background preloader

CRDP de Lorraine: D’une identité d’emprunt à une identité construite

CRDP de Lorraine: D’une identité d’emprunt à une identité construite

http://www.cndp.fr/crdp-nancy-metz/videos/dune-identite-demprunt-a-une-identite-construite-comment-passer-du-copier-coller-a-un-travail-personnel.html

Related:  Pratiques des jeunesvideoauto-formationMémoire

Culture et pratiques numériques juvéniles : Quels usages pour quelles compétences ? 1Dans les sociétés contemporaines, les technologies de l’information et de la communication (TIC) modifient en profondeur les rapports qu’entretiennent les individus entre eux, aussi bien dans leur vie professionnelle que dans leur vie personnelle. Les jeunes générations semblent vivre ces mutations de manière plus rapide et plus intense que les autres classes d’âge. Entre 12 et 17 ans, les adolescents passent en moyenne 16 heures sur internet chaque semaine, contre 14 heures devant la télévision (Crédoc, 2010). Ils sont ainsi, avec les cadres, les seules catégories à consacrer plus de temps à internet qu’à la télévision. Ce sont également les 12-17 ans qui détiennent le taux d’équipement en ordinateurs le plus élevé (96 %), davantage que les 18-24 ans (89 %) et les autres classes d’âge. Dès leur plus jeune âge, les enfants apprennent à utiliser les technologies du quotidien : télévision, console de jeux, ordinateur, internet, téléphone mobile, etc.

Autonomie et initiative : comment le professeur documentaliste peut-il accompagner les élèves ? Actes des 6èmes rencontres Savoirs CDI « L’autonomie n’est pas un don ! », disait Philippe Meirieu. Issu du grec « Auto-nomia », l’autonomie est la faculté d’agir par soi-même en se donnant sa propre loi. Pour Condorcet, l’autonomie de l’intelligence est la condition par excellence de l’égalité et de la liberté. Les fondements de la littératie numérique Introduction De nos jours, on dit souvent que les jeunes sont « les enfants du numérique » en raison de leur apparente facilité à utiliser tous les outils technologies. On le comprend aisément : les jeunes Canadiens vivent dans un monde interactif, une culture numérique « sur demande » où ils ont accès aux médias à toute heure et en tout lieu, à volonté. La messagerie instantanée, le partage de photos, les messages texte, les réseaux sociaux, la vidéo en continu et l’Internet sans fil – dans tous ces secteurs d’activité, les jeunes ont pris les commandes et créer une nouvelle façon de « vivre » et de naviguer sur le Net. Il faut donc se poser la question suivante : mais qu’est-ce , au juste, que la littératie numérique ?

Littérature jeunesse : des blogs pour s’y retrouver Quand il s’agit de trouver un livre pour des enfants ou des adolescents, pour un cadeau ou pour le faire découvrir à des élèves, on peut aimer décortiquer les récents palmarès des meilleures ventes sur internet ou les sages listes validées par l’Éducation nationale. Mais on peut aussi préférer des avis personnels, des coups de cœurs de lecteurs passionnés qui auront vraiment lu le livre en question, et le monde des blogs littéraires s’ouvre alors, foisonnant et joyeux, plein de promesses de belles découvertes sur des blogs originaux. Ils regorgent de critiques de livres : des albums pour les tout-petits jusqu’aux romans pour jeunes adultes (Y. A, Young Adults dans le jargon), et comptent fréquemment des rubriques livres adultes aussi. Même si certains partenariats existent avec des éditeurs, les critiques restent libres et ouvertes, et mettent en avant les points forts comme les points faibles des ouvrages, au contraire des sites purement publicitaires.

Vers de nouveaux maîtres de l’hyperdocumentation - A.P.D.E.N. (ex FADBEN) - Association des professeurs documentalistes de l’Éducation nationale Vers de nouveaux maîtres de l’hyperdocumentation La maîtrise de l’information est devenue une expression désuète, tant maîtriser devient illusoire face à une complexité informationnelle et technique. Néanmoins, cette maîtrise doit s’incarner dans la figure de nouveaux maîtres et de nouveaux processus de transmissions des savoirs et des compétences. Il ne s’agit pas de concevoir le maître comme seul dépositaire du savoir qui dispenserait progressivement ce qu’il sait à ces élèves ou étudiants. Même si certains aspects de la fonction magistrale ne sont pas à rejeter, car ils demeurent toujours importants du fait de pouvoir incarner une forme de confiance et une maturité à laquelle l’élève peut se fier, il est évident que les nouveaux maîtres se doivent d’incarner d’autres fonctions.

CRDP de l'académie de Besançon : Travail collaboratif Dans un rapport récent de l'OCDE, François Taddei revient sur certaines de ses idées et propose un nouveau modèle d'éducation dont les notions de créativité, d’adaptabilité et de collaboration. Le rapport complet n’est disponible que dans sa version anglaise, mais le billet de Bruno Devauchelle comprend une traduction libre de quelques-unes de ses recommandations. Recommandations pour enseignantsEtre disponible pour les enseignants quand ils ont besoin de retour sur leurs idées.

Être artiste à l'époque d'internet, est-ce forcément plagier ? La semaine dernière, l’annonce de la condamnation pour plagiat de Robin Thicke et Pharrell Williams, jugés coupables d’avoir copié Got to give it up de Marvin Gaye dans leur tube de 2013 Blurred Lines, mettait le monde de la musique en émoi. Dans le domaine des arts visuels également, les procès pour plagiat se sont succédés : parmi eux, Valentin Carron, accusé d’avoir copié une statue d’un artiste suisse décédé sans en mentionner le nom, ou encore Luc Tuymans, condamné pour avoir basé un tableau sur le portrait d’une photojournaliste. Alors que le partage des images via les réseaux sociaux est devenu une pratique quotidienne, ces procès révèlent le trouble qu’introduit internet dans la définition de l’auteur et de l’œuvre originale.

Plus de 50h de vidéo sur les usages du numérique dans l’éducation Vous trouverez ci-dessous plus de 50 heures de vidéo des experts du moment sur les questions du numérique dans l’éducation : Cultures numériques Culture numérique par Hervé Le Crosnier, CEMU Université de Caen, 2012 (16h)Les nouvelles technologies : révolution culturelle et cognitive par Michel Serres, INRIA, 2007 (1h)L’humanisme numérique par Milad Doueihi, ESEN, 2013 (1h)L’innovation et le numérique par Michel Serres, Université Paris 1, 2013 (1h)

CULTURE NUMÉRIQUE : 21 Le Web des données - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Normandie CULTURE NUMÉRIQUE : 21 Le Web des données « Free raw data » s'exclammait Tim Berners-Lee lors de la conférence TED en janvier 2009. Le message est passé, depuis le Président Obama qui impulse la création d'un site de données publiquesdataz.gov jusqu'aux scientifiques qui travaillent à publier leslots de données issus de leurs expériences. Le web des données rencontre l'internet des objets, dans lequel un nombre de plus en plus importantd'appreils sont connectés à l'internet et inonde celui-ci de données, notamment de géolocalisation, de traces d'usage, d'identification,...

Ecrire avec le web. Prezi Dans la profusion de nouveautés du Web, il y a incontestablement beaucoup d’outils intéressant mais peu qui semblent révolutionnaires. Il y a eu Google pour la recherche, Wikipédia pour l’intelligence collective Netvibes pour l’agrégation, Twitter pour vibrer en temps réel. Et maintenant y a-t-il Prezi ? Prezi, kezaco ?

Domaine public : créer avec les oeuvres qui nous appartiennent Depuis le 1er janvier, en toute discrétion, les peintures de Kandinsky, Munch et Mondrian, "Carmen" par la Callas, ainsi que les oeuvres de Romain Rolland ont rejoint le domaine public. Cette année, les oeuvres de 31 nouveaux artistes sont désormais accessibles à tous, sans avoir à s'acquitter de droits d'auteurs. Et ça se fête ! Jusqu'au 31 janvier se tient le 1er festival du domaine public. Que faire avec ces oeuvres qui nous appartiennent ? Diffusion, remix, mashup, ces termes contemporains décrivent des réalités aussi anciennes que la création.

Related: