background preloader

Classe inversée

Classe inversée
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La classe inversée (ou « renversée », en anglais : « flipped classroom »[1]) est une approche pédagogique qui inverse la nature des activités d'apprentissage en classe et à la maison[2], ce qui amène une modification des rôles traditionnels d'apprentissage[3]. Autrement dit, les élèves doivent impérativement étudier leurs cours chez eux, pour que les activités en classe deviennent plus concrètes pour eux. Durant les heures « apprentissages », ces derniers ne feront que des exercices d’applications et découvertes. Principe[modifier | modifier le code] Le modèle traditionnel d'enseignement repose sur des cours magistraux, où l'enseignant explique un sujet, suivi par les devoirs à la maison, où l'élève fait des exercices. Dans la classe inversée, il y a deux étapes : Le rôle de l'enseignant est alors d'accompagner l'élève dans l'élaboration de tâches complexes. Différences entre classe traditionnelle (à gauche) et classe inversée (à droite)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_invers%C3%A9e

Related:  Enseignement des lettres et de la culture généraleConcept "Classe inversée"Enseignement inversépédagogie différenciéeclasse inversée historique et définitions

Définition de la communication non violente (CNV) La Communication non violente (CNV) est une méthode visant à créer entre les êtres humains des relations fondées sur l’empathie, la compassion, la coopération harmonieuse et le respect de soi et des autres. Il s’agit d’un outil de communication, principalement verbal, qui peut servir à la résolution de conflits entre deux personnes ou au sein de groupes. La pratique de la Communication non violente permettrait également d’être en meilleure relation avec soi-même, de mieux comprendre ses besoins profonds et de prendre en charge, de manière autonome et responsable, les divers aspects de sa propre vie. Pédagogie inversée : des résultats scolaires nettement supérieurs Au Calhoun Community College, en Alabama, les étudiants sont responsables de connaître la matière avant d’arriver en classe. Sur place, ils travaillent ensemble sur des projets leur permettant de progresser dans leurs apprentissages, tout en menant des discussions significatives avec l’enseignant. Bienvenue à l’ère de la classe inversée! Le concept de classe inversée est très populaire ces temps-ci. L’idée a notamment fait du chemin avec la popularité grandissante de la Khan Academy, un espace Web qui fait la promotion de l’apprentissage libre et gratuit pour tous.

Apprentissage inversé : mode d’emploi Après une phase d’indifférence et de curiosité prudente, l’apprentissage inversé (Flipped learning) entre maintenant dans la phase des critiques : la majorité des enseignants n’a encore aucune expérience de la méthode et présente toutes les bonnes raisons de ne pas l'essayer. Un récent article de Alan November et Brian Mull (Flipped learning: A response to five common criticisms), détaille les principes de la méthode et quelques réponses aux critiques. Apprentissage inversé : méthode résumée

Osez la classe inversée à l’université ! Pourquoi essayer la classe inversée? Dans un précédent billet intitulé « Rendre les étudiants actifs en amphi: quelques activités d’apprentissage actif à faire en amphi et sans matériel », j’évoquais la nécessité d’introduire des activités de pédagogie active dans sa classe, pour cinq raisons principales : 1) pour maintenir l’attention des étudiants; 2) pour vérifier leur compréhension; 3) pour qu’ils développent des apprentissages plus nombreux et 4) de meilleure qualité; 5) et enfin, pour qu’ils développent des compétences transversales. Je ne reviendrai pas ici dans le détail les raisons invoquées. Simplement, pour résumer, donner un cours sans interruption pendant 2h, sans aucune interactivité ne sert pas à grand chose. L’attention de l’étudiant commence fortement à décliner au bout de 10mn et, assommé par tant de flux verbal, son activité cérébrale approche dangereusement le niveau de la mer (cf.Figure ci-dessous).

Plan de travail, de compétences et fiches de progrès Cela fait maintenant 2 ans que je vous parle de plans de travail C’est ma façon de fonctionner pour évaluer les élèves dans leur degré d’acquisition de compétences. Ce dispositif est passionnant car il évolue en fonction du groupe classe et de l’enseignant. Son gros point fort donc est qu’il n’est pas figé.

Grand Entretien avec Richard David Precht “L’école doit redevenir un lieu qui stimule l’esprit créatif et le bonheur d’exister” Patrice van Eersel L’homme est par ailleurs un passionné de sciences, notamment de neurologie. Une passion qui, curieusement, l’amène aujourd’hui à focaliser son attention sur l’école et la pédagogie. Et à proposer une véritable utopie éducative pour le XXIe siècle. Flipped classroom ou la classe inversée : l’utilisation de la vidéo pour substituer l’enseignement magistral Peut-être ce concept vous est-il familier, ou du moins vous en avez entendu parler à travers les branches? Sinon, voici un bref survol de ce qui depuis peu a fait son apparition sur les lèvres des enseignants des écoles primaires jusqu’aux professeurs des universités, et ce surtout dans le milieu anglophone. Qu’en est-il?

PROJET INITIAL - Clisthène Le projet initial a été rédigé en 2001/2002 pour présenter notre projet de Collège expérimental aux institutions de l’Education Nationale. Il est le résultat du travail de l’ensemble de l’équipe éducative, sous la direction de Jean-François Boulagnon et Géraldine Marty, les deux co-fondateurs de Clisthène. Plan du dossier Les principes – Préambule

Classe inversée : une proposition de définition "étendue" Comme beaucoup d'enseignants pratiquant la classe inversée, j'ai intégré quelques "incontournables" à cette pratique pédagogique. Ce qui m'amène à utiliser une définition "étendue" d'une classe inversée. #1 Classe inversée : une proposition de définition "étendue" De quoi s’agit-il ?

Source : site Wikipédia. Article écrit par plusieurs personnes, car c'est une encyclopédie libre et qui peut être modifier. La dernière modification a été faite le 27 octobre 2017 à 16:50. Cela peut rendre la pertinence plus ou moins fiable, selon la personne qui écrit l'article. Wikipédia n'est donc pas fiable à 100%. by paulineraynaud Nov 15

Related:  Pédagogie innovanteLa classe inverséeCLASSE INVERSEE`test 1021