background preloader

Psychology

Facebook Twitter

On Anxiety. Today, like most days, you are anxious.

On Anxiety

It is there in the background, always present, sometimes more to the fore, sometimes less so, but never truly banished – at least not for longer than an evening. The anxiety appears to be about some very particular things: the party where you won’t know many people, the complicated trip you have to take to some unfamiliar hotels, the direction of your career, the drilling outside, the email problem, the claustrophobic interior of the plane, your digestive system… But considered from a broader perspective, the problem for us is larger, more damning and a great deal more fundamental. Beyond any specific thing we happen to be worrying about, looked at over time, a greater conclusion is inescapable: we simply are anxious, to our core, in the very basic make-up of our being.

Tortured by anxiety, we naturally fall prey to powerful fantasies about what might – finally – bring us calm. Anxiety is our fundamental state for well-founded reasons: Aspienwomen: Adult Women with Asperger Syndrome. Moving towards a female profile of Asperger Syndrome. Aspienwomen : Adult Women with Asperger Syndrome.

Aspienwomen: Adult Women with Asperger Syndrome. Moving towards a female profile of Asperger Syndrome

La nuit où ma copine a oublié qui j’étais. Telle qu'elle y paraît, la situation ne pourrait pas être pire.

La nuit où ma copine a oublié qui j’étais

Un homme a coincé une femme en larmes et terrifiée dans le hall d'entrée d'un immeuble et ne la laissera pas s'en aller. Cet homme, c'est moi. Dépersonnalisation-déréalisation : un syndrome peu connu. Un épisode de dépersonnalisation-déréalisation se caractérise par la sensation d'être étranger à soi-même et l'impression que l'environnement dans lequel on se trouve est irréel, comme si l'on vivait dans un rêve ou que l'on jouait dans un film.

Dépersonnalisation-déréalisation : un syndrome peu connu

De tels épisodes de dépersonnalisation et de déréalisation sont assez communs. En effet, nous vivons tous à un moment ou à un autre ce type de sensation d'étrangeté, notamment lorsque nous somme stressés, épuisés, effrayés... mais aussi lorsque nous avons le sentiment d'être dépassés par un événement ou d'être forcés à faire des choses à notre encontre, ou encore lorsque nous nous trouvons parmi des personnes avec lesquelles nous n'avons aucune affinité. Un tel état de conscience dure généralement quelques secondes voire quelques minutes. La dépersonnalisation : votre cerveau essaye de se protéger, de se cacher ailleurs pour obtenir le repos dont il a besoin...

"Le mot hasard m'a toujours intriguée, il est un peu un mot magique.

La dépersonnalisation : votre cerveau essaye de se protéger, de se cacher ailleurs pour obtenir le repos dont il a besoin...

Il me fait penser aux bulles de savon que font les enfants, ou aux ronds de fumée des adultes. Dès qu'on veut le saisir, il s'enfuit, se transforme. "Nelly Tournel. Inhibiteur de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Inhibiteur de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline

Les inhibiteurs de la recapture (ou du recaptage) de la sérotonine-noradrénaline (IRSNa ou SNRI en anglais pour Serotonin-norepinephrine reuptake inhibitor) sont des psychotropes qui inhiberaient de façon sélective la recapture de la noradrénaline et de la sérotonine. Cette inhibition entraîne une augmentation de la concentration synaptique de ces neuromédiateurs. Dans un délai de quelques semaines, on[Qui ?] Pense qu'une diminution adaptative ("down regulation") des récepteurs postsynaptiques 5HT2A à la sérotonine et β postsynaptiques à la noradrénaline, récepteurs qui seraient en nombre trop important chez les sujets atteints de dépression, se produit. Antidépresseurs IRSNA : Définition. Section G - Schizophrénie. Passer au texte Schizophrénie catatonique Schizophrénie désorganisée Schizophrénie paranoïde Schizophrénie indifférenciée Schizophrénie résiduelle Début du texte Le terme schizophrénie définit un groupe de troubles, caractérisés par un continuum de signes, dont les plus marquants sont des distorsions de la pensée et de la perception.

Section G - Schizophrénie

Une personne souffrant du type le plus courant, c'est-à-dire la schizophrénie de type paranoïde, présente diverses expériences hallucinatoire et idées délirantes, qui sont dues aux hallucinations ou à l'interprétation incorrecte de stimuli réel130. Le groupe des symptômes dits négatifs apparaît systématiquement chez les patients schizophrènes et comprend notamment un nivellement de l'affect, ainsi qu'un manque d'émotion et de volonté131. Cours_psychiatrie_etudiants_infirmiers2.pdf. Fiche d'information sur le syndrome de Diogène — CMRR. Nous vous proposons de participer à une enquête qui a pour but de documenter et de contribuer à mieux connaître un type de situations que vous avez peut-être déjà rencontré.

Fiche d'information sur le syndrome de Diogène — CMRR

Cette fiche est un résumé pour vous faire découvrir ce qu’est le syndrome de Diogène. Ce terme est utilisé dans la littérature depuis 1975 pour désigner des situations universelles, connues depuis toujours. Les appellations antérieures étaient d'une grande diversité, comme par exemple les "mendiants thésauriseurs" ou le "social breakdown syndrome" ou encore le “self-neglect syndrome”. Ces situations rares restent méconnues et mal connues. Le syndrome de Diogène ou quand on accumule compulsivement les objets - Prévention et maladies. Certaines personnes sont incapables de jeter ou encore accumulent pendant des années des objets inutiles… Alors que cette tendance reste contrôlable chez la majorité des individus, il arrive que se développe au fur et à mesure un réel trouble pathologique que l’on appelle le syndrome de Diogène.

Le syndrome de Diogène ou quand on accumule compulsivement les objets - Prévention et maladies