background preloader

Effet Dunning-Kruger

Effet Dunning-Kruger
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Personnage d'une carte postale de 1910 qui a inspiré (entre autres sources) celui d'Alfred E. Neuman, la mascotte du magazine Mad. L’effet Dunning-Kruger est un biais cognitif selon lequel les moins compétents dans un domaine surestiment leur compétence alors que les plus compétents auraient tendance à sous-estimer leur niveau de compétence. Ce phénomène a été démontré au travers d'une série d'expériences dirigées par David Dunning et Justin Kruger. Leurs résultats furent publiés en décembre 1999[1] dans la revue Journal of Personality and Social Psychology. Dunning et Kruger ont noté que plusieurs études antérieures tendaient à suggérer que dans des compétences aussi diverses que la compréhension de texte, la conduite d'un véhicule, les échecs ou le tennis, « l'ignorance engendre plus fréquemment la confiance en soi que ne le fait la connaissance » (pour reprendre l'expression de Charles Darwin). Comme le notèrent Dunning et Kruger,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Dunning-Kruger

Related:  Biais de jugementCulture G

Illusion de savoir Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'illusion de savoir est un biais cognitif (biais de jugement) faisant qu'un individu confronté à une situation en apparence identique à une situation commune, pour lui, réagit de façon habituelle, sans éprouver le besoin de rechercher les informations complémentaires qui auraient mis en évidence une différence par rapport à la situation habituelle. Il peut ainsi faire état d'une mauvaise croyance face à la réalité. Isolée depuis des millions d’années, l’île de Socotra abrite les paysages les plus “extraterrestres” de la Terre Il existe une mystérieuse île au large du Yémen isolée depuis des millions d’années et dont une grande partie de ses paysages est introuvable ailleurs sur la surface de la Terre. Des arbres et plantes à l’aspect bizarre et jamais vu… DGS vous propose d’explorer les fascinants paysages de Socotra que l’on surnomme déjà “l’île extraterrestre” ! L’île de Socotra qui se trouve au large du Yémen, dans le Nord-Ouest de l’océan Indien à la particularité d’abriter une flore qui ne pousse qu’à cet endroit précis du globe. 30 % de sa végétation est composée d’arbres et de fleurs très étranges, ce qui a valu à l’île le doux surnom d’île ‘‘extraterrestre‘‘, mais également de se retrouver sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. L’île est restée coupée du monde pendant près de 6 millions d’années après sa séparation du continent et les quelques touristes qui s’y aventurent, s’accordent à dire que les paysages sont littéralement à couper le souffle.

Effet de simple exposition Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Décrit par Robert Zajonc (1968)[1], l’effet de simple exposition est un type de biais cognitif qui se caractérise par une augmentation de la probabilité d'avoir un sentiment positif envers quelqu'un ou quelque chose par la simple exposition répétée à cette personne ou cet objet. En d'autres termes plus nous sommes exposés à un stimulus (personne, produit de consommation, lieu) et plus il est probable que nous l'aimions.

Les 8 types de nuages les plus spectaculaires qui flottent au-dessus de votre tête Pas besoin d’avoir tout le temps la tête dans les nuages pour apprécier ce qui suit, mais ça peut quand même aider ! Si vous en avez assez de voir des nuages communs à perte de vue dans le ciel, voici des photographies de nuages impressionnants qui vous plairont certainement ! Les nuages n’ont bien sûr pas tous la même forme mais sont néanmoins composés de la même façon : de la vapeur d’eau condensée en gouttelettes et qui prennent différentes formes dans le ciel. Ce sont ces formes très spéciales qui nous intéressent : si tout le monde connait déjà les cirrus, les cirrostratus ou encore les cumulonimbus, il en existe d’autres types très impressionnants…

Effet de halo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’effet de halo, ou effet de notoriété, est un biais cognitif qui affecte la perception des gens ou de marques. C'est une interprétation et une perception sélective d'informations allant dans le sens d'une première impression que l'on cherche à confirmer ("il ne voit que ce qu'il veut bien voir"). Il a été mis en évidence de manière empirique par Edward Thorndike en 1920[1] et démontré par Solomon Asch en 1946[2]. Une caractéristique jugée positive à propos d'une personne ou d'une collectivité a tendance à rendre plus positives les autres caractéristiques de cette personne, même sans les connaître (et inversement pour une caractéristique négative). Cet effet pourrait par exemple avoir un rôle dans des phénomènes comme le racisme.

Aversion à la dépossession Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’aversion à la dépossession ou l’effet de dotation est une hypothèse selon laquelle les gens donnent plus de valeur à un bien ou un service lorsque celui-ci est leur propriété. Autrement dit, plus de valeur est attribuée à une même chose lorsqu’elle nous appartient que lorsqu'elle ne nous appartient pas. En finance comportementale, ce biais cognitif et émotionnel assez courant consiste, pour le propriétaire d'un actif à s'être attaché psychologiquement à sa possession. De ce fait, indépendamment du fait qu'il soit gagnant ou perdant au niveau du prix offert par le marché, ce propriétaire considère que ce prix de marché sous-estime la vraie valeur de cet actif, et que le vendre serait s'appauvrir.

Selon des scientifiques, la MDMA a été diabolisée à tort La MDMA, aussi appelée ecstasy ou Molly, a la réputation d’être la drogue des fêtards. Il s’avère que les scientifiques l’apprécient aussi, mais pour des raisons plus inattendues. Des chercheurs en neurologie de l’université de Stanford ont étudié de plus près les effets de la MDMA sur des souris. Ils affirment, au vu des résultats, que son étude prolongée pourrait révolutionner le domaine de la recherche médicale. Dans une interview donnée au site Inverse, le docteur Robert Malenka, membre de l’équipe de recherche affirme : “Pour des raisons sans doute politiques et légèrement irrationnelles, cette drogue a été diabolisée à tort.

Biais rétrospectif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Données expérimentales[modifier | modifier le code] Le biais rétrospectif consiste en une erreur de jugement métacognitif qui a été décrite par le psychologue Baruch Fischhoff à la suite d'une série d'expériences au cours desquelles on demande à des sujets leur avis sur un événement historique peu connu comme la guerre anglo-népalaise au XIXe siècle[1]. Si on donne à certains participants l'information selon laquelle les Gurkhas du Népal ont remporté la victoire, alors ceux-ci estiment avec confiance qu'ils auraient été capables de prévoir l'issue du conflit, et ce plus que des personnes interrogées sans avoir été informées de l'issue réelle. Or, dans cet exemple, ce sont les Britanniques qui ont en réalité gagné cette guerre.

Principe de Peter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le principe de Peter, également appelé « syndrome de la promotion Focus », est une loi empirique relative aux organisations hiérarchiques proposée par Laurence J. Peter et Raymond Hull dans l'ouvrage Le Principe de Peter (1970)[1]. Illusion monétaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'illusion monétaire est le comportement par lequel un agent économique confond une variation du niveau général des prix avec une variation des prix relatifs. Un agent est, par exemple, victime d'illusion monétaire s'il pense que seul son salaire a augmenté (variation d'un prix relatif) en cas de hausse générale des prix, c'est-à-dire d'inflation. L'illusion monétaire consiste donc à raisonner à partir des valeurs nominales de l'économie et non des valeurs réelles, c'est-à-dire des valeurs nominales corrigées des effets de l'inflation. L'existence de l'illusion monétaire se manifeste notamment par la rigidité des salaires et des prix en cas d'inflation, ou par la lenteur de leur indexation.

extrait: "- la personne incompétente tend à surestimer son niveau de compétence, - la personne incompétente ne parvient pas à reconnaître la compétence dans ceux qui la possèdent véritablement, - la personne incompétente ne parvient pas à se rendre compte de son degré d'incompétence," by magickara Apr 16

Related: