background preloader

Brisons le silence sur ce qui se passe en Espagne

Brisons le silence sur ce qui se passe en Espagne
Sous couvert de l’inattaquable excuse de la sécurité, le gouvernement de Mariano Rajoy considère préventivement le manifestant comme dangereux. Il est ainsi automatiquement regardé comme une menace à la loi grâce au nouveau projet législatif de « Sécurité citoyenne » adopté par le conseil des ministres le 29 novembre dernier. Des policiers arrêtent des manifestants lors d’un défilé contre la réforme du droit à l’avortement, le 20 décembre 2013 à Madrid - Andres Kudacki/AP/SIPA Metteur en scène et dramaturge, Astrid Menasanch Tobieson travaille entre la Suède et l’Espagne. Elle est membre du groupe de théâtre Sta ! Gerillan. Mathilde Rambourg Bouleversée, je vous écris sous le coup de l’indignation. Je vous écris après les événements qui se sont produits dans le quartier de Kärrtorp à Stockholm (où un groupe néonazi ultraviolent a attaqué une manifestation antirasciste il y a quelques jours). Je vous écris à propos de qui se trame en Espagne. Avortement non, sécurité citoyenne oui ? Related:  Résistance & activisme

En dix ans, 900 défenseurs de l'environnement ont été assassinés Ils luttaient contre la déforestation, la dévastation minière ou l’accaparement des terres : plus de neuf cents militants écologistes ont été tués dans trente-cinq pays ces dix dernières années. Mardi, le responsable du parc des gorilles, en Afrique, a été blessé grièvement par des agresseurs armés de fusils. C’est l’assassinat de Chut Wutty, défenseur de la forêt cambodgienne et employé de Global Witness, abattu par la police alors qu’il enquêtait sur l’exploitation forestière illégale au Cambodge, qui a motivé l’enquête menée par l’ONG Global Witnessbasée à Londres. Le rapport examine les massacres connus de défenseurs des droits environnementaux et territoriaux. Il montre une nette augmentation de ces morts violentes à partir de 2002 parallèlement à l’intensification de la concurrence pour les ressources naturelles. - Evolution du nombre d’assassinats de défenseurs de l’environnement - Aucune information semble-t-il sur la Chine ou la Russie.

« Examen à l’anglaise » : on n’est pas obligées d’écarter les cuisses chez le gynéco Certains médecins acceptent d’examiner les femmes « à l’anglaise », allongées sur le côté. Une position moins gênante, et une petite révolution dans la relation entre la patiente et son médecin. Discussion avec une amie il y a quelques années : « Tu savais qu’on pouvait se faire examiner sur le côté, chez le gynéco ? » Elle avait lu « Le Chœur des femmes », best-seller de Martin Winckler. Médecin généraliste, il alimente depuis bientôt dix ans un (génial) site gratuit d’informations médicales portant majoritairement sur la contraception et la gynécologie. Ce livre, c’est l’histoire d’une interne en gynécologie, pleine d’ambition et assoiffée d’opérations chirurgicales très classes. « Allongez-vous en chien de fusil » Dans ce texte, inspiré de l’expérience de Martin Winckler, on lit cette scène où « le barbu mal dégrossi » demande à son interne (en jean) de s’installer sur la table d’auscultation : Le médecin veut montrer à son interne que cette position présente des avantages.

Espagne totalitaire? La lettre qui brise le silence "Bouleversée, je vous écris sous le coup de l’indignation", commence la lettre de la jeune femme. "Le 19 novembre , le gouvernement espagnol a approuvé un projet de loi dont le but est d’en finir avec les manifestations et les contestations au régime actuel. La méthode est classique : instaurer le silence grâce à la répression." L'Espagne, un pays qui serait selon elle tombé dans une crise sans précédent. Elle prend pour exemples l'affaiblissement du réseau de protection social, la privatisation des théâtres, les tentatives de privatisation des hôpitaux, les licenciements innombrables, les familles chassées de leur domicile, l'éducation civique suspendue dans les écoles et la réforme du droit à l'avortement. Des amendes entre 100 et 600 000 euros Mais ce qui semble ébranler d'autant plus Astrid Menasanch Tobieson c'est la proposition de loi sur la "Sécurité citoyenne". "Cette loi néofasciste qui va être votée n’est pas sans lien avec la montée des fascismes en Europe. A.

Le partage ouvre des horizons inédits sur les territoires | Le journal de François Les Incroyables à la Une – Jour après jour, d’une région à l’autre, les zones de gratuité impulsées par l’action citoyenne gagnent du terrain. Partout, c’est le même constat, le public est ravi, enchanté, conquis. Le partage offre des perspectives inédites sur les territoires. Un nouvel art de vivre émerge progressivement, sans faire de bruit, comme une floraison au printemps. Inconnue il y a moins de deux ans encore en France, la vague de partage et de don commence à envahir nos communes d’une région à l’autre, et partout c’est le même constat, les gens sont ravis. - Le partage crée l’abondance, et plus que ça encore… - Chacun peut se servir, c’est gratuit. - Une réalité économique et sociologique - La note pointe sur le sujet quelques phénomènes émergents significatifs. (1) – L’adresse pour se rendre sur le site de l’IAAT est www.iaat.org. L’adresse de la page facebook Incroyables Comestibles Saint-Nazaire est en lien ICI. Le lien vers la Parade Festive se trouve ICI. Like this:

10 Female Revolutionaries That You Probably Didn't Learn About In History class By Kathleen Harris / whizzpast.com/ Sep 5, 2014 We all know male revolutionaries like Che Guevara, but history often tends to gloss over the contributions of female revolutionaries that have sacrificed their time, efforts, and lives to work towards burgeoning systems and ideologies. Despite misconceptions, there are tons of women that have participated in revolutions throughout history, with many of them playing crucial roles. They may come from different points on the political spectrum, with some armed with weapons and some armed with nothing but a pen, but all fought hard for something that they believed in. Let’s take a look at 10 of these female revolutionaries from all over the world that you probably won’t ever see plastered across a college student’s T-shirt. Nadezhda Krupskaya Many people know Nadezhda Krupskaya simply as Vladimir Lenin’s wife, but Nadezhda was a Bolshevik revolutionary and politician in her own right. ​Constance Markievicz Petra Herrera Nwanyeruwa Lakshmi Sehgal

L’objectivation sexuelle des femmes : un puissant outil du patriarcat – le regard masculin Partie 1 : définition et concept-clés Partie 3 : les violences sexuelles, des actes d’objectivation extrêmes et dissociant Après une première partie introductive, je vais rentrer dans le vif du sujet et commencer par discuter de la forme d’objectivation sexuelle la plus commune, celle qui passe par le regard masculin. Sur le graphique présenté en introduction, nous nous trouvons donc à la première étape : les expériences d’objectivation sexuelle, qui surviennent quand autrui nous traite comme un objet sexuel. Graphique résumant les conséquences de l’objectivation sexuelle. Le male gaze : une prérogative des hommes qui s’exprime via le harcèlement sexuel Dans les années 1930 déjà, la psychanalyste allemande Karen Horney remarquait que tous les hommes possédait un « droit socialement sanctionné […] de sexualiser toutes les femmes, indépendamment de leur âge ou de leur statut »1. Ce droit s’exprime quand des hommes inspectent et jugent le corps des femmes. Conséquences du harcèlement sexuel 1.

Cadeau : la leçon de communication politique de Pablo Iglesias (Podemos) Si j’avais un cadeau à faire pour ces fêtes de fin d’année à nos responsables politiques de la (vraie) gauche, ce serait la leçon de communication que vient de donner Pablo Iglesias. À écouter cette démonstration magistrale, on comprend mieux comment ce nouveau parti issu du mouvement des Indignés a pu s’imposer en quelques mois seulement dans le paysage politique espagnol, au point d’apparaître comme le leader poil-à-gratter des futures législatives de 2015. « La politique, ce n’est pas avoir raison, mais réussir » Pablo Iglesias préconise de ne pas se contenter de parler au sein du seul cercle fermé des militants, mais à tous les gens, AVEC tous les gens. À ses étudiants cultivés, possédant leur Marx sur le bout des doigts, mais désespérés par cette foule hétéroclite qu’ils côtoyaient sur la Puerta del Sol (« Ils ne comprennent rien ! « Vous pouvez porter un tee-shirt avec la faucille et le marteau. C’est comme ça que l’ennemi nous veut Et le fait est que ça marche.

alternatif Entre l’écran et la rue : #Yamecanse bouscule le Mexique sous le choc - Rue89 - L'Obs Manifestation en support des 43 étudiants disparus, Mexico, 20 novembre 2014, jour normalement réservé à la célébration de la Révolution mexicaine (SIPANY/SIPA) « Merci beaucoup », conclut l’homme avant que les journalistes n’aient le temps de poser une ultime question. Il éloigne son visage du micro, se tourne, et presque en aparté, ajoute en haussant les sourcils : « je suis fatigué là ». La phrase, qui semble destinée à l’un de ses collègues, va très vite être réappropriée par des milliers de personnes au Mexique et dans le monde. Jesus Murillo Karam lors de la conférence de presse du 7 novembre, durant laquelle il prononce le désormais célèbre « Ya me cansé » Celui qui a prononcé ces mots se nomme Jésus Murillo Karam. Deux mois sont passés, près de 60 personnes ont été arrêtées mais l’enquête stagne toujours. Si, au départ, ce mot-clé était utilisé à l’encontre de Jésus Murillo Karam, ses propos étant jugés d’un cynisme inapproprié, le #Yamecanse prend très vite une autre dimension.

Related: