background preloader

LE COMPLOT CHAT

LE COMPLOT CHAT

http://www.youtube.com/watch?v=Il91bxLH1V0

Related:  sequences pedagogiquesReconnaître un complotHoax, rumeur, desinformationOptionSéance 1: INFO ou INTOX ?

Collectif de Recherche Transdisciplinaire Esprit Critique & Sciences Marion Margerit et Marie – Hélène Hilaire – Enseignante de mathématiques et documentaliste (Carcassonne, France) Depuis la rentrée 2014, Marion Margerit, professeure de mathématiques, et Marie-Hélène Hilaire, professeure documentaliste, ont lancé le club Enquêtes Z au sein du collège Le Bastion, à Carcassonne. Une quinzaine d’élèves, essentiellement de 6ème et 5ème, apprennent à douter, expérimentent, formulent des hypothèses et s’approprient les outils zététiques. Et leur mission ne s’arrête pas là : les enseignantes tenaient également à faire réaliser à ces zététiciens et zététiciennes en herbe le montage des vidéos qui résument le travail de chaque séance. Voici en détail la description de leurs séances avec, en prime pour les enseignants qui voudraient se lancer, un retour en images des séquences pédagogiques. Un immense merci à elles pour le temps passé à nous faire partager ce retour d’expérience.

Théorie du complot, pourquoi ça marche Publié le : 14/12/2016 Attentats, catastrophes... La théorie du complot voit des machinations partout. Pourquoi est-on parfois tenté d'y croire ? L’actualité ne manque pas d’événements inquiétants : attentats, catastrophes naturelles, épidémies… On ne comprend pas toujours pourquoi tel pays est touché, pourquoi telle personne disparaît. Parfois, c’est juste le hasard, la « faute à pas de chance ».

Dix principes de la mécanique conspirationniste, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, juin 2015) 1. Ne jamais parler de complot « Dans cette Révolution française, tout, jusqu’à ses forfaits les plus épouvantables, tout a été prévu, médité, combiné, résolu, statué ; tout a été (…) mené par des hommes qui avaient seuls le fil des conspirations longtemps ourdies dans les sociétés secrètes, et qui ont su choisir et hâter les moments propices au complot. » A la fin du XVIIIe siècle, quand l’abbé Augustin de Barruel écrit ces lignes, ceux qui voient des complots partout avancent à visage découvert. Ils parlent de conspiration, de société secrète, de combine. Aujourd’hui, le vocabulaire a changé. « Je crois que ce mot-là [complot] n’est jamais employé dans mon livre.

L’empreinte des femmes dans l’histoire Agnodice Reconnue comme ayant été l’une des premières femmes gynécologues, Agnodice aurait courageusement pratiqué la médecine en Grèce à une époque où les femmes encouraient la peine de mort pour cela. Finalement arrêtée pour ses activités, ses patientes prirent sa défense et lui donnèrent raison. Elle put ainsi continuer à exercer. En dépit des extraordinaires avancées médicales réalisées au cours de l’histoire, plus de 800 femmes meurent encore chaque jour de complications évitables liées à la grossesse et à l’accouchement, dont 99 % dans les pays en développement. Sor Juana Inés de la Cruz Un cours « d’autodéfense intellectuelle » pour ne pas se laisser manipuler Prof d'anglais, Sophie Mazet a créé un cours pour aider ses élèves à se méfier des discours manipulatoires... notamment complotistes. Sophie Mazet, prof d’anglais au lycée Blanqui de Saint-Ouen / Crédits : Patrice Normand/ ROBERT LAFFONT Professeure d’anglais au lycée Auguste Blanqui de Saint-Ouen, Sophie Mazet anime des ateliers dont l’objectif est de « développer l’esprit critique et le sens de l’analyse ».

Attentats : entre rumeurs et intox, « aiguiser l’esprit critique des élèves » Après le 13 novembre, démonter les rumeurs et les faux est devenu l'une des préoccupations des enseignants. Yann Houry, prof de collège, a utilisé "la preuve par l'image" pour aider ses élèves à ne pas se laisser "manipuler". Classe de Yann Houry / « Rouge : Paris en sang. Drapeau tacheté de noir : deuil. Laurier : victoire ». Conspi Hunter ou la traque aux théories du complot - 28 janvier 2017 - "Qu'est-ce qu'on fait là ?" Ce jeudi matin, dans le couloir du collège Pasteur, à Villejuif, 56 élèves de troisième patientent. A 10h10, la salle de projection ouvre ses portes. Décor typique d'un collège français : sol en PVC, néons blafards, faux plafond en dalles de fibre minérale. Les adolescents de 14 et 15 ans s'installent sur des chaises en plastique.

Dupont-Aignan rejoint la vague du «grand remplacement» Il a beau dire qu’il s’en «fout», Nicolas Dupont-Aignan s’est converti au «grand remplacement», une théorie conspirationniste d’extrême droite. Changement de position pour celui qui se présentait jusqu’alors comme un «gaulliste», situé entre l’extrême droite de Marine Le Pen et la droite. Le bilan démographique 2016, publié mardi 17 janvier par l’Insee, a fait vriller le candidat à la présidentielle. Alors que l’institut a annoncé une baisse de la natalité, Dupont-Aignan a rapidement tweeté :

Le mot «Shoah» n'est pas de trop - Mémoires Critiques [ Par Valéry Rasplus ]L'usage du mot Shoah pose encore problème, comme j'ai pu le constater lors de son utilisation dans quelques publications. Pourtant, ce mot est plus précis que celui de génocide, moins déplacé qu'holocauste, plus distancié que l'expression nazie «solution finale» (die Endlösung) et moins confidentiel que celui de judéocide. Le mot hébreu Shoah est apparu à partir du milieu des années 1980 comme plus adapté pour désigner ce processus unique d'extermination systématique des traces physiques et mémorielles des juifs d'Europe.

Débusquer les photos mensongères et les fausses infos sur internet : Conseils pratiques et méthodologiques Le quotidien Suisse Le Temps a lancé en décembre 2016 une série de vidéos thématiques gratuites consultables en ligne sur la vérification des sources et les photos mensongères sur le Web. 2 vidéos sont déjà disponibles avec analyse, conseils et outils par Catherine Frammery, journaliste qui expose clairement une méthodologie pour exercer son esprit critique sur Internet et dans les productions médiatiques (photos, vidéos, textes…). Des vidéos pour comprendre, apprendre et agir!

FEI16 : Rose-Marie Farinella : Info ou intox ? Comment apprendre aux élèves, dès le primaire, à distinguer le vrai du faux sur internet ? Professeure des écoles dans l’académie de Grenoble, Rose-Marie Farinella a tenté de relever le défi avec ses CM2 de l’école Primaire de Taninges. Au programme de cette séquence : des recherches en ligne, des comparaisons, des décryptages, des débats, des créations … Et, au final, la conviction de s’être confrontée à un problème majeur : « D’avoir suscité tant de questionnements et d’analyses pertinentes de leur part me semble déjà un bon point de départ pour qu’ils deviennent plus tard des cyber-citoyens responsables. » Rose-Marie Farinella a reçu le prix du public Education aux Médias et à l’Information au Forum des Enseignants innovants 2016.

Related: