background preloader

Veille et Analyses de l'ifé

Veille et Analyses de l'ifé
Dossier de veille de l'IFÉ : La coopération entre élèves : des recherches aux pratiques N° 114, décembre 2016 Auteur(s) : Reverdy Catherine Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : À l’heure où le travail en équipe, l’intelligence collective et le travail collaboratif en projet sont ancrés dans le monde du travail, que les idées de collectifs citoyens, de fablabs et d’échanges de savoirs se développent, que se passe-t-il à l’école ? Ce Dossier interroge la manière de mettre en œuvre la coopération dans les classes, à l’appui des recherches en éducation. Côté enseignement, pour mettre en place cet apprentissage coopératif, l’enseignant.e peut organiser les situations de coopération selon différentes modalités qui dépendent des objectifs d’apprentissage visés : ce peut être le tutorat, où un.e élève est expert.e, l’autre novice ; ou encore l’aide spontanée entre les élèves, pour pallier les difficultés ponctuelles. Abstract :

http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=114&lang=fr

Related:  CafipemfOutils collaboratifscoopérationTravail collaboratifboite a outils pedago

26 courtes vidéos : L'EDUCATION EN QUESTIONS 26 films de 13 minutes chacun... Chaque film croise les apports d'une grande figure de la pédagogie avec les questions que se posent au quotidien les praticiens de notre temps. Repères historiques, questions philosophiques et travaux pédagogiques avec des élèves tissent ainsi un "paysage réflexif" qui permet de s'interroger sur les grandes questions de l'éducation et la manière de les affronter aujourd'hui à la lumière de l'histoire de la pédagogie... Ainsi, dans chaque film, on "entre" dans l'oeuvre d'un ou d'une grande pédagogue (sans prétendre, bien sûr, être exhaustif), on voit travailler des maîtres et des élèves sur des thématiques qui se réfèrent à leurs apports et on s'interroge sur les principaux défis éducatifs...

La coopération en classe : pourquoi ? comment ? (les apports de la recherche) Une vidéo de Syn Lab L’être humain est un être social qui se définit par les interactions avec les autres et avec son environnement. Le cerveau est précablé pour la sociabilité. Nous sommes mus par deux aspirations complémentaires : le désir d’être soi et le désir d’être avec autrui. Projet d’espace classe – Evolution Classe Grâce aux témoignages et pratiques de Eric Hitier, professeur des écoles, et de Bruno Vergnes, professeur de collège, ainsi qu’aux partages de ressources sur Twitter de Michèle Drechsler, IEN TICE, je me suis lancée avant la rentrée dans une réflexion autour de l’espace de ma classe. Vous trouverez des liens vers ces personnes ressources en bas de cet article. Je vous livre cet article au stade « projet », car, même si tout est plutôt prêt au niveau matériel dans la classe, j’attends d’investir cet espace avec mes élèves pendant un temps pour publier des photos. Je ne sais pas comment mes propositions seront vécues et nos premiers conseils de classe feront certainement évoluer ce que j’ai maintenant envie de leur proposer. Pour construire ce modèle je me suis servie de la solution en ligne Kozikaza, qui permet de réaliser et partager gratuitement des plans en 2 et 3D. J’ai légendé ensuite le plan avec Skitch, un outil de capture et annotation d’images.

« Est-ce qu’on peut travailler en équipe? » Cette question familière aux oreilles des enseignants suscite également l’intérêt des chercheurs. Les élèves apprennent-ils mieux avec d’autres pairs? Cet article propose un survol de certaines connaissances issues de la recherche à propos de l’apprentissage coopératif. L’apprentissage coopératif (cooperative learning) consiste à travailler en petit groupe (dyade, groupe de 2 à 5 élèves ou groupe-classe) à l’atteinte d’un même but, en vue d’optimiser l’apprentissage de chaque membre de ce groupe (Salvin, 2010). L’enseignant peut organiser les groupes de travail coopératif de sorte que les interactions soient plutôt symétriques (lorsque les compétences des élèves sont semblables) ou plutôt asymétriques (lorsque les degrés de compétence des élèves sont différents).

Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei Paris Innovation Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Or il y a d’autres formes d’intelligence, comme la résolution de nouveaux problèmes. Par exemple, dans les start-up, les hackerspace ou encore les communautés d’informaticiens, les participants sont jugés sur leur capacité à faire quelque chose que les autres n’avaient pas fait jusque-là, ce qui est très différent de faire la même chose que d’autres ont déjà fait mais plus vite. La troisième forme d’intelligence, encore supérieure aux deux autres, est la capacité à définir soi-même un problème.

Bibliographie sommaire sur les outils de formation André De Peretti, Jean-André Legrand, Jean Boniface, Techniques pour communiquer, Hachette Éducation 1994. La référence en matière de dispositifs de formation. Ce livre est toujours une mine d’idées et devrait faire partie de la bibliothèque de tout formateur. Cet ouvrage sur le site de l’éditeur André De Peretti, Jean-André Legrand, Jean Boniface, Encyclopédie de l’évaluation en formation et en éducation, ESF 2005. Par les mêmes auteurs, il s’agit d’une nouvelle version du livre précédent.

Participer à votre premier MOOC en janvier 2017 - Prim à bord MOOC : COOPÉRER ET CRÉER AVEC SES ÉLÈVES, MISSION POSSIBLE ! sera lancé le 4 janvier 2017. Ce MOOC (Massive Open Online Courses) est proposé par l’association Synlab qui a obtenu une reconnaissance officielle d’intérêt public avec le label « la France s’engage ». L’intérêt de ce type de formation est de pouvoir réfléchir en réseau, d’apprendre à apprendre et d’expérimenter librement dans sa classe. Une fois l’inscription faite vous pouvez profiter des ressources et suivre à votre rythme le déroulement de la formation. A tout moment, vous pouvez solliciter des tuteurs ou d’autres enseignants sur les questions que vous vous posez.

S. Connac : Construire la fraternité en classe Il arrive d’entendre des enseignants, des parents, des animateurs se plaindre que la jeunesse ne respecte plus les règles. Ce n’est pas nouveau : « Les élèves n'ont cure de leurs professeurs, pas plus que de tous ceux qui s'occupent d'eux ; et, pour tout dire, les jeunes imitent les anciens et s'opposent violemment à eux en paroles et en actes. » (Platon, La République, 563 a). Mais construire une classe sereine et fraternelle est possible, quels que soient les élèves accueillis. Mais cela ne va pas de soi. Présenter les règles, les expliquer et aller jusqu’à faire signer, ne suffit malheureusement pas. De même qu’attendre que les élèves s’entraident naturellement.

Pourquoi et comment favoriser l’apprentissage par les pairs à l’université ? Dans ce post nous allons aborder l’apprentissage par les pairs, nommé aussi pairagogie, co-apprentissage, co-didaxie ou peer instruction: pourquoi et comment le mettre en place à l’université ? Lors de ma dernière mission de consultance, dans une université au Niger, j’ai commencé la séance par une expérience qui avait pour objectif de faire prendre conscience aux chefs de département de la puissance de l’apprentissage par les pairs. L’énigme ci-dessous était projetée sur le diaporama et les participants avaient à leur disposition quatre cartons de couleur (un vert, un jaune, un bleu et un rouge) pour y répondre.

De quoi parle-t-on ? Ses origines et sa définition Le terme de Ressources Éducatives Libres (REL) (Open Educational Resources - OER en anglais) est évoqué pour la première fois lors du Forum UNESCO de 2002 consacré à l'impact des logiciels de cours libres pour l’enseignement supérieur dans les pays en voie de développement. Les ressources éducatives libres sont définies comme « des matériels d'enseignement, d'apprentissage et de recherche sur tout support, numérique ou autre, existant dans le domaine public ou publiés sous une licence ouverte permettant l'accès, l'utilisation, l’adaptation et la redistribution gratuits par d'autres, sans restrictions ou avec des restrictions limitées… » (UNESCO) Un mouvement porté par Internet

Entre le pair et l’expert, trouver la distance qui convient. Une question de légitimation pour le conseiller pédagogique ? Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Bourgeois E., Nizet J., 1995, Pression et légitimation, Paris, puf.

MindMup. Créer, partager et publier des cartes mentales – Les Outils Tice Article mis à jour le 15 janvier 2017 par Fidel Navamuel MindMup est un outil en ligne qui permet de créer des mindmaps ou cartes mentales puis de les partager facilement. MindMup fait partie de toute cette série d’outils en ligne apparus pour répondre à l’utilisation croissante de mindmaps dans l’éducation, mais aussi dans l’entreprise. La coopération entre élèves Cet ouvrage est étonnant car il permet d’aborder en 120 pages petit format l’essentiel de la vision pédagogique de l’auteur autour de la coopération en classe. Il est facile à garder dans son sac et de s’y référer à loisir. Certes, il semble le prolongement de son premier livre Apprendre avec les pédagogies coopératives (ESF) , mais il est différent car il est très synthétique et s’adresse à un public large de la maternelle à l’université en passant par des formateurs.

Comment faire ensemble? Certains commentateurs réfèrent aux travaux de Darwin pour mettre en exergue « la lutte pour la vie » ou « la loi de la jungle » où seul les plus forts et les mieux adaptés survivent et perpétuent leurs gènes. Cette idée de féroce compétition ne nous est pas inconnue. La théorie de Dawkins du gène égoïste complète cette vision de la perpétuation et du renforcement des espèces.

Related:  Collaboration / CoopérationRessources pédagogiquesmémoire cafi redactionL'école - généralité