background preloader

Assistanat : un mythe qui ronge la solidarité #DATAGUEULE 66

Assistanat : un mythe qui ronge la solidarité #DATAGUEULE 66

http://www.youtube.com/watch?v=rnu9e1ft5qw

Related:  Redistribution et protection socialeClassismeComportement des sociétésMisère organiséeChapitre 3 : Justice sociale

RSA, prime d'activité, AAH : ce qui change pour vous - LCI MODALITÉS - Deux décrets viennent de faire avancer d'un petit cran la réforme des minima sociaux. Revenu de solidarité active (RSA), prime d'activité et allocation aux adultes handicapés (AAH), voici ce qui change. Laurence Valdés Un sondage édifiant montre le carton des théories du complot aux Etats-Unis "Les Américains, particulièrement les électeurs de Trump mais pas seulement, croient des choses folles, des choses fausses". Ce constat navré n'est pas le fait d'un Européen adepte de l'"Amérique-bashing" mais du quotidien de référence "The Washington Post", mercredi 28 décembre. Le média de la capitale s'appuie sur une étude conduite par l'institut YouGov* pour "The Economist", mi-décembre, qui révèle (sans grande surprise) que l'inclination à croire aux théories du complot dépend fortement des opinions politiques.

Peut-on contrôler les comptes en banque des bénéficiaires du RSA ? Bruno Le Maire veut que les départements regardent les comptes bancaires des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) avant de leur verser leur allocation. Le candidat à la primaire de la droite a fait cette annonce, mercredi 27 avril, entouré de onze présidents de conseils départementaux qui le soutiennent. Ce que propose Bruno Le Maire Le député Les Républicains souhaite que les départements deviennent le guichet unique des aides sociales. Et il propose de leur donner « la possibilité d’avoir accès aux comptes bancaires des bénéficiaires du RSA pour s’assurer que chaque bénéficiaire touche bien le montant dont il a besoin et qu’il n’y a ni gabegie, ni fraude ». Ceux qui s’y refuseraient ne pourraient plus recevoir l’allocation.

La Prime d'activité La Prime d'activité est entrée en vigueur le 1er janvier, pour un premier paiement en février 2016.Elle remplace le Rsa "activité" et la Prime pour l'emploi. Dès à présent, vous pouvez faire une simulation et une demande en ligne. Tout savoir sur la Prime d'activité en 2 minutes : La Prime d'activité est une prestation qui complète les revenus d'activité professionnelle.

Sophia Aram : "je tape indifféremment sur le christianisme, l’islam et le judaïsme" - Sud Ouest.fr « Sud Ouest ». Après avoir traité du suicide d’une enseignante dans votre précédent spectacle, vous vous attaquez aux religions. Vous aimez les sujets sensibles ?

Revenu universel : « Pari sur l’homme ou utopie dangereuse ? » Pour l’économiste Pierre-Noël Giraud, les partisans du revenu universel pensent immédiatement possible une transformation, non seulement de la société, mais de l’homme lui-même. LE MONDE | | Par Pierre-Noël Giraud (Professeur d’économie à Mines ParisTech et Dauphine, PSL Research University) Par Pierre-Noël Giraud (Professeur d’économie à Mines ParisTech et Dauphine, PSL Research University) La proposition de revenu universel soulève, au-delà des débats techniques sur la nécessaire réforme des systèmes de protection sociale, deux questions politiques de première importance : le capitalisme peut-il s’approcher de l’idéal communiste : « à chacun selon ses besoins, de chacun selon ses capacités », là où le socialisme marxiste-léniniste a échoué ?

Sophia Aram continue d’insulter chaque matin les chrétiens sur France Inter, aucune sanction contre elle De Christian Balboa, je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr 29 décembre 2016 20 Vues Christian Balboa Revenu de base : une mesure de justice sociale ? Expérimenté sous différentes formes dans le monde, le revenu de base interroge la place de la protection sociale et du travail dans nos sociétés. A n’en pas douter, le revenu de base, ou revenu universel, sera un des sujets du débat qui opposera en fin de semaine les candidats à la primaire organisée par le Parti socialiste. Ce dispositif, qui consiste à verser à chaque individu, tout au long de sa vie, une somme lui permettant de couvrir ses besoins essentiels, est resté longtemps rangé au rayon des utopies. La présidentielle est en train de lui apporter la consécration. A gauche, Benoit Hamon, Yannick Jadot, et dans une moindre mesure, Manuel Valls, en ont fait un axe de leur programme.

Related: