background preloader

Fortuitement !!! Une étude découvre l’imposture de la chimiothérapie

Fortuitement !!! Une étude découvre l’imposture de la chimiothérapie

Argent colloïdal : ce que le cartel pharmaceutique nous cache » Zone-7.Net Il était une fois… une histoire qui ne répondait pas au vieil adage, pourtant éprouvé, qu’est « Si ça semble trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est ». Cette histoire, c’est celle de l’argent colloïdal. Bactéricide hors pair, germicide par excellence, antibiotique naturel, l’argent colloïdal est source de plusieurs guérisons « miraculeuses » que les sceptiques ne sont pas prêts d’accepter. Et pourtant, les faits parlent d’eux-mêmes. Se guérir d’une hépatite, d’un cancer, d’une vilaine grippe ou d’une affection de la peau? Je vous avais averti. Et ce n’est pas tout. La préparation de cette substance ne requiert ni laboratoire, ni connaissances poussées en chimie ou en pharmacologie. Bref historique L’utilisation de l’argent pour traiter maladies, brûlures, blessures et autres joies de la vie corporelle n’est pas récente. Il était employé dans des ustensiles destinés aux enfants afin de les protéger contre des maladies dont l’origine n’était pas connue à ces époques. - Webmestre Zone-7

Big Pharma : Un médecin au service des labos vide son sac Après vingt ans de collaboration, le Dr Dalbergue publie un livre accusateur contre l’industrie pharmaceutique. C’est un témoignage coup de poing qui va faire mal à l’industrie pharmaceutique, à peine remise des scandales du Mediator ou des pilules contraceptives. Dans un livre qui paraît mercredi, le Dr Bernard Dalbergue, 55 ans, dénonce les «pratiques douteuses» d’une industrie où il a passé deux décennies, dans plusieurs firmes différentes. C’est la première fois en France qu’un ancien cadre dissèque de l’intérieur, documents et histoires vécues à l’appui, la manière dont les labos manipulent les médecins, voire les autorités. Bernard Dalbergue a longtemps été un bon soldat. «Dorloter». A chaque fois, les médecins mis en cause assurent que l’argent n’altère pas leur indépendance. Il raconte dans son livre comment il a convaincu un grand professeur de censurer son discours à un congrès, en y retirant un passage sur les effets secondaires d’une molécule. Couvrir. Source : Libération.fr

Un biologiste moléculaire explique comment le THC tue complètement le cancer De l’Université Compultense de Madrid, Espagne, le Dr Christina Sanchez a étudié les effets anti-tumoraux du THC, le principal composant psychoactif du cannabis, pendant plus d’une décennie. Elle fournit de l’information saine qui explique exactement comment le THC tue entièrement les cellules cancéreuses – sans effets nocifs sur les cellules saines. Sa recherche est un complément au travail d’autre, comme le scientifique britannique, Wai Liu, un oncologue de l’Université de l’école de médecine de Saint-George de Londres. Liu souligne que les compagnies pharmaceutiques dépensent des milliards sur des médicaments qui font la même chose, alors que la plante de cannabis le fait naturellement. Dr. le Dr Sanchez explique exactement comment THC fait le sale boulot d’éliminer les cellules cancéreuses en activant les récepteurs cannabinoïdes propres de l’organisme, la création d’endocannabinoïdes. Certes, ils savaient qu’il pouvait traiter le cancer aussi.

Ce vaccin contre le cancer... qui ne sera pas commercialisé Le journal Nature a récemment raconté une histoire extraordinaire*. On y voit à l'oeuvre le meilleur de la démarche scientifique : la capacité d'observation, l'intelligence de l'analyse et l'audace de l'expérimentation. En 1924 William Coley, chirurgien des os et cancérologue, observe le cas d'un patient qui souffre à la fois d'un cancer gravissime, le sarcome, et d'une infection cutanée, la scarlatine. Mais, au sortir de son épisode de scarlatine, le malade guérit de son sarcome, sans traitement spécifique, et il ne rechute plus jamais. À partir de là, le cancérologue américain s'est mis à "vacciner" des patients atteints d'un sarcome avec des streptocoques vivants, puis avec des streptocoques morts. Cette stratégie originale, qui a fait l'objet d'une publication, a été oubliée, remplacée par des protocoles agressifs et coûteux qui empilent parfois chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie lourde.

Alerte enlèvement ! Alerte enlèvement ! Madame, Monsieur, Joachim Paul, un petit bébé de huit mois, a été enlevé depuis plus de neuf semaines à ses parents et placé à l'Aide Sociale à l'Enfance (ex-DDASS) du Vaucluse. Le seul reproche fait aux parents est que sa mère ne mange pas de produits d'origine animale, et qu'elle n'a pas accepté pour son enfant les vaccins qui n'étaient pas obligatoires !! L'avocat Maître Ludot, en charge de l'affaire, a témoigné dans le journal La Provence du 17 juillet 2013 : « Dans ce dossier, le seul reproche fait à la mère tient au fait qu'elle est végétalienne et qu'elle refuse de faire vacciner son enfant si ce n'est pour les vaccins obligatoires... » (1) Je précise que Joachim était nourri au biberon, et que les choix alimentaires de sa mère ne pouvaient donc pas avoir de conséquence pour sa santé. Nous sommes en contact avec les parents, qui sont accablés de douleur. Une violation caractérisée des Droits de l'Homme Les expertises donnent raison aux parents Le Dr. Bien à vous, 3.

Uvestérol : un complément empoisonné pour vos enfants  125 Commentaires et 0 tweets Un lecteur m’écrit :« Comme de nombreux parents soucieux de leur progéniture, je donnais joyeusement la vitamine D quotidienne (l’UVESTEROL, prescrit par notre pédiatre) Quand vint le jour ou une question me tarauda l’esprit… que contient-elle exactement? Quels en sont les excipients? Or, la boite n’indique que de l’Ergocalciférol dans la composition ». Pour répondre à cette question, je me suis rendu sur la page et j’y ai obtenu la vraie liste.Vous êtes bien assis ? Voici la liste des excipients : Propyle gallate (E310),Sodium hydroxyde (E524),Citron, Sodium édétate (E385),Citrique acide (E330),Sodium hydrogénophosphate,Sorbique acide (E200),Saccharine sodique (E954),Huile de ricin polyoxyéthylénée,Propylèneglycol (E1520),Glycérol (E422),Eau purifiée Et voici le résultat de mes recherches… Cerise sur le gâteau TOUTES les boites de lait infantile indiquent maintenant un ajout de vitamine D. Michel Dogna

5 cocktails d'huiles essentielles anti-stress Nervosité, agitation, angoisses, panique… Le stress empoisonne l'existence mais n'est pas une fatalité : les huiles essentielles peuvent s'avérer efficaces pour apaiser les tensions. Découvrez 5 cocktails d'huiles essentielles pour retrouver calme et sérénité. Grâce aux propriétés de la lavande et de la camomille, ce cocktail est idéal pour réduire l’anxiété et favoriser un bon sommeil. Ingrédients : - 2 ml d’huile essentielle de Lavande vraie, (Lavandula angustifolia) ; - 2 ml d’huile essentielle de Ravintsara, (Cinnamomum camphora cineoliferum) ; - 2 ml d’huile essentielle de Camomille romaine (Chamaemelum nobile). Méthode : Prendre 5 gouttes de ce mélange et le diluer dans une cuillère à soupe d’huile de pépins de raisin. Page suivante Le positif Précautions d'emploi: 5 cocktails d'huiles essentielles anti-stress

Alimentation anti-cancer : la liste de fruits et légumes et leurs caractéristiques 30 ans de camouflage et mensonges sur les vaccins viennent d'être mis au grand jour -- Santé et Bien-être Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage Le « Freedom of Information Act » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un médecin a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux 1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu'ils étaient sensés prévenir.3. savaient que les vaccins présentaient des dangers pour les enfants4. se sont entendus pour mentir au public5. se sont attelés à empêcher les études de sécurité. Ce sont ces mêmes vaccins qui sont rendus obligatoires pour les enfants américains. Un médecin américain dont le fils est autiste a eu recours au « Freedom of Information Act » pour obtenir des documents du CDC (Centres Américains de Contrôle des Maladies). Le CDC agit manifestement à l'encontre de la santé de la population américaine. 1. 2.

Xanax, Lexomil, Lysanxia, Valium, lorazépam, Myolastan, ces médicaments qui rétrécissent le cerveau - Santé Nutrition En 1982, le gouvernement britannique apprenait que les benzodiazépines (dérivés du valium : Xanax, Lexomil, Lysanxia, Myolastan…) pouvaient provoquer des troubles neurologiques graves. 30 ans plus tard… les médecins continuent de distribuer les pilules comme des Smarties ! The Independent on Sunday a lâché une bombe. Le canard britannique s’est procuré des documents confidentiels plutôt gênants. La bourse ou l’avis Aucun test « officiel » de toxicité neurologique à long terme n’a jamais été réalisé sur ces médicaments (Xanax, Lexomil, Lysanxia, Myolastan…) vendus à des dizaines de millions d’exemplaires, censés lutter contre l’anxiété, le stress, l’insomnie et les spasmes musculaires. La camelotte qui ramolit le cerveau En 1995, Heather Ashton, professeur émérite de psychopharmacologie clinique, a elle aussi fait une proposition à la MRC pour étudier le lien entre la consommation de « benzos » et les dommages permanents induits sur le cerveau. « Enorme scandale« Descente aux enfers

Le jeûne, une nouvelle thérapie du cancer? Email Le jeune une nouvelle thérapie du cancer Diabète, hypertension, obésité, cancers… ces pathologies se multiplient dans les pays occidentaux. Si l’espérance de vie s’accroît, la consommation de médicaments explose. Sommes-nous condamnés à avaler toujours plus de pilules pour vivre vieux ? Une méthode accessible à tous, gratuite et efficace contre autant de maladies graves et invalidantes, sans que cela soit encore connu et diffusé, voilà qui a de quoi laisser songeur et dubitatif… Une méthode qui mérite une caution scientifique Ce reportage nous apprend que les pionniers de ces études sur le jeûne thérapeutique ont été les Russes, et en premier lieu pour des pathologies psychiatriques ! Beaucoup plus récemment, un chercheur américain d’origine italienne a montré l’impact très positif d’une courte période de jeûne avant chaque séance de chimiothérapie. À voir sur le web Le péril jeûne? L’origine nutritionnelle des maladies… Des résultats à confirmer et un protocole à tester

Le Cannabis soigne le cancer et les gouvernements le savent Le cannabis est considéré par le gouvernement américain comme faisant partie de la liste des narcotiques. Des millions de gens sont en prison à travers le monde pour trafic, revente, etc., mais la plante serait parfaite à l’utilisation si les chercheurs en extrayaient les composantes médicinales qui s’y trouvent. Le gouvernement américain est parfaitement au courant que le cannabis a des vertus thérapeutiques. Comment ne le sauraient-ils pas ? La plante a été utilisée comme médicament pendant les 10 000 dernières années. Pour faire un rapide résumé, le gouvernement américain a en fait d’excellentes raisons d’avoir rendu le produit illégal. Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas encore, c’est que depuis des dizaines d’années, les gouvernements ont encouragé les principales compagnies pharmaceutiques à faire l’impasse sur le cannabis et les produits thérapeutiques naturels, préférant privilégier les vaccins, etc., tous ces produits chimiques qui eux, nous tuent à petit feu. Notes :

Obligations vaccinales: y en a marre! Une infirmière dénonce et vous? Vendredi 10 janvier 2014 5 10 /01 /Jan /2014 12:24 Une infirmière dénonce l’obligation de la vaccination contre la grippe (Extraits de la vidéo, 9 janvier 2014) J’ai été infirmière pendant 22 ans. Après avoir aussi travaillé pendant 10 ans pour l’industrie pharmaceutique, je me dois de dire que je ne puis plus le moins du monde faire confiance à Big Pharma. Je suis la fille qui est prête et décidée à se lever pour défendre une collègue que l’on voudrait intimider. Il y a surtout une raison pour laquelle j’ai voulu faire ce témoignage. Mais si on me demande mon opinion, si on me demande : « dois-je me faire vacciner ? Je voudrais suggérer que tout un chacun puisse faire ses propres recherches. Il y aurait aussi quantité de questions à se poser par rapport aux ingrédients que contiennent les vaccins… J’ai toujours souhaité que les infirmières aient la force de défendre leurs opinions, leurs droits.

Related: