background preloader

Le "data-journalisme" ou comment faire du journalisme avec les données

Le "data-journalisme" ou comment faire du journalisme avec les données
Le terme a fait son apparition il y a peu dans les discussions qui ont lieu autour des nouvelles formes journalisme. C’est de cela dont on parlait ici-même il y a quinze jours en recevant Pierre Romera et Olivier Tesquet d’OWNI. Ils nous ont expliqué comment ils avaient créé une application pour parcourir et classer les 400 000 documents de l’armée américaine en Irak que le site Wikileaks a mis en ligne. 400 000 documents qui décrivent au quotidien, sur plusieurs années, les interventions des troupes alliées en Irak, c’est une somme de données telle qu’elle n’a pas beaucoup de sens pour le lecteur. Créer une application qui donne du sens à ces données, c’est une des formes possibles du « data-journalisme », c’est la mise en commun de l’intention journalistique – transformer la donnée en information – et des aptitudes informatiques du développeur – qui peut programmer des outils de visualisation, de recherche. Et c’est cela qui va nous occuper pendant toute cette heure. Related:  Data journalisme

« Un datajournaliste n’écrit pas un article, il fait une visualisation interactive. » Interview de Caroline Goulard de Dataveyes | Data News Rencontre avec Caroline Goulard, fondatrice de Dataveyes, qui nous explique comment naît et se construit un travail de datajournalisme avec “l’atlas des partis politiques” co-brandé avec l’Express.fr. Data News: Comment es-tu tombée dans le datajournalisme et la datavisualisation ? Caroline Goulard : Il y a une transformation fondamentale de notre paysage informationnel et les data sont en train de prendre un rôle important dans notre univers d’information. Comment a commencé cette collaboration avec l’Express ? Une partie de mon équipe a eu la chance de pouvoir intégrer la rédaction web de l’express.fr pendant trois mois avec une mission assez générale sur le journalisme de données, sur la manière de valoriser les données éditoriales de la rédaction de l’express. Naviguez dans la nébuleuse des mouvements politiques en cliquant sur l’image Pourquoi ce sujet ? Comment on construit un article de datajournalisme comme celui-ci ? Je ne suis pas sûre qu’”article” soit le mot approprié.

Data Journalism : par où commencer (Part. 1/2) | L'Oeil Du Pirate Ce guide en deux parties présente des éléments de réponse aux développeurs et journalistes désireux de se lancer dans le monde du Data-Journalism . Pas question ici de produire un cours de programmation ou de base de données, ma démarche est plus celle d’un retour d’expérience sur les caractéristiques très précises de ce métier. Pour commencer, cette première partie s’adresse aux développeurs (mais ne partez pas, je serai doux). Vous vous en doutez peut-être déjà, il ne suffit pas de savoir coder pour faire du Data Journalism dans de bonnes conditions. 1. On le sait, par nature, développer nécessite d’être curieux : il faut en permanence recycler ses techniques et ses connaissances. Pour attendre ces objectifs, ne faites pas de détour : il faut jouer le jeu à fond, ne pas faire semblant, se plonger corps et âme dans votre sujet . 2. Oui, c’est vrai, ils adorent s’écouter parler. Quand les journalistes racontent une histoire, les designers l’illustrent et l’animent. 3. 4.

Ressources pour la classe Décryptage Cette série réalisée par le CLEMI en partenariat avec l’INA, propose une lecture et une interprétation d’archives télévisuelles. Les thèmes font écho à l’actualité du moment, invitent à réfléchir à l’évolution d’un genre ou renvoient à l’anniversaire d’un événement majeur. Lire la suite VidéosLe CLEMi vous propose divers formats pour travailler avec vos élèves : une rubrique "analyse de sujets de JT", en partenariat avec ARTE, une vidéo sur le montage en partenariat avec Telelibre, un jeu vidéo pour l’école... Lire la suite Le JT, toute une histoire L’histoire du journal télévisé de sa naissance en 1949 à aujourd’hui (documentaire réalisé par Jean-Claude Guidicelli, 74 min, INA, 2010). Pour travailler sur ce rendez-vous télévisuel incontournable, commandez aussi le DVD Apprendre la télévision: le JT (réalisation INA-CLEMI-CEMEA). Travailler sur des émissions de télévision et des vidéos documentaires en classe

FlowingData | Data Visualization, Infographics, and Statistics Quatre voies du datajournalism Le datajournalism ou journalisme de données, peut difficilement se résumer à un type de contenus ou à un type de démarche. Il requiert des compétences spécifiques, selon l'usage qui en est fait. J’ai eu l’impression, ces derniers jours, de répéter plusieurs fois la même chose à des personnes différentes (ce qui est un vrai plaisir quand il s’agit de datajournalism). D’où l’idée d’articuler ici ces quelques éléments récurrents. Photo CC par Ian-S sur Flickr Finalement, le datajournalism ou journalisme de données, peut difficilement se résumer à un type de contenus ou à un type de démarche. 1-COMPRÉHENSION : le datajournalism permet de mieux comprendre le monde. Pour cette visualisation des succès au box office américain depuis 1986, l’équipe du nytimes.com a particulièrement travaillé sur la forme des courbes, et leur couleur. Le datajournalism, c’est de la visualisation d’information. La datajournalism ne pourra donc pas se passer des compétences d’un interaction designer.

Guide d'utilisation pédagogique des médias sociaux Datavision, ou comment faire comprendre l'info en un clin d'oeil Le datajournalism, kesako ? Qu’est-ce que le datajournalism ? Une tendance émergente du journalisme qui consiste à interroger et faire parler des données brutes et souvent rébarbatives (statistiques, rapports, bilans), pour en extraire la substantifique moelle et en tirer une information inédite qui ait du sens. Le datajournalisme s’appuie en grande partie sur l’aspect visuel : il s’agit souvent de résumer l’information et le message en un graphisme, parfois interactif, qui en dit plus long que des centaines de mots. David McCandless est le nouveau pape de cette science à cheval entre graphisme et journalisme. Son champ d’investigation est aussi vaste que l’univers (nature, science, économie, religion, web, musique etc…) et va du plus futile (barbes et moustaches) au plus grave (Montée des eaux, combien de temps nous reste-t-il ?). La vidéo de présentation de "Datavision"

Data-Journalism : théorie et pratique - Pierre Romera Parcours Code depuis 10 ans. Langues parlées : Français, Anglais, HTML(5), PHP, Javascript, SQL, jQuery, Node.js, Sencha... Mai 2010 - Octobre 2011 : Directeur du développement d'OWNI. Mai 2010 - Présent : data-journalism (Wikileaks, RFI, France24, NouvelObs, Le Monde Diplomatique, Slate...). Sommaire Trois métiers, une discipline Par data-journalism on parle plus d'une discipline que d'un métier. Un data-journalist ce n'est pas quelqu'un qui sait tout faire ! Cette discipline suppose la combinaison de 3 compétences : Le rôle des designeurs Leur rôle est assez proche d'un travail de design classique. Ils peuvent toutefois s'appuyer sur des compétences singulières. Pour le Data-Journalism, les designeurs s'intéressent : À la visualisation de données en collaboration avec les développeurs. En France, WeDoData se spécialise dans le design d'information. Le rôle des développeurs Parmis les développeurs comme dans tous les métiers de l'informatique, il y a des spécialistes. Le rôle des journalistes

Semaine de la presse: introduction aux médias Si François Régis Hutin, fils du fondateur de "Ouest-France" Paul Hutin-Desgrées, est le président du directoire du quotidien régional "Ouest-France", il n’en est plus, officiellement, le propriétaire. "Ouest-France" (le quotidien le plus lu en France) appartient en effet au groupe Sipa – Ouest France, lui-même propriété de… l'Association pour le soutien des principes de la démocratie humaniste ! Une association de type loi de 1901, fondée en avril 1990,voulue par François Régis Hutin, pour mettre son journal à l'abri d'un rachat : "Cette association est la gardienne du temple. Le temple, c'est l'esprit du journal." "Nous sommes une association à but non lucratif et ne distribuons pas de dividendes. L’association est présidée par Jacques Duquesne.

Mag’Centre : Un nouveau « pure player » de l’info voit le jour en région Centre Baptisé tout simplement Mag’Centre, un nouveau magazine d’information en ligne a fait son apparition sur la Toile depuis le 9 février. Son ambition : élargir et approfondir la couverture éditoriale des événements et des temps forts de l’actualité de la région Centre. Ancien grand reporter au quotidien régional La République du Centre, le fondateur de Mag’Centre, Christian Bidault donne clairement le ton de ce nouveau support numérique : « Mag’Centre s’adresse à une clientèle que ni l’offre papier existante, ni l’offre en ligne en région Centre ne satisfont complètement. La crise de la presse papier est économique mais aussi une crise de l’offre éditoriale ». Ni rouge, ni bleu, ni rose, ni vert, ni bleu-blanc-rouge ! Un journaliste chevronné à l’initiative de Mag’Centre Christian Bidault sait de quoi il parle. Couvrir l’actu locale autrement Mag’Centre, un regard différent sur l’actualité de la Région Centre Un pari insensé ? Afficher Pure-Players locaux français sur une carte plus grande

MediaWiki L'éducation aux médias dans le second degré Dans les établissements du second degré, l’éducation aux médias repose principalement sur la volonté d’aider les élèves à développer leur jugement et leur esprit critique et citoyen.Les activités et supports proposés permettent de se familiariser avec les langages médiatiques et d’axer la réflexion sur ce thème de prédilection qu’est la liberté de la presse. Les enseignants documentalistes, les professeurs de français et d’histoire géographie sont les plus nombreux à s’impliquer dans l’éducation aux médias et, plus d’une fois sur deux, leur intervention au sein de la classe est conjointe.La presse écrite, quotidienne, nationale et payante est utilisée en priorité, mais, de manière générale, les professeurs restent demandeurs de plus d’outils, de supports et de conseils d’utilisation pédagogique des médias, nécessaires selon eux pour optimiser ces effets qu’ils constatent le plus souvent chez leurs élèves : découverte de la diversité de la presse et ouverture sur le monde.

Violences pénitentiaires au Centre de Détention de Roanne. Vidéo tournée le 4 juillet 2012 au centre de détention de Roanne à l’insu de l’administration pénitentiaire, et suivie d’une lettre explicative écrite par des prisonniers, témoins de la répression du mouvement de protestation. Bavure péni­ten­tiaire au Centre de déten­tion de Roanne Mercredi 4 juillet 2012, quatre déte­nus ont refusé la remon­tée de pro­me­nade pour pro­tes­ter. Les reven­di­ca­tions por­taient sur une modi­fi­ca­tion des horai­res de pro­me­nade et sur toutes les pré­cé­den­tes reven­di­ca­tions publiées le 25 avril 2012 par les déte­nus de Roanne.A 18h45, les quatre déte­nus refu­sent de remon­ter en cel­lule et deman­dent à être entendu dans un esprit paci­fi­que. Nous, déte­nus de Roanne, attes­tons avec une vidéo à l’appui de la non-vio­lence de ces reven­di­ca­tions légi­ti­mes et récla­mées par l’ensem­ble des déte­nus et de la vio­lence extrême de l’admi­nis­tra­tion péni­ten­tiaire sur ces quatre déte­nus. Les déte­nus de Roanne.

Séances sur la fiabilité de l’information, Wikipedia & les sites Canulars La séance a été menée l’an dernier en atelier avec des Terminales STG pour la préparation à la partie « étude » de l’épreuve pratique de spécialité en Terminale (son évaluation à l’oral porte entre autres sur les notions de pertinence et fiabilité de l’information) et en classe entière avec des élèves de Première STG dans le cadre de leurs cours de communication (mais elle pourrait s’adapter pour d’autres publics à mon avis, même collège), et quelques liens qui peuvent aider. Je ne pense pas qu’il faille rejeter le travail sur les sites ou les pages « bidon » et autres canulars, ça se révèle assez efficace sur le moment, ça a le mérite de faire réagir les élèves, de les faire se poser des questions (« quand même, c’est un peu gros, non ? c’est vrai ?!! pas possible !!! Exemple de séance Le moyen choisi pour faire passer cette idée, a été d’amener les élèves, à partir d’une prise de notes sur des sites présélectionnés, à réfléchir sur les objectifs des auteurs. Le choix des sites

Related: