background preloader

Le groupe Intelligence Collective de la Fing

Le groupe Intelligence Collective de la Fing
Les expériences très variées des membres du groupe intelligence collective ont permis de réaliser des synthèses dans 12 domaines différents qui facilitent (ou non...) l'intelligence Collective. Elles ont permis la rédaction d'un questionnaire qui vous permettra de mieux comprendre ce qui se passe dans un groupe particulier. Les groupes permettent de réaliser des choses extraordinaires mais sont aussi trop souvent décevants bien que nous y consacrions un temps considérable. Prenez une demi-heure de votre temps pour remplir ce questionnaire, cela vous économisera beaucoup de temps et d'énergie dans vos relations avec le groupe. Le questionnaire au format : PDF, ODT (Open Office), Word(vous pouvez imprimer le document et y inscrire vos réponses ou bien utiliser le fichier directement dans un traitement de texte) #autoevaluation28

http://ic.fing.org/

Related:  Comment le partage de l’information contribue-t-il à l’émergenceCollective Intelligence Refs...Coopération #TraAMdocméthodes et outils collaboratifssavoir

L’intelligence collective des joueurs de World of Warcraft Les héros se pressent en un lieu tenu secret. Ils reçoivent des prêtres, des druides, et des paladins les bénédictions rituelles avant le combat. Certains partagent un dernier festin. D’autres brulent déjà toute leur mana pour mieux signaler leur présence – qui sait s’ils seront encore là dans les moments qui suivent – ou pour montrer puissance. Nous sommes à la veille de la bataille pour Altérac. Orcs, trolls, taurens, mort-vivants… tout ce que la horde compte de races et de combattant est là !

La coopération, nouvelles approches Page principale - S'identifier - S'inscrire - Contact Venez découvrir mon dernier livre Présentation du livre La coopération, nouvelles approches Ce livre présente quelques reflexions sur la coopérations. Qu’est-ce que l’intelligence collective ? Le thème de l’intelligence collective a fait l’objet de nombreux travaux durant les quarante dernières années. Même si les appellations diffèrent, un objet commun semble se dégager : noosphère de Teilhard de Chardin, écologie de l’esprit de Gregory Bateson, écologie des représentations de Dan Sperber, sujet collectif de Michel Serres, cybionte de Joël de Rosnay, hive mind de Kevin Kelly, intelligence connective de Derrick de Kerckhove, super-brain de Francis Heylighen, Global Brain de H. Bloom, intelligence émergente de Steven Johnson, etc.

Le travail et la technique/L'humain est homo faber Une page de Wikiversité. Début de la boite de navigation du chapitre fin de la boite de navigation du chapitre L’intelligence collective : le lâcher prise clé de l’innovation L’ordre asphyxie l’innovation ! Voilà ce qui se passe quand la société du savoir, où domine la diffusion d’informations, se heurte à la hiérarchie pyramidale des organisations. Les marchés économiques occidentaux arrivent à un seuil de stagnation inégalé. Pourtant, l’information, le savoir et la connaissance offrent de nouvelles matières premières aux entreprises. Pour saisir cette opportunité, les organisations doivent permettre des temps de réflexions collectives propices à l’émergence d’idées neuves. Conscientes du contexte actuel, les entreprises rencontrent pourtant des difficultés à adapter leur mode de management vertical aux évolutions inhérentes à cette société du savoir.

Et si l’internet et le numérique changeaient tout ? Ce texte est inspiré des présentations aux Rencontres Intelligence Collective 2006 à Nîmes de Bruno Bachimont " Support de connaissance et Intelligence Collective ", de Evelyne Biausser " le projet en environnement complexe comme émergence d’intelligence collective " et de Pierre Levy " IEML, finalité et structure fondamentale " ainsi que diverses autres lectures et réflexions… Plutôt que de considérer les technologies de l’information et de la communication comme une interface entre l’homme et les mondes virtuels, nous pourrions considérer que l’homme avec sa capacité d’abstraction est lui-même une interface entre le monde matériel que nous observons et le monde des connaissances, des idées1. Nous sommes capables d’imaginer des choses et parfois ensuite de les réaliser, de les rendre concrètes. A l’inverse, l’observation du monde nous sert de support à imaginer des choses nouvelles. Avec le langage, tout change. Il existe plusieurs types de langages et donc plusieurs types de pensée.

La stigmergie: un nouveau modèle de gouvernance collaborative Si le modèle concurrentiel crée des redondances et gâche des ressources sur la protection des idées, la publicité et autre, le modèle coopératif gâche beaucoup de temps et de ressources à discuter et à discuter les discussions. Entre ces deux modèles, la stigmergie, une nouvelle méthode de gouvernance inspirée du mode d’organisation des insectes sociaux, pourrait offrir un modèle alternatif plus adapté à la collaboration dans des grands groupes. C’est quoi la stigmergie ? Définition de la stigmergie par Wikipédia :

Peut-on mesurer l’intelligence collective d’un groupe Suite à la publication de mon billet Le R.O.I. de l’intelligence collective enfin démontré ?, Roberta Faulhaber, Visual Practitioner, m’a envoyé un article très intéressant. Depuis fort longtemps, on mesure le quotient intellectuel des individus. Intelligence collective Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'intelligence collective désigne les capacités cognitives d'une communauté résultant des interactions multiples entre ses membres (ou agents). La connaissance des membres de la communauté est limitée à une perception partielle de l'environnement, ils n'ont pas conscience de la totalité des éléments qui influencent le groupe. Des agents au comportement très simple peuvent ainsi accomplir des tâches apparemment très complexes grâce à un mécanisme fondamental appelé synergie ou stigmergie[réf. souhaitée]. l'Intelligence Collective se distingue de l'intelligence collaborative (efficacité des échanges centrés sur une tache) et de l'intelligence projective (synergie des motivations individuelles et collectives, porteuse de sens individuel et collectif). Les formes d'intelligence collective sont très diverses selon les types de communauté et les membres qu'elles réunissent.

La petite révolution de l’intelligence collective Plus ludique que l'intelligence artificielle, l'intelligence collective, soit la mise en relation via le net d'une grande quantité de cerveaux humains, vient de réaliser quelques prouesses. Telle l'identification de centaines de cratères lunaires pour la NASA ou la mise en évidence d'une enzyme du VIH. À l'origine de ces nouveaux modes de recherche : le nombre d'heures hebdomadaires que nous passons, sur Terre, à jouer en ligne. Trois milliards d'heures par semaine. Le jeu est un élément important de notre société et nombreux sont ceux qui voient l’évolution vers l’homo ludens (homme qui joue) comme sa caractéristique majeure. Partant de ce constat, de nombreux chercheurs organisent la première conférence internationale dédiée à l’exploitation de l’intelligence collective à travers le jeu.

European Centre For Collective Intelligence - Comment, ensemble, faire progresser l'Intelligence Collective ? Nous sommes, en tant qu’individus, organisations et sociétés, confrontés à des défis sans précédents. Leur complexité révèle les limites de l’intelligence individuelle, des modes de fonctionnement entre experts ou dirigeants, ainsi que les dangers de visions trop mécanistes de la gestion du changement. Dans notre société dite “de la connaissance”, la capacité à innover, créer, décider et agir ensemble devient encore plus critique.

Qu'est-ce qu'Anim-fr : Création d’un réseau autour de l’animation de projets collaboratifs Le groupe de travail AnimFr rassemble les acteurs impliqués dans l'animation de projets coopératifs, dans la formation aux pratiques collaboratives et à l'animation de réseaux thématiques ou territoriaux. Il a pour objet : de donner à voir, d'entraider et de donner le code source de nos pratiques collaboratives, dans une démarche globale qui donne sens à la coopération et au bien commun. Il s’agit d’un groupe international francophone, pour mettre en réseau les acteurs de la collaboration en langue française et faire des liens avec les autres communautés linguistiques. Initié lors des étés TIC de Bretagne en juillet 2011, il rassemble aujourd’hui plus de 300 personnes impliquées dans une réflexion sur les pratiques collaboratives. La finalité du groupe AnimFr est de donner à voir, faire ensemble et s'entraider et enfin de passer à l'échelle. Voici les productions et objectifs recherchés à travers ces trois axes :

Related: