background preloader

Le casse-tête géographique : cartographier la richesse des nationsLa Géothèque

Le casse-tête géographique : cartographier la richesse des nationsLa Géothèque
Depuis que j’enseigne la mondialisation et la géographie du développement (donc depuis que j’enseigne tout court), je suis confronté à une douloureuse question. Lorsque les élèves ont colorié les pays riches (habituellement les pays de feu le « Nord » moins l’ex-URSS), les pays en transition, les BRICS, les pays ateliers (et/ou leurs acolytes, émergents, exportateurs, pétroliers, etc.) et enfin les déprimants Pays les Moins Avancés, que faire de ce qui reste, des ni producteurs, ni riches, ni moins avancés ? Comment trouver un classement qui permette de trouver une place à chacun des 193 pays du monde, même une place par défaut ? (193, plus ou moins, selon qu’y figurent le Vatican, la Palestine, etc.). La question n’est pas si épineuse qu’on ne s’y puisse frotter… J’ai donc fouillé Wikipédia à la recherche de classements et de sources fiables pour lesdits classements. Groupe 1 : Les pays riches Commençons par les pays riches. Groupe 2 : Les BRICS Groupe 5 : les PMA

http://geotheque.org/le-casse-tete-geographique-cartographier-la-richesse-des-nations/

Related:  G3 MondialisationPédagogie et TICELecture géoéconomiquegéo

Histoire-Géographie au collège et au lycée - Du témoignage à l’émission de radio, enseigner la Shoah en classe de Première en initiant les élèves à la pratique historienne Du témoignage à l’émission de radio, enseigner la Shoah en classe de Première en initiant les élèves à la pratique historienne [1]. Enseigner la Shoah en classe de Première consiste le plus souvent à conduire les élèves à investir un champ qui leur est doublement familier du fait de leur parcours scolaire mais aussi de leur appartenance à une société pour partie façonnée par les mémoires de la Shoah. Paradoxalement, cette familiarité se dresse souvent comme un frein à une compréhension nuancée de ce processus historique. En témoigne notamment la centralité d’Auschwitz dans les représentations des élèves.

Les Dossiers du CERI (Sciences Po) : les BRICS Les dossiers du CERI publiés sous format électronique en accès libre se sont enrichis en novembre 2015 d’une nouvelle publication sur les BRICS, coordonnée par Christophe Jaffrelot. Le dossier s'intitule "Les BRICS : chronique d’une mort annoncée… mais sans cesse reportée". « Le scepticisme vis-à-vis des pays émergents se porte bien en Occident, alors que les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) sont, en un sens, nés à l’Ouest : Goldman Sachs n’est-il pas à l’origine de ce sigle ? Il est vrai que bien des pays de cette coalition traversent une zone de turbulence économique qui a même plongé la Russie dans la crise et le Brésil dans la récession. La mondialisation Depuis le début des années 1990, la « mondialisation » désigne une nouvelle phase dans l’intégration planétaire des phénomènes économiques, financiers, écologiques et culturels. Un examen attentif montre que ce phénomène n’est ni linéaire ni irréversible. « Avant, les évènements qui se déroulaient dans le monde n’étaient pas liés entre eux. Depuis, ils sont tous dépendants les uns des autres. » La constatation est banale, hormis le fait que celui qui la formule, Polybe, vivait au IIe siècle avant J.

histoire-géographie-citoyenneté - penser l'histoire du Monde : une conférence de C. Grataloup (1) C. Grataloup est enseignant-chercheur à l'université de Paris-Diderot. Pour lui, on ne peut plus faire d'histoire sans géographie : les questions de localisation des processus sont fondamentales. Notre histoire est géographiquement localisée. On a tendance à ramener l'espace au temps. Dans une large mesure, il faut plutôt ramener le temps à l'espace, les mettre en dialogue. Enseigner l’histoire en seconde avec les TICE : le prof devient un « chef d’orchestre » Au lycée Kastler de Guebwiller, les élèves utilisent des tablettes, Moodle et Dropbox pour créer, ensemble, le cours. Un travail collaboratif qui les rend acteurs et producteurs de leur propre savoir. Une classe de seconde du lycée Kestler – les élèves sont tous munis de tablettes. Marc Schumacher est professeur d’histoire- géographie au lycée Alfred Kastler de Guebwiller, près de Strasbourg. Depuis 2012, il utilise quotidiennement des tablettes numériques avec sa classe de seconde. « Il s’agit d’un projet pédagogique collectif, à l’initiative de l’établissement : ils s’en servent aussi dans les autres matières, toute l’année », note l’enseignant, qui a présenté son mode de travail original lors des dernières Net Journées, en mars 2015.

Fiche notion - La limite Nord / Sud Afin d’accompagner les professeurs dans l’enseignement de la géographie, en collège comme en lycée, les professeurs du groupe de travail académique "géographie" produisent des fiches. Synthétiques, elles ne prétendent pas remplacer la lecture d’ouvrages universitaires, mais elles permettent en quelques minutes d’actualiser ses connaissances sur différents concepts, récurrents dans nos programmes.Retour ligne automatiqueElles sont donc destinées aux professeurs et n’ont pas vocation à être transposées telles quelles en classe. Vous trouverez en document joint la fiche-notion qui traite de la puissance en France, en deux formats. Le basculement de la richesse - lesite.tv lesite.tv est une offre destinée aux enseignants. Pour accéder gratuitement à son catalogue connectez-vous sur Éduthèque.Si la création de votre accès est antérieure au 12/01/2017, veuillez-vous inscrire sur Éduthèque.Besoin d'aide? Consultez la FAQ Eduthèque Le dessous des cartes Publié le 30/08/12 - Mis à jour le 21/06/17 Jean-Christophe Victor explique le basculement de l'équilibre économique mondial avec l'apparition des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) ou plus largement des pays émergents.

Géopolitique du football : l'Amérique du nord désignée pour accueillir le mondial de 2026 À 14 h ce mercredi 13 juin 2018, heure de Moscou, trois pays qui avaient fait candidature commune ont été désignés par un vote pour organiser la coupe du monde de football de 2026 : le Canada, les États-Unis et le Mexique. Leur candidature conjointe l’a emporté avec 134 voix contre 65 voix pour le Maroc. La géographie du sport est largement présente dans les programmes scolaires notamment comme exemple de la mondialisation, mais également comme l’une des composantes des relations internationales. Le processus de désignation des pays organisateurs peut éclairer la manière dont sont prises des décisions internationales, relevant ici du secteur privé (la FIFA est une association, sur le plan juridique), mais impliquant très fortement des États et des territoires. La procédure de désignation a changé depuis 2013, comme l’explique un article de Frédéric Autrant dans Libération : « Jusqu’à présent, le choix du pays organisateur incombait à la vingtaine d’élus du comité directeur de la Fifa.

Related: