background preloader

Les adolescents, une génération hyper connectée en présentiel comme en virtuel

Les adolescents privilégient les rencontres en présentiel. Ils se sentent plutôt bien dans leur peau et aspirent à devenir des adultes. Voilà deux des constats du dernier « baromètre Bien-être des adolescents » réalisé par Ipsos Santé pour la fondation Pfizer. L’étude porte sur 807 adolescents de 15 à 18 ans et 822 adultes de 25 ans et plus interrogés par Internet. Par rapport à 2011, 71 % des adolescents déclarent se sentir bien à l’école (+ 8 %). 73 % se déclarent satisfaits de ce qui leur arrive en 2012 (+ 6 %). 25 % se sentent mal dans leur peau, un chiffre non négligeable mais qui accuse une diminution de 8 % par rapport à l’année passée. Un décalage important entre le sentiment des adolescents et l’impression des adultes 74 % des adultes jugent que les adolescents sont mal dans leur peau, soit un chiffre trois fois supérieur à la réalité. 73 % des adolescents déclarent avoir envie de devenir adultes. Les parents, ces personnes dont ils ont le plus besoin

http://www.informer-autrement.fr/?post/2012/04/10/Les-adolescents-une-generation-hyper-connectee-en-presentiel-comme-en-virtuel

Related:  Données Jeunes et pratiques numériquesTéléphone portable et comportement social des jeunesBazar temporaire 22

Les 15-24 ans, accros à leur PC d'après une étude Microsoft Au sommaire : Devenu un des cadeaux incontournables de Noël 2011 (+8% des ventes selon GfK), le PC est l’écran que les Français préfèrent, et notamment les Digital Natives (15-24 ans). Qu’ils soient lycéens, étudiants ou démarrant dans la vie active, les ¾ déclarent ne pas pouvoir se passer de leur PC, au point même, s’ils devaient ne garder qu’un seul écran, d’affirmer que ce serait celui-ci. La « nomophobie », ou la peur panique de se retrouver sans téléphone portable Pendant un déjeuner avec une amie, Russell Clayton, doctorant à l’université du Missouri, a la surprise de voir sa convive le laisser précipitamment parce qu'elle a oublié son téléphone portable. Interloqué, il a l'idée de se pencher sur le sentiment de manque, voire de peur, qui habite certaines personnes lorsqu'elles sont séparées de ces petits objets devenus visiblement indispensables. Le téléphone portable est devenu "une extension de nous-même", à la manière du sonar de certains animaux, si bien qu’on peut parler d’"iSelf", de "soi connecté".Privé de son mobile, la personne souffrant de "nomophobie" a l’impression d’avoir perdu une part d'elle-même, et cela "peut avoir un impact négatif sur ses performances mentales".

Equipement et pratiques numériques des 15-24 ans en France : montée en puissance des smartphones Médiamétrie a publié ce jour une étude commandée par Microsoft à propos de l’équipement et des pratiques numériques des jeunes de 15 à 24 ans (8 millions de personnes dans notre pays) en prenant en compte un échantillon représentatif de jeunes internautes en France (1500 individus interrogés du 24 février au 5 mars 2012). Nous indiquons ici quelques résultats significatifs de cette enquête. Le smartphone de plus en plus utilisé et apprécié Journées mondiales sans téléphone portable : pour nos ados, un téléphone "c'est comme une mini-télé" La 17e édition des journées mondiales sans téléphone portable a lieu lundi 6, mardi 7 et mercredi 8 février. L'occasion de décrocher de l'écran de nos mobiles. Mais cet objectif n'est pas toujours facile à atteindre, puisque six Français sur dix consultent leur mobile dans la première heure qui suit leur réveil, révèle une étude du cabinet Deloitte. Les jeunes n'échappent pas à cette tendance.

Les technologies, outils de socialisation des ados? Facebook, Twitter, smartphones... Les ados sont "hyperconnectés". Omniprésentes dans la vie de ces "digital natives", les techniques de l'information et de la communication (TIC) sont-elles pour autant néfastes? Si, intuitivement, la réponse est "oui", de récentes études avancent le contraire.

Téléphone portable : les Français de plus en plus accros En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous permettre de partager du contenu via les boutons de partage de réseaux sociaux, pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts et pour nous permettre de mesurer l'audience. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies Élections 2017 Rechercher un résultat Téléphone portable : les Français de plus en plus accros Trente ans après l'apparition des premiers téléphones portables, une étude démontre que nous avons avec cet appareil une relation très fusionnelle.

Les comportements médias des moins de 20 ans détaillés par Junior Connect’ d’Ipsos MediaCT La nouvelle étude Junior Connect’ (voir archive) qui révèle l’ensemble des comportements des moins de 20 ans a été présentée hier au marché. L’étude, impulsée par Bayard-Milan et Disney Hachette Presse, souhaite faire le contour complet de la tranche d’âge tant au niveau des comportements que de la consommation. «Les jeunes ne vivent pas dans une bulle» précise Ipsos. Dès leur plus jeune âge, ils sont préoccupés par la pauvreté et la violence. Le premier de leur rêve est «d’avoir un travail intéressant» pour 43% des 7-12 ans et pour 65% des 13-19 ans. Les ados et le portable, un phénomène de société La co-auteure de "Portable, la face cachée des ados", était l'invitée du Soir 3 ce vendredi 3 février. Cette enquête passe au crible ce phénomène de société. Le portable s'est imposé dans la vie des adolescents de plus en plus tôt par son aspect ludique, "notamment à travers des applications comme Snapchat ou même Instagram, qui permettent d'ajouter des filtres, des petits stickers, de sublimer son image, de s'amuser", souligne la journaliste Céline Cabourg, avant d'ajouter que le portable a aussi un aspect affectif : "C'est un peu le nouveau journal intime qu'on utilisait avant". Ce portable est pour les ados multifonctions.

Junior Connect’ : Junior correct ? 26 janv. 2012 - L’étude annuelle Junior Connect’ d’Ipsos MediaCT, nous parle d’un temps que les plus de 20 ans ont très envie de connaître. Junior Connect’ dissèque notamment les comportements de consommation de la jeunesse actuelle en matière de médias.

Related: