background preloader

Aldous Huxley

Aldous Huxley
Related:  Science-fiction

Ivan Efremov Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Efremov. Travaux scientifiques[modifier | modifier le code] Professeur et docteur en sciences biologiques (1940), il a reçu le Prix Staline en 1952 pour ses travaux sur la taphonomie (c'est lui qui inventa le terme) et la chronologie géologique. Œuvres de fiction[modifier | modifier le code] Père de la science-fiction soviétique contemporaine, il lui donna un nouvel élan et contribua largement à son essor au début des années 1960. L'auteur a été grandement influencé par ses lectures enfantines de Jules Verne, Conan Doyle, H. L'écrivain a présenté un de ses livres, La Lame du rasoir (1959-1963) comme un "roman d'aventures". Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code] Romans[modifier | modifier le code] Récits[modifier | modifier le code] Contes scientifiques (1953, Paccka3bI - Hayuhar Øahmacmuka), Ed. Nouvelles[modifier | modifier le code] Cor Serpentis (Le Cœur du serpent), trad.

H. G. Wells Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Wells. Herbert George Wells, plus connu sous la signature H. G. Wells, né le 21 septembre 1866 à Bromley dans le Kent, Royaume-Uni et mort le 13 août 1946 à Londres, est un écrivain britannique surtout connu aujourd'hui pour ses romans de science-fiction. Il fut cependant également l'auteur de nombreux romans de satire sociale, d'œuvres de prospective, de réflexions politiques et sociales ainsi que d'ouvrages de vulgarisation touchant aussi bien à la biologie, à l'histoire qu'aux questions sociales. Biographie[modifier | modifier le code] Il fut un auteur très prolifique qui écrivit aussi bien des romans réalistes que de la science-fiction, comme des essais sur l'histoire de l'humanité ou l'évolution future de la société. Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code] Un incident survenu alors qu'il n'avait que sept ans fut déterminant pour la suite de sa vie. Années d'études[modifier | modifier le code] H.

Carlos Castaneda Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Doña Ramona, une chamane dans le désert mexicain de Sonora, lieu prétendu de multiples rencontres de Castaneda et de son mentor Don Juan Matus. La chamane tient à la main des herbes rituelles (plantes de pouvoir ou plantes psychoactives, que Castaneda désigne, entre autres, par l'expression "herbe du diable", dans un de ses ouvrages. Carlos César Salvador Arana Castañeda ( à Cajamarca, Pérou - ) dit Carlos Castaneda est un anthropologue américain connu pour ses ouvrages relatant ses expériences prétendument issues de l'enseignement d'un mentor indien Yaqui, don Juan Matus. Ses livres ont tous été des best-sellers[1] et ont reçu des louanges des critiques littéraires avant les controverses[2]. Biographie[modifier | modifier le code] Enfance[modifier | modifier le code] La vie de Castaneda est mal connue, car celui-ci, disant obéir à la pensée de Don Juan, l'a entourée d'une aura de mystère. Études et carrière[modifier | modifier le code] J.T.

La Nébuleuse d'Andromède (roman) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans ce roman, l'auteur nous présente sa vision de l'avenir de l'humanité. « Notre superbe écrivain I. Efremov a tenté le premier de décrire la société communiste dans sa réalité la plus concrète. Le monde de La Nébuleuse d'Andromède est merveilleux. » (Evguéni Brandis). Le roman s'inspire des doctrines antiques de l'Inde, que l'auteur connaît bien. On suit en parallèle deux histoires, les aventures de l'expédition scientifique à bord du vaisseau Tantra, laquelle, à la suite de sa capture par une étoile, découvre un astronef venu de la galaxie d'Andromède, l'autre histoire se déroule sur la planète Terre au temps des premiers contacts (la possibilité d'échanger des messages) avec les civilisations extraterrestres. La planète Terre est façonnée par l'activité humaine : la disparition des glaces des pôles, une zone urbaine faisant le tour de la terre. La nébuleuse d'Andromède (1957, Tumannosti Andromedy), Éd. de Moscou (1959).

Victor Hugo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Portrait de Victor Hugo par Nadar. Œuvres principales Victor Hugo Écouter, né le à Besançon et mort le à Paris, est un poète, dramaturge et prosateur romantique considéré comme l’un des plus importants écrivains de langue française. Victor Hugo occupe une place marquante dans l’histoire des lettres françaises au XIXe siècle, dans des genres et des domaines d’une remarquable variété[3],[4]. Victor Hugo a fortement contribué au renouvellement de la poésie et du théâtre. Biographie Enfance et jeunesse Maison natale de Victor Hugo à Besançon. Victor, Marie Hugo[9] est le fils du général d'Empire Joseph Léopold Sigisbert Hugo (1773‑1828), créé comte, selon la tradition familiale, par Joseph Bonaparte, roi d'Espagne et en garnison dans le Doubs au moment de la naissance de son fils, et de Sophie Trébuchet (1772‑1821), jeune femme issue de la bourgeoisie nantaise (voir maison natale de Victor Hugo). Jeune écrivain François–Victor naît en octobre 1828.

Allen Ginsberg Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Allen Ginsberg Allen Ginsberg à Miami en 1985. Signature Biographie[modifier | modifier le code] Allen Ginsberg et Bob Dylan en 1975 Sa principale publication, Howl, un long poème en prose, est à sa sortie un scandale littéraire, en raison de son langage cru et explicite. En vertu de sa personnalité charismatique, Allen Ginsberg est d'ailleurs très souvent présent lors des manifestations : pacifistes contre la guerre du Viêt Nam, sociales contre les discriminations sexuelles, politiques avec les communistes, musicales en véhiculant une spiritualité orientale stimulée par les drogues. Il effectue de nombreux voyages sulfureux (au Mexique, en Inde, au Japon, en Chine, en Russie, à Cuba, au Maroc et en Tchécoslovaquie notamment) et est aussi proche de Timothy Leary et de Chögyam Trungpa Rinpoché, qui devient son guru à partir de 1970. Il meurt le à New York d'un cancer du foie. Œuvres[modifier | modifier le code] Annexes[modifier | modifier le code]

Ivan Efremov - La Nébuleuse d'Andromède - Projet "Kosmoopera" 3 : Russkaya Fantastika Venons-en donc à ce fameux roman, celui qui réellement donna vie à la science-fiction soviétique et russe moderne, La Nébuleuse d’Andromède (Туманность Андромеды, 1957), d’Ivan Efremov (1908-1972). Un fort gros roman (plus de 400 cent pages), alors que jusqu’ici Efremov (déjà mondialement célèbre en tant que paléontologue – il est par exemple le créateur du concept de « taphonomie ») s’étaient contenté de courts récits dans lesquels le fantastique n’occupait qu’une faible place, ainsi qu'un sympathique roman historique de moindre ampleur. Mieux encore : il se passe dans un très lointain futur, à la fois dans l’espace et sur la Terre. Efremov entrelace tout d’abord deux récits fondamentalement différent : ce qui se passe à bord de la Tantra, un vaisseau d’exploration, envoyé vers une planète dont on a perdu le signal, et ce qui concerne Dar Veter, directeur des stations externes du Grand Anneau. De la l’aventure pure et dure, pourra-t-on croire à la lecture de ce résumé ?

Inverted Totalitarianism How the Bush regime is effecting the transformation to a fascist-like state. The war on Iraq has so monopolized public attention as to obscure the regime change taking place in the Homeland. We may have invaded Iraq to bring in democracy and bring down a totalitarian regime, but in the process our own system may be moving closer to the latter and further weakening the former. About the Author Sheldon Wolin Sheldon Wolin is the author, most recently, of Alexis de Tocqueville: Man Between Two Worlds (Princeton). The increasing power of the state and the declining power of institutions intended to control it has been in the making for some time. Representative institutions no longer represent voters. No doubt these remarks will be dismissed by some as alarmist, but I want to go further and name the emergent political system "inverted totalitarianism."

Chögyam Trungpa Rinpoché Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chögyam Trungpa Rinpoché Chögyam Trungpa Rinpoché Rinpoché Le monastère Kagyu Samye Ling et le Centre Tibétain à Eskdalemuir, près de Langholm, Dumfries et Galloway, en Écosse, fondé par Chögyam Trungpa Rinpoché Il est reconnu au sein de sa tradition comme la 11e réincarnation de la lignée des Trungpa Tulkou, maîtres importants de la lignée Kagyu, l'une des quatre écoles du bouddhisme tibétain, connue pour l'importance qu'elle accorde à la transmission orale de ses enseignements de maître à disciple. Biographie[modifier | modifier le code] Chögyam Trungpa est né dans une famille de nomades au village de Géjé, près de la montagne Pago Punsum, dans le Kham, au Tibet oriental, en 1939. À l'âge de 12 ans, il voit pour la première fois des soldats chinois camper autour des monastères du sud de Surmang et s'en inquiète[3]. En 1958, il reçoit les titres de kyorpön (docteur en théologie) de khenpo (maître des études). Le Stupa de Karme Chöling

Russkaya Fantastika La Méthode (Edgar Morin) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Méthode. La Méthode est l'œuvre majeure d'Edgar Morin. Cette somme est constituée de six volumes, que l'on pourrait qualifier d'encyclopédique : la méthode y est déroulée de façon cyclique, pour ne pas dire répétitive, s'appliquant à de nombreuses notions dont certaines sont reprises ci-après. Le premier volume, intitulé La nature de la nature, présente la méthode en adoptant un point de vue physique où sont traités les concepts d'ordre et de désordre, de système, d'information etc. Le second, intitulé La vie de la vie, aborde le vivant, la biologie. Le troisième volume de La Méthode est intitulé La connaissance de la connaissance et aborde la connaissance du point-de-vue anthropologique. Edgar Morin constate cependant que l'organisation de notre connaissance est disjointe, morcelée. Les troisième et quatrième volume pourraient être regroupés en un seul puisqu'ils abordent le thème de la connaissance.

Related: