background preloader

Travail collaboratif

Facebook Twitter

Think Pair Share. Sciences de gestion STMG. Comment faire ensemble? Certains commentateurs réfèrent aux travaux de Darwin pour mettre en exergue « la lutte pour la vie » ou « la loi de la jungle » où seul les plus forts et les mieux adaptés survivent et perpétuent leurs gènes.

Comment faire ensemble?

Pourquoi et comment favoriser l’apprentissage par les pairs à l’université ? Dans ce post nous allons aborder l’apprentissage par les pairs, nommé aussi pairagogie, co-apprentissage, co-didaxie ou peer instruction: pourquoi et comment le mettre en place à l’université ?

Pourquoi et comment favoriser l’apprentissage par les pairs à l’université ?

Lors de ma dernière mission de consultance, dans une université au Niger, j’ai commencé la séance par une expérience qui avait pour objectif de faire prendre conscience aux chefs de département de la puissance de l’apprentissage par les pairs. L’énigme ci-dessous était projetée sur le diaporama et les participants avaient à leur disposition quatre cartons de couleur (un vert, un jaune, un bleu et un rouge) pour y répondre.

Allez, je suis d’humeur joueuse, je vous laisse trouver vous-même la réponse. « Est-ce qu’on peut travailler en équipe? » Cette question familière aux oreilles des enseignants suscite également l’intérêt des chercheurs.

« Est-ce qu’on peut travailler en équipe? »

Les élèves apprennent-ils mieux avec d’autres pairs? Cet article propose un survol de certaines connaissances issues de la recherche à propos de l’apprentissage coopératif. L’apprentissage coopératif (cooperative learning) consiste à travailler en petit groupe (dyade, groupe de 2 à 5 élèves ou groupe-classe) à l’atteinte d’un même but, en vue d’optimiser l’apprentissage de chaque membre de ce groupe (Salvin, 2010). L’enseignant peut organiser les groupes de travail coopératif de sorte que les interactions soient plutôt symétriques (lorsque les compétences des élèves sont semblables) ou plutôt asymétriques (lorsque les degrés de compétence des élèves sont différents). Veille et Analyses de l'ifé. Dossier de veille de l'IFÉ : La coopération entre élèves : des recherches aux pratiques N° 114, décembre 2016 Auteur(s) : Reverdy Catherine Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF)

Veille et Analyses de l'ifé

Theconversation. Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei. ParisTech Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ?

Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei

François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Or il y a d’autres formes d’intelligence, comme la résolution de nouveaux problèmes. Par exemple, dans les start-up, les hackerspace ou encore les communautés d’informaticiens, les participants sont jugés sur leur capacité à faire quelque chose que les autres n’avaient pas fait jusque-là, ce qui est très différent de faire la même chose que d’autres ont déjà fait mais plus vite.

La troisième forme d’intelligence, encore supérieure aux deux autres, est la capacité à définir soi-même un problème. Le développement professionnel en enseignement [Dossier thématique] Consignes pour les élèves. La classe puzzle. Le « système des îlots bonifiés », de fausses bonnes solutions à de vrais problèmes, par Christian PUREN, Maria-Alice MEDIONI, Eddy SEBAHI. Article publié sur plusieurs sites en réaction à l’analyse parue sur le site de l’Académie de Dijon au sujet des propositions de Marie RIVOIRE (Travailler en îlots bonifiés, Chambéry : Génération5, 2012).

Le « système des îlots bonifiés », de fausses bonnes solutions à de vrais problèmes, par Christian PUREN, Maria-Alice MEDIONI, Eddy SEBAHI

How to Build a Successful Blended Learning Program. Educational institutions and corporate training teams alike have embraced the idea of blended learning – a training approach that combines the use of classroom instruction with the possibilities of online learning.

How to Build a Successful Blended Learning Program

Some of the benefits of a blended learning approach include: Establishing foundational knowledge prior to in-person sessionsConducting meaningful conversations (online and in-person)Reinforcing learning objectivesStrategically addressing learning needs To achieve these benefits, time and effort is required from instructional designers. Blended learning isn’t just a simple breakdown of 50% online content and 50% in-person. L'élève chef d'équipe. Dans la classe, le travail de groupe devient une organisation pédagogique sociale dans laquelle chacun doit trouver sa place et pouvoir s'y épanouir.

L'élève chef d'équipe

Il doit pouvoir expérimenter différents types de rôle au travers des groupes de travail auxquels il participe. Travail de groupe. Consignes temps imparti.

travail de groupe

Timer. Dés virtuels. Random Name Picker. Parcours individuels, grands groupes et économie d’échelle. La construction du système éducatif s’est élaborée sur des fondements simples : «De combien d’élèves un professeur pouvait-il s’occuper à la fois avec succès ?»

Parcours individuels, grands groupes et économie d’échelle

Est la question à laquelle, une fois répondue, se greffe presque tout le reste. Cela peut paraître trop simple, mais la question économique revient toujours rapidement en éducation. Le professeur était et est toujours le principal coût du système éducatif. Afin d’optimiser les investissements en locaux et en équipements à mesure que ceux-ci augmentaient, un système administratif s’est développé en écoles de 20, 50 et même 200 classes ou groupes, accompagnés des services afférents.