background preloader

Les bidonvilles dans l'espace urbain

Les bidonvilles dans l'espace urbain
Qu'est-ce qu'un "bidonville" ? Musique : Claude Nougaro - Bidonville Click Here To Listen La première définition écrite du terme anglais « slum » apparaît, dit-on, en 1812 sous la plume de l'écrivain et hors-la-loi James Hardy Vaux, dans son Vocabulary of the Flash Language, où il est présenté comme synonyme de « racket » ou « commerce criminel ». Aussi, pendant longtemps, le « slum » a été associé à un habitat sale et occupé par une population misérable et criminelle. En français, le mot « bidonville » a été employé pour la première fois en 1953 à propos du Maroc pour désigner littéralement des « maisons en bidons », c'est-à-dire un ensemble d'habitations construites avec des matériaux de récupération. Photo : Le bidonville Dharavi à Bombay (env. 800 000 hab.) Aujourd'hui, on qualifie de bidonville, un logement qui possède à peu près les caractéristiques suivantes : Image satellite : Le bidonville de Kibéra, Kenya(env. 200 000 hab.) - (Google Earth) Typologie des bidonvilles Sources : Related:  géographie urbaineinégalités

Ne dites plus "péri-urbain" ! - Globe En écho à l'émission de ce mercredi 19 janvier (disponible à la réécoute et au podcast), vous trouverez dans ce billet des images et des analyses extraites des travaux de Marc Dumont, invité de Planète Terre cette semaine. Comme l'explique cette étude de l'INSEE, la croissance des "couronnes périurbaines" est continue depuis les années 1960 en France, bien qu'elle ait eu lieu à des rythmes différents selon les décennies et selon les régions considérées. Cette évolution soulève de nombreuses interrogations, comme l'illustrent ce court reportage télévisé sur l'espace périurbain d'Ile-de-France (datant de 1999), ainsi que la vidéo militante ci-dessous. Comment la géographie appréhende-t-elle ce phénomène hybride, qui brouille les catégories de "rural" et d''urbain" ? "Les nouvelles périphéries urbaines" (Marc Dumont, Emmanuelle Hellier) : des concepts géographiques revisités Les périphéries urbaines : la domination comme indicateur Le périurbain : forme d’urbanité ou espace intermédiaire ?

Le prof' d'histoire-géo Dharavi (Bombay) : Économie d’un méga-bidonville Le bidonville de Dharavi jouit d’une grande notoriété. Située au cœur de Mumbai, cette étendue de 3 km², sur laquelle vivent quelques 800 000 habitants, est récemment devenue le centre de toutes les attentions. Au cours des dernières années, les ouvrages dédiés au bidonville se sont multipliés : parmi eux Rediscovering Dharavi : Stories From Asia’s Largest Slum (2000), Poor Little Rich Slum (2012) and Dharavi, The City Within(2013), pour n’en citer que quelques-uns. Le livre de Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky, Dharavi : From Mega-Slum to Urban Paradigm (2013), appartient à cet ensemble de travaux. L’ouvrage envisage Dharavi comme un « fait social total », une société à part entière. Mobilisant ethnographie et entretiens, l’ouvrage est aussi caractérisé par sa profondeur. Le méga-bidonville, une nouvelle forme urbaine L’un des principaux apports de l’ouvrage est l’étude de Dharavi en tant que forme urbaine spécifique, le méga-bidonville. La caste en milieu urbain, une ethnographie

Nos villes sont mortelles ! - Globe (Pour écouter l'émission, cliquez ici. Invitées : Emmanuèle Cunningham-Sabot, maître de Conférences en Aménagement à l'Université de Rennes 2 et Hélène Roth, maître de conférences en géographie à l'Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand). N'hésitez pas de nous envoyer vos questions et/ou commentaires dans la rubrique "Votre commentaire" en bas de page. Déclin urbain et Shrinking cities : le concept Type de décroissance et d'environnement régional ©Hermès Sciences & Lavoisier Avec l’industrialisation, le développement de la ville moderne s’est progressivement inscrit dans une logique de croissance continue. Villes croissantes et décroissantes de >100.000 habitants ©UN-HABITAT Global Urban Observatory Dans un certain nombre de cas, particulièrement bien documentés en Allemagne et aux USA, cette décroissance est visible à l'oeil nu dans le paysage urbain: des rues entières sont bordées d'immeubles vides, abandonnées. Les facteurs du déclin Suburbs américains (Ohio, Etats-Unis). dir. Blogs

Le blog de villesdafrique Typhoon Haiyan Before & After Posted Thu 14 Nov 2013, 3:29pm AEDT Aerial images taken over the Philippines reveal the scale of devastation Typhoon Haiyan has caused in the once-vibrant coastal city of Tacloban. The typhoon, known locally as Yolanda, is believed to have killed 2,500 people. Hover or swipe over each satellite photo to view before and after imagery. Tacloban City, Philippines © Google/DigitalGlobe Hover over the image to toggle before/after

Aménager la ville Page 1/8 1. Vous avez un message ! 2. Lettre de mission3. Powered by JOGTHEWEB Index Share It : Aménager la ville The page must be refreshed to take effect. Gapminder: Unveiling the beauty of statistics for a fact based world view.

Bidonville, un modèle pour réhumaniser la ville ? - Idées Bidonville de Lima au Pérou © Sébastien Godret Selon l'O.N.U., 30 % de la population urbaine mondiale, soit 1 milliard de personnes, vit dans des espaces de type « bidonville » et d'ici à 2050 ce chiffre devrait atteindre 50 % de la population urbaine, soit 2 milliards de personnes. C’est donc la forme urbaine qui se développe le plus aujourd’hui. Une exposition apporte un éclairage différent sur ces lieux stigmatisés. « Bidonville, l’autre ville », qui se tient à la Ferronnerie, à Dijon, jusqu’au 23 juillet, met en lumière la part positive de ces espaces, leur créativité et leur richesse sociale, jusqu’à entrevoir un modèle pour nos sociétés occidentales. Sébastien Godret, photographe et commissaire de l’exposition, explique pourquoi penser le bidonville comme un modèle : L’exposition propose une analyse urbaine et architecturale du phénomène à travers le monde. Slum est le mot anglais employé pour bidonville, mais il ne désigne pas la même réalité.

Objectifs du Millénaire pour le développement Haut de page Les huit objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) forment un plan approuvé par tous les pays du monde et par toutes les grandes institutions mondiales de développement. Ils ont galvanisé des efforts sans précédent pour répondre aux besoins des plus pauvres dans le monde et arrivent à expiration à la fin 2015. Pour leur succéder, l'ONU a travaillé avec les gouvernements, la sociéte civile et les différents partenaires pour exploiter la dynamique dégagée par les OMD et élaborer un programme ambitieux pour l'après-2015 : Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Il s'articule autour de 17 objectifs mondiaux pour le développement durable. Lancement des objectifs de développement durable de l'ONU La réalisation des OMD tire à sa fin et l'année 2016 inaugure le lancement officiel du Programme de développement durable à l'horizon 2030. Où en sommes-nous de la réalisation des OMD? Résumé du rapport - Rapport complet - Presse Archives »

Territoire - Un maillage du territoire français - 12 aires métropolitaines, 29 grandes aires urbaines 12 aires métropolitaines, 29 grandes aires urbaines Chantal Brutel, division Statistiques régionales, locales et urbaines, Insee Résumé En France métropolitaine, 41 aires urbaines structurent le territoire. Ces 41 aires reflètent les zones d’influence nationale et régionale du territoire. Ces villes entretiennent entre elles des relations mesurées par les déplacements domicile-travail des actifs. Les actifs qui se déplacent entre ces aires pour rejoindre leur lieu de travail sont principalement des cadres occupant des emplois des fonctions logistiques ou liées au commerce inter-entreprises. Sommaire Encadré Déterminer des aires urbaines métropolitaines et des grandes aires : la loi « rang-taille » Publication 12 aires métropolitaines et 29 grandes aires structurent le territoire Le territoire de la France métropolitaine est composé de 354 aires urbaines. D’autres aires urbaines de taille importante sont qualifiées de grandes aires : elles ont plus de 200 000 habitants. Retour au sommaire

L'indice qui calcule autrement la prospérité d'un pays Dans ce classement, la France se positionne en 21e position, loin derrière sa 6e place au classement plus traditionnel du FMI, et les Etats-Unis en 16e position, abandonnant leur 1re place mondiale. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Pour évaluer la richesse d'un pays, il existe depuis les années 1930 le produit intérieur brut, ou PIB – il avait été créé pour mesurer l'effet de la Grande Dépression sur l'économie américaine. Cet indice, souvent critiqué en raison de ses critères strictement économiques, n'avait pas jusqu'à présent d'alternative ; désormais, il existe le SPI, pour « Social Progress Index », qui mesure le progrès social de chaque pays. Ses concepteurs, des économistes et des statisticiens, ont pu présenter cette année les premiers résultats de leur travail entamé en 2009. Si les deux sont corrélés, il s'avère que la croissance économique n'est pas forcément le moteur du progrès social. Pays scandinaves en tête

Related: