait sociologique majeur- l’évolution des sociétés démocratiques modernes qui, pour toutes une série de raisons (progrès des libertés, pluralité des modes d’expression,...), apparaissent marquées par « le fait du pluralisme1 ».

MesPrep.com Créé par cdesle 29 septembre 2010 à 21:20 Attention : ceci n'est qu'un aperçu de la fiche de séance "La petite thèque" Pour accéder à la version complète et imprimable de cette fiche de séance ainsi qu'aux outils de rédaction en ligne de fiches de prep, vous devez vous identifier. Pour créer gratuitement un compte mesPreps.com, rendez-vous sur la page d'inscription. C'est classe ! Les rythmes et les postes, les postes et les rythmes... Ça a le mérite d'être clair. A peine arrivé rue de Grenelle, Benoît Hamon est confronté à deux dossiers sensibles: la réforme des rythmes scolaires et les créations promises — et très attendues — de 54 000 postes. On lui souhaite du courage. Le nouveau ministre de l'Education, issu de l'aile gauche du PS, sera-t-il celui qui enterrera, ou écornera, la promesse de François Hollande de créer 60 000 postes dans l'éducation durant son quinquennat ?

Expresso du 13 Février 2012 Par François Jarraud Le tabou de la discrimination ethnique à l'Ecole enfin levé ? Fabrice Dhume : "L'institution scolaire a une tendance systématique à renverser la question". Pour changer le métier d'enseignant, prenons l'Europe pour modèle... Les Mémos de l'IPM | agenda | répertoires | bibliothèques | offres d'emploi | plan d'accès | urgence | | mon bureau | s'identifier | Louvain Learning Lab > UCL > L'Université > Organisation de l'UCL > Services généraux > Administration de l'enseignement et de la formation (ADEF) > Intranet > Les services de l'ADEF et entités associées > Louvain Learning Lab > Les Mémos du Louvain learning Lab | éditeur responsable : LLL | secrétariat : Brigitte Kerpelt | | règlements |

Chroniques parisiennes en innovation et en formation André de Peretti nous a quitté le 6 septembre 2017, et je souhaite ici restituer tout ce que je lui dois, des choses que je lui ai dites, et des choses que je n’ai pas eu le temps de lui dire encore. 25 ans de compagnonnage ne peuvent se résumer en des mots. André de Peretti a inscrit dans sa longue histoire éditoriale un livre précurseur en France ; il a permis d’introduire l’approche centrée sur la personne, développée en Amérique par Carl Rogers. « Présence de Carl Rogers », éd. ERES, en 1997 ; nouvelle édition actualisée de l’ouvrage paru aux éditions Privat en 1974, Pensée et vérité de Carl Rogers. Cet ouvrage constitue une présentation très complète et sans équivalent de la recherche et de la pratique rogériennes[1]. L’ouvrage est augmenté d’une partie inédite sur les développements actuels de cette pensée qui n’a pas manqué d’influencer tous les domaines du soin, de l’éducation, du travail social, de la formation, du management.

le blog de Philippe de LARA Il a été peu question de l’université dans la campagne présidentielle et cependant le départ de Nicolas Sarkozy et l’élection de François Hollande seront loin d’être sans conséquences pour les universités. Mais quelles conséquences ? L’héritage de la LRU tient à la fois du champ de ruines et du champ de mines, ou encore du chantier en panne. COMPETICE Dans son modèle de compréhension pédagogique, Jean Houssaye définit tout acte pédagogique comme l’espace entre trois sommets d’un triangle : l’enseignant, l’étudiant, le savoir. Derrière le savoir se cache le contenu de la formation : la matière, le programme à enseigner. L’enseignant est celui qui a quelques enjambées d’avance sur celui qui apprend et qui transmet ou fait apprendre le savoir. Quant à l’étudiant, il acquiert le savoir grâce à une situation pédagogique, mais ce savoir peut être aussi du savoir-faire, du savoir-être, du savoir agir, du faire savoir… Les côtés du triangle sont les relations nécessaires à cet acte pédagogique : la relation didactique est le rapport qu’entretient l’enseignant avec le savoir et qui lui permet d’ENSEIGNER, la relation pédagogique est le rapport qu’entretient l’enseignant avec l’étudiant et qui permet le processus FORMER, enfin la relation d’apprentissage est le rapport que l’élève va construire avec le savoir dans sa démarche pour APPRENDRE.

Blog de M@rcel : des technologies et des p?dagogies qui travaillent ensemble Introduction : répondre ou débattre Ce billet portera sur la contribution de deux collègues, Alain Beitone et Margaux Osenda, qui ont publié « La pédagogie inversée : une pédagogie archaïque » (des extraits de cet article seront proposés en bleu ci-dessous) Il ne s’agit pas pour moi de « répondre » à leurs arguments ou de les démonter en tentant de démontrer combien le propos serait incorrect, inapproprié, fallacieux … Je l’ai souvent dit : en matière d’innovation (gardons ce concept pour le moment), il me paraît important de considérer tous les points de vue même ceux envers lesquels, personnellement et subjectivement, on ne peut d’emblée marquer son accord. En effet, les propos des thuriféraires et autres évangélistes doivent être considérés avec circonspection voire méfiance, ceux des « grognons » (comme je les appelle chaleureusement) avec attention en ce qui concerne les alarmes qu’ils nous envoient.

Mammouth mon amour La sélection commence de plus en plus tôt: 4 ans, même, dans certaines maternelles, qui font passer des tests aux enfants-candidats pour déterminer s’ils sont prêts, ou non, à suivre leur cours. C’était déjà le sujet de l’excellent documentaire de Clara Bouffartigues, L’école à bout de souffle. Pour l’Express cette semaine, je suis allée voir cela de plus près. Revue Education Comparée La Revue Education Comparée a adopté à partir de 2008 le format d’une revue scientifique internationale pouvant assurer la livraison de numéros et de dossiers thématiques avec une périodicité de type semestriel. Créée en 1973 par Michel Debeauvais, Education Comparée a d’abord pris la forme d’un bulletin avant de se muer en un espace d’accueil des actes de colloques annuels de l’association. Elle a ainsi permis la diffusion dans l’espace francophone de la recherche en éducation comparée d’expression française. Disposant d’un numéro d’identification international (ISSN: 0339-5456), elle est désormais publiée par un éditeur universitaire. Chaque numéro d’Education Comparée est disponible à la vente par simple demande en utilisant ce Formulaire 2019 Retrouvez l’ensemble des dossiers déjà parus: Lien

Related:  sitesenelos