background preloader

Panorama des outils de travail collaboratif : définition et grands types

Panorama des outils de travail collaboratif : définition et grands types
Origine des outils collaboratifs Historiquement, le problème de la division du travail date de deux siècles, et avait donné naissance au travail à la chaîne : on peut améliorer la cadence de production des ouvriers en affectant à chacun une unique tâche qu'ils sont chargés de répéter. Cependant, la nécessité de faire travailler ensemble des individus dispersés dans le temps et l'espace est devenue de plus en plus pressante ; mais les technologies de l'information et de la communication ont permis de résoudre cette problématique à l'aide des outils de travail collaboratifs. L'expression "travail collaboratif" est attribuée à Yochai Benkler, professeur de droit à l’université de Yale. (source : wikipédia)Les premiers outils de travail collaboratif commencent à apparaître à la fin des années 80 avec notamment Lotus Notes d'IBM. Microsoft Exchange, le principal concurrent, apparaît en 1996. Définition Attention : il ne faut pas confondre travail collaboratif avec travail coopératif ! Wikipédia

http://ser-info-02.ec-nantes.fr/users/info3/weblog/f2380/Panorama_des_outils_de_travail_collaboratif__definition_et_grands_types.html

Related:  Boîte à outil pour le travail collaboratifOutils et séquences de travail collaboratifoutils collaboratif collaborative toolsTravail de groupecoopération intelligence collective

10 outils pour travailler sur Internet en groupe Allez les amis, les vacances sont belles et bien terminées ! Le soleil est parti, la pluie a fait son grand retour et il est grand temps de retourner au boulot… ou en classe (y a des jeunes lecteurs sur Autour du Web ??). Et comme tonton Cédric pense à vous, il a dégoté 10 outils pour vous aider travailler sur Internet en groupe… Partage de documents Du Web aux wikis : une histoire des outils collaboratifs Les outils collaboratifs répondent aux besoins des utilisateurs de travailler en groupe, par exemple, faciliter l'écriture collaborative de documents. Nés de la croisée de technologies indépendantes (messagerie, forum, workflow...), ils ont permis de mutualiser les ressources. C'est ce qui explique pourquoi ils se sont progressivement généralisés auprès des utilisateurs. Les applications à but collaboratif sont à peu près aussi anciennes que l’Internet et indissociables de l'idée de communauté. Dès 1968, Joseph Carl Robnett Licklider et Robert W.

Ses outils - Université du Nous Outils et bien commun L’UdN a choisi de mettre au bien commun tout le fruit de sa recherche et sa production. Elle oeuvre ainsi en cohérence avec ses valeurs et sa raison d’être en offrant à l’humanité la possibilité de s’emparer pleinement ce qu’elle souhaite partager, en permettant ainsi la pollénisation de ses pratiques. Pourquoi le brainstorming ne fonctionne pas Atlantico : Une expérience menée dans le Minnesota avec les employés d'une agence publicitaire a mis en compétition des équipes de quatre avec des personnes isolées, sur un même problème. Ces dernières ont apporté deux fois plus de solutions que les groupes, et celles-ci ont été jugées plus "réalisables" et "effectives". D'autres études sont allées dans le même sens par la suite. Comment l'expliquer ?

Outils collaboratifs Google Drive Travailler avec des applications en ligne est aujourd’hui chose courante avec la généralisation des terminaux mobiles. Google offre, depuis plusieurs années, une panoplie d’applications devenues aussi performantes que les applications dites lourdes. Cette prouesse technologique s’est accompagnée de possibilités de travail collaboratif qui ont multiplié l’intérêt des pratiques pédagogiques en ligne. L’objet de cet article n’est pas de faire de la publicité pour Google, il est destiné aux enseignants soucieux d’enrichir leur expérience avec les outils en ligne. Introduction

SamePage. Une seule et même page pour faciliter le travail collaboratif SamePage est un service en ligne qui va vous faciliter les échanges et le travail collaboratif en rassemblant tous les éléments de chaque projet sur une seule et même page. SamePage est une sacrée bonne idée pour fluidifier le travail en équipe et les échanges en interne mais aussi avec des intervenants extérieurs. Cette plateforme collaborative permet de partager sur une seule et même page tous les éléments d’un dossier ou projet avec vos équipes, vos salariés, vos partenaires, vos fournisseurs, vos clients, ou qui bon vous semble. C’est à vous de le définir. SamePage permet de créer autant de pages que vous le souhaitez et d’y intégrer très simplement, la plupart du temps par glisser-déposer, des fichiers, des images, des cartes, des vidéos, des agendas, des listes de tâches et un système intégré de commentaires et de dialogue. L’outil est d’une redoutable efficacité et va au delà du simple partage de fichiers ou de notes.

Share un nouvel outil pour partager des documents sans limites de taille ni de quantité Décidément cela bouge dans le marché du partage de documents entre utilisateurs via le cloud. Après l’annonce d’OVH de venir concurrencer Dropbox avec Hubic (qui offre 25 Gigas gratuitement), c’est au tour de bittorrent de proposer un outil : Share. Alors qu’est ce que Share, premièrement c’est un outil de partage de documents sans limite de taille de fichiers ni de quantité, on peut partager autant de fichiers que l’on souhaite. Techniquement, ce stockage est basé sur le P2P bien évidemment c’est le savoir faire de Bittorrent, mais pour que cela fonctionne il faut suffisamment de peer et on imagine que si l’on ne partage un document qu’avec une seule personne le P2P est plus que limité. Afin de réduire cette contrainte structurelle du P2P, Bittorrent va « cacher » le fichier sur amazon EC2 et S3 et une fois qu’il y aura suffisamment de peers, le « passera » dans un mode P2P. Share est donc une forme de P2P personnalisé.

ViewedIt. Enregistrez et partagez ce qu’il se passe sur votre écran – Les Outils Tice ViewedIt est un outil formidable qui permet de faire des vidéos de ce qu’il se passe sur l’écran de votre ordinateur. Un outil idéal pour la classe inversée que ce soit pour réaliser des tutoriels ou enregistrer des cours en ligne en vidéo simplement. Simple est le mot qui convient à ViewedIt à condition d’utiliser le navigateur Chrome et éventuellement Gmail comme messagerie.

Pour transformer les contraintes en données : EMOFF. Continuons notre progression dans l’univers stratégique. Au début est la finalité exprimée en valeurs ajoutées pour les parties prenantes, décrite dans le billet précédent. Elle façonne l’identité supposée assurer la maximisation des profits des entreprises privées et l’optimisation des services rendus aux usagers, au moindre coût , dans les organisations publiques. Néanmoins les entreprises ne sont pas des îlots isolés au milieu de la société, surtout celles qui opèrent sur toute la planète. Les dirigeants dont la vocation est de vouloir et choisir se doivent d’insuffler une dynamique pro-active tout en intégrant les données de leur environnement. Par exemple les évolutions des attentes des clients et usagers, les offres concurrentes, les nouvelles lois et réglementations, les bifurcations technologiques, les mouvements sociaux et politiques…Autant de paramètres apparemment contraignants.

Related: