background preloader

Voici comment les jeunes français consomment de l'information sur Facebook

Voici comment les jeunes français consomment de l'information sur Facebook
Temps de lecture: 7 min Facebook est devenu un lieu central des activités culturelles, informationnelles et communicationnelles sur internet. Au troisième trimestre 2016, d’après les chiffres communiqués par Facebook, il y aurait 30 millions d’utilisateurs actifs mensuels en France dont 24 millions sur le mobile (et 20 millions d’utilisateurs actifs quotidiens). L’exposition à l’information peut y être volontaire (abonnements à des pages médias) ou accidentelle: un ami qui interagit avec un contenu d’actualité (like, partage, commentaire) et donc nous y expose dans notre fil d’actualités, ou alors un groupe auquel on est abonné qui va poster un contenu et/ou chercher à en discuter. Pour cela, nous avons diffusé un questionnaire et mené des entretiens qualitatifs auprès de 18-24 ans, une population fortement connectée qui est en train de construire ses propres pratiques numériques. Les pratiques d’information des 18-24 ans S’informer avec les réseaux socionumériques Conclusion Related:  mémoire suite

Internet a-t-il tué le journalisme ? Le journalisme en ligne a-t-il signé la mort de l’information originale ? L’économiste Julia Cagé s’est associé aux chercheurs de l’INA Nicolas Hervé et Marie-Luce Viaux pour sonder le taux de copié-collé des contenus publiés en ligne par différents médias, que ce soit les sites web des journaux papiers, les médias exclusivement numériques, ou bien les sites des radios et télévisions. En plus des chiffres désastreux qui montrent à quel point les médias en ligne se copient entre eux, L’information à tout prix questionne aussi la réactivité des médias par rapport à un événement, la notion de réputation sur internet, et l’importance du nombre de journalistes dans une rédaction par rapport au nombre d’articles originaux produits. Le journalisme en ligne, un journalisme réactif Si le journalisme en ligne a bien un avantage, c’est sa réactivité. Un cinquième des articles en ligne sont 100% originaux Et comment fait-on pour reprendre si vite une information ? Mediapart, le modèle idéal ?

Vers le veganisme informationnel Ce régime commence par un gros mot : acrasie. L’acrasie consiste à « connaître ce qui est le meilleur et ne pas le faire, bien qu’on le puisse, et faire le contraire », établit Socrate dans Protagoras. L’acrasie consiste à être « vaincu par le plaisir » et à « ne pas faire ce que l’on connaît être le meilleur ». En somme, l’individu cède à quelque chose d’agréable dans l’immédiat alors que cette chose sera ultérieurement source de désagréments. La faute à qui ? Selon le philosophe, ceux qui se disent vaincus par le plaisir font seulement un mauvais calcul : ils soupèsent mal l’agréable et le désagréable résultant de l’action. La faute à l’individu, donc… Mais cela suppose que l’individu possède toutes les clés pour juger (et choisir in fine la mauvaise), donc dispose de son libre arbitre et d’informations fiables. L’ignorance alimentée par les Fake news Les électeurs ayant penché pour le populisme ont-ils exercé leur (réel) libre arbitre ? Et le média snacking paraît. (c) ill.

Is it time to completely rethink fact-checking? – Poynter The basic format of political fact-checking is identical the world over: Start from a widely circulated claim by a public figure, then rate the truthfulness of its objectively verifiable components. Tom Rosenstiel, executive director at the American Press Institute, thinks it may be time to rethink this model. Local newsrooms especially, he suggests, should make “the key unit of fact-checking not a claim or a fact, but an issue.” The most obvious reason fact-checkers start from claims is that they are newsy statements made by powerful people that go on to shape news cycles, campaigns and public policy. In this sense, claim-centric fact checks are an instrument for accountability as well as of verification. Besides, fact checks in this format are straightforward for readers to digest and can be easily collected into a broader reference for each politician. Related Training: Fact-Checking: How to Improve Your Skills in Accountability Journalism So there's some history here to consider.

Décodex : notre kit pour vérifier l’information à destination des enseignants (et des autres) « Le Monde » s’engage dans l’éducation à l’information en mettant à disposition des contenus pédagogiques pour tous. Avec le Décodex, nous vous proposons de nombreux outils pour vérifier l’information en ligne. Nous souhaitons également apporter de nombreux conseils pratiques pour permettre à tous de s’interroger sur les informations qui circulent sur Internet. Il s’agit d’une démarche active d’éducation à l’information, que Le Monde souhaite porter auprès de ses lecteurs, mais aussi dans les classes, par le biais d’interventions en concertation avec des enseignants, ainsi que la mise à disposition de contenus pédagogiques pour tous. Lire : « Le Monde » s’engage dans l’éducation à l’information Nous publions, à ce titre, un document qui compile de nombreux conseils utiles, illustrés par des dessins, cas pratiques et exercices. Ce document n’a pas la prétention d’être exhaustif ou adapté à tous les usages. Vous pouvez télécharger le kit du Décodex en cliquant ici.

Google and Facebook Can’t Just Make Fake News Disappear Increasingly, I’m frustrated by (and often antagonistic toward) the emergent narrative about how to address so-called “fake news.” My anger is growing, not only because as I write this I’m almost 10 months pregnant and grouchy, but also because I see the possibility of well-intended interventions backfiring. I understand why folks want to do something now — there’s a lot of energy in this space, and the underlying issues at play have significant consequences for democracy and society. Yet what’s happening at this present moment is not actually new. It’s part of a long and complicated history, and it sheds light on a variety of social, economic, cultural, technological, and political dynamics that will not be addressed through simplistic solutions. Racing to implement Band-Aids may feel good, but I worry that such an approach creates a distraction while enabling the underlying issues to flourish. Follow Backchannel: Facebook | Twitter What is “Fake News?” Problematic Solutionism

Can trust in the news be repaired? Facebook, Craig Newmark, Mozilla and others are spending $14 million to try – Poynter A global coalition of tech leaders, academic institutions, nonprofits and funders, including Facebook, Mozilla and Craigslist Founder Craig Newmark, on Monday announced a $14 million initiative to combat declining trust in the news media and advance news literacy. The News Integrity Initiative, which will be administered by the CUNY Graduate School of Journalism, will unite an initial group of 19 organizations and individuals around the world to make journalism more informative and help news consumers understand it better. Notable among the list of funders is Facebook, the social network where much of the world's news consumption occurs. Facebook recently launched a journalism initiative that included an outreach campaign to newsrooms across the U.S., and its participation in this project marks its latest contribution to the news industry since a tide of fraudulent stories inundated its platform during the run-up to the 2016 election. The new project has a tough road ahead.

Isabelle Falque-Pierrotin «Nos choix de société ne doivent pas être dictés par les algorithmes» En 1974, le Monde provoquait l’émoi dans l’opinion publique en révélant l’existence de «Safari», un projet gouvernemental qui visait à interconnecter l’ensemble des fichiers nominatifs de l’administration française. Quatre ans plus tard naissait la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil), chargée de veiller à la protection des données personnelles. En près de quarante ans d’exercice, le périmètre de l’institution n’a cessé de s’étendre, à mesure que le numérique pénétrait tous les domaines d’activité et que l’innovation s’accélérait. Pourquoi soumettre les algorithmes à la question éthique ? La loi pour une République numérique a chargé la Cnil d’une mission de réflexion sur les enjeux éthiques liés au numérique. Comment avez-vous organisé ce débat ? Nous avons contacté plusieurs organisations pour leur proposer de «co-construire» ce débat avec nous (1). Quel bilan avez-vous tiré de la première journée de débats ? Bien sûr. Amaelle Guiton

S'informer à l'ère du web Charte déontologique - cFactuel Contexte : Depuis la loi de novembre 2016, chaque entreprise de presse doit disposer d’une charte déontologique à partir du 1er juillet 2017. Aucune sanction - pénale comme financière - n’est encourue en cas de non mise en place de la charte. La loi de novembre 2016 crée un droit d’opposition pour les journalistes. La loi ne donne pas obligation de la publier. Partie 1 : Principes généraux cFactuel est édité par cFactuel SAS, et reconnu service de presse en ligne sous le n° 0318 W 93023. Sa vocation première est, à travers le travail de ses journalistes, de délivrer une information de qualité, équilibrée, vérifiée et digne de confiance à ses lecteurs. 1/ Objet de la charte La présente charte a pour objectif de préciser les engagements, devoirs et principes qui régissent le fonctionnement de cFactuel. cFactuel juge ces conditions indispensables à son bon fonctionnement. 2/ Adhésion au Spiil 3/ Indépendance de l’entreprise Partie 2 : Éditorial 1/ Renouvellement

Désinformation des médias: une totale malhonnêteté intellectuelle - PEUPLE DE FRANCE La manipulation de l’information par les groupes de pression dominants n’a jamais été aussi massive et efficace. Malgré l’apparente diversité des médias, il n’y a plus guère de journaux d’opinion, mais des organes concurrents, dépendant de leurs financeurs directs ou indirects et employant des journalistes formés dans le même moule. C’est donc la ressemblance qui l’emporte sur la différence. Ce sont donc les mêmes événements qui vont être mis en exergue, et les mêmes qui vont être passés sous silence, la même fausse nouvelle qui sera publiée, et oubliée quand son démenti, lui, n’aura pas l’honneur de la presse. Or, le procédé est fréquent. N’étant pas lié au Front national, je me fais un devoir de donner un exemple qui le touche dans la personne de sa présidente. Ces exemples doivent nous inciter chaque matin à un exercice. Christian Vanneste Homme politique bvoltaire.fr

Clips, la nouvelle application vidéo d'Apple qui va donner des sueurs froides à Instagram et Snapchat. On avait plutôt l’habitude de voir Instagram et Snapchat s’écharper sur le format des vidéos virales jusqu’à présent. Apple vient siffler la fin de la récréation avec sa nouvelle application Clips. La marque à la pomme reprend sa tradition d’innovation de rupture. Il y a eu un avant et après iPhone, gageons que l’application Clips sera un « gamechanger » dans le domaine de la vidéo virale. Peut-être que mes termes sont un peu trop excessifs, après tout Apple a déjà des outils de création vidéo et d’édition disponibles sur iOS me direz vous, et vous n’aurez pas tort. De iMovie à la mise en diaporama de photos ou de vidéos, on compte plusieurs outils, mais la synchronisation de vidéos et de pistes sonores pour en faire un clip peut paraître difficile à maitriser pour certains. Pour cela maintenez le bouton d’enregistrement pour capturer ce que vous désirez, enlevez, répétez selon votre besoin.

Médias de masse : Désinformation et manipulation du peuple (documentaire) - WakeUp Info Médias de Masse et audiovisuel, est une enquête documentaire (0h47) sur la réalité du monopole, de la manipulation, désinformation et corruption, de la télévision qui est la plus grande arme de manipulation massive, mais également des médias comme la radio, la presse papier, et leurs sites internet. Dans notre société actuelle, nous sommes inondés et submergés par un flot d’informations provenant d’une vaste panoplie de sources médiatiques, lesquelles servent toutefois généralement de puissants intérêts, ainsi que les individus qui les possèdent. Dans notre pays, la plus grande partie des médias est donc détenue par cinq empires financiers : Bouygues, Dassault, Lagardère, Bertelsmann, et Vivendi-Universal. Les principales sources d’information, télévision, radio, presse papier, et leurs sites internet, destinées à la consommation publique ou officielle, comprennent les médias dominants, les médias alternatifs, les Universités, et les sociétés de réflexion nommées les think-tanks.

Related: